SC Toulon

About sctoulon

This author has not yet filled in any details.
So far sctoulon has created 325 blog entries.

Résumé vidéo : Toulon vs Saint-Priest

24 septembre 2018|News|

TOULON – SAINT PRIEST (22/09/2018)

 

Retrouvez tous les résumés vidéo sur la page Sporting TV

Le Sporting se relance contre St-Priest !

23 septembre 2018|News, Non classé|

Le droit à l’erreur était inexistant et les Azur et Or ont répondu présent. Avec des choix tactiques forts comme le changement de poste entre Ech-Chergui et Pinheiro. Le premier reculant au poste de milieu défensif et le second passant meneur de jeu. Payant d’entrée car Pinheiro servi par Sahnoune percute plein axe et à l’entrée de la surface déclenche un tir à ras de terre gagnant 1-0 (4e). Un but qui change tout car St-Priest doit jouer plus haut et la vitesse des attaquants toulonnais peut s’exprimer. Moulet d’une superbe demi-volée de 25 mètres manque d’un rien le break (12e) puis Pinheiro récidive avec la même action que celle du but mais sa lourde frappe est repoussée par le portier adverse (23e).

Goncalves décisif

Le Sporting gère avec une défense souveraine au sein de laquelle Zouaoui montre un dynamisme impressionnant. Tout va bien à la pause et encore mieux à la reprise car après avoir mal négocié plusieurs contres, les hommes de Pujo vont faire le trou grâce à Goncalves qui va obtenir deux penaltys transformés par Moulet (56e) et Preira (62e). Le scénario rêvé sauf que Ouasfane est expulsé pour un mauvais geste dénoncé par l’arbitre de touche (64e). Dès lors St-Priest pousse et revient sur un nouveau penalty assez généreux (67e) puis sur une action limpide (74e). On craint le pire mais la défense toulonnaise tiendra le choc jusqu’au bout sur les longs ballons et les coups francs « dans la boîte ». Un succès qui fait du bien et permet de recoller au classement. La saison est lancée.

C’est le moment !

21 septembre 2018|News|

L’heure est venue de lancer enfin cette saison 2018-2019 lors de la réception de l’AS St-Priest (samedi 18h à Bon Rencontre). Et dans cette optique le probable retour de Diallo dans le groupe pourrait avoir son importance. Le buteur ne sera sans doute pas à 100 % de ses moyens et forcément en manque de rythme mais sa seule présence modifie beaucoup de choses. Une bonne nouvelle car pour le reste le coach Fabien Pujo va devoir se creuser la tête concernant l’aspect défensif car Fall expulsé à l’Athlético Marseille est suspendu alors que Mama Seibou (genou) est forfait. Comme Bayo et Christophe Gomis sont incertains il va falloir faire des choix.

Sahnoune à quel poste ?

Ainsi Sahnoune évoluera t-il en milieu défensif ou comme latéral droit ? Pinheiro pourrait être titularisé au milieu mais l’ex de Montceau-les-Mines manque de repères et de confiance. Ronchetti performant avec la réserve peut aussi avoir sa chance… Quels que soient les hommes seule la victoire comptera surtout avant un déplacement périlleux sur le terrain d’une réserve de l’OL qui explose tout le monde chez elle. Pas simple car St Priest n’a connu qu’une seule fois la défaite à Fréjus St-Raphaël (2-1) et a marqué dans tous ses matches. Un beau défi pour des Azur et Or frais après leur match remis contre l’OM2. Il faut se lâcher et répondre aux attentes car la phase d’adaptation est terminée. Maintenant il faut y aller et surtout gagner.

Mattéo Grizzetti : Mister 50 %

19 septembre 2018|News|

Les U19 Nationaux ont réussi un meilleur début de saison que l’an passé avec une victoire, un nul et deux défaites. Une entame correcte grandement due au rendement du nouvel avant-centre Mattéo Grizzetti. Celui-ci arrivé en provenance de l’AS Cannes après une saison quasiment blanche avait des envies de revanche et n’a pas tardé à trouver ses marques. Samedi dernier face à l’AS Monaco (1-1) il a signé son 3e but de a saison en bonifiant un bon service de Kenane grâce à un enchaînement contrôle du droit et frappe croisée du gauche limpide. Auparavant contre le Gazélec Ajaccio Grizzetti avait signé un doublé et une passe décisive pour matérialiser la victoire initiale des Azur et Or (3-2).

Un bonheur de coach

« C’est un attaquant complet, à l’état d’esprit irréprochable. Il travaille, écoute et se montre sérieux. C’est un bonheur pour un entraîneur » reconnaît le coach Youssef Sif. Doté d’une belle technique en mouvement et d’une qualité de contrôle peu commune, Grizzetti est un avant-centre fin physiquement mais tonique. L’intéressé a sa revanche après une fracture du bassin puis le syndrome de l’essuie-glace au genou avec une inflammation récurrente. C’est désormais sur le terrain que Mattéo exprime sa frustration passée. Reste désormais à progresser en remise et à parfois jouer plus simple mais le retour de Grizzetti au premier plan est déjà impressionnant. Le maintien de l’équipe en fin d’exercice passera forcément par lui…

Le Sporting soigne son entrée !

10 septembre 2018|News|

La réserve désormais entraînée par « Momo » Hachfi a signé une entrée probante dimanche lors de la venue de Carnoux à Bon Rencontre (victoire 2-0). Les cadres sont toujours là comme Chahchouh, Soury, Ronchetti, Magaddino ou Pooda pour encadrer les U19 devenus seniors tels Girard, Belkassam ou Ouasfane. Pour ce premier match de la saison, l’équipe était renforcée par l’apport de Preira. Ce dernier a d’ailleurs été décisif en transformant le penalty obtenu par un excellent Girard en première période (30e) avant de déborder pour servir Belkassam sur un plateau pour le 2-0 (70e). A retenir la solidité d’une défense où Driss Ouasfane a rayonné.

De nombreuses satisfactions

Les latéraux Ronchetti et Soury ont fait le boulot en se montrant impériaux dans les duels. Au milieu Leclercq a sorti un gros match en termes de volume de jeu tout comme le polyvalent Pooda. Offensivement Girard a été ultra présent pendant les 45 premières minutes grâce à son pied gauche et ses prises de balle tranchantes. Même chose pour Belkassam qui a pris le relais après la pause et récompensé par un but. Enfin Preira avec un but et une passe décisive a apporté ce qu’on attend de lui. A noter la bonne rentrée d’Aziz et celles de Fedi et Hadji.

De belles promesses pour une saison qui doit être celle de la confirmation.

Encore un choc !

7 septembre 2018|News|

Après celui face à Fréjus St-Raphaël (0-0) à Bon Rencontre, le Sporting Club de Toulon doit négocier un 2e choc consécutif sur la pelouse de l’Athlético Marseille (samedi 18 h au stade de La Martine). L’ex Marseille-Consolat relégué de National entend vite remonter et s’appuie sur des ex Azur et Or comme Amiri (essentiel dans la montée en CFA2) et Gigliotti dont le passage à Toulon avait été furtif… Gros match en perspective, assez engagé, car les confrontations entre Toulon et Marseille quel que soit le club concerné sont toujours animées. Le coach toulonnais Fabien Pujo va devoir composer avec les absences de deux joueurs cadres comme Ouasfane (suspendu) et Mama Seïbou (sélection du Bénin) en plus de celle de Diallo dont le retour est espéré face à St-Priest.

Avec Sahnoune et Bayo

Sans surprise Sahnoune et Bayo devraient être titularisés au sein d’une équipe relativement classique tant les joueurs ont donné satisfaction dans le derby. Peut-être un ou deux ajustements sont à attendre car un match à l’extérieur ne ressemble pas à un autre à Bon Rencontre. Une option plus prudente avec l’apport d’Atlan n’est pas à exclure. Enfin Christophe Gomis postule à une place dans le onze de départ et se retrouve en balance avec Ech-Chergui et Chehata. Le staff tranchera au dernier moment. « L’équipe progresse. Face à Fréjus St-Raphaël seule la réussite a fait défaut. Il faut poursuivre dans ce sens. Offensivement nous pouvons et devons encore mieux faire. Ce match à l’Athlético Marseille est un gros test. L’objectif sera de amener quelque chose et si l’opportunité de réussir un gros coup se présente nous ne nous en priverons pas » avoue le coach Fabien Pujo. Un match important à différents niveaux… A ne pas rater donc.

Youssef Sif : « Une claque salutaire… »

4 septembre 2018|News|

L’entraîneur des U19 Nationaux revient sur la défaite concédée à Castelnau (4-2) et attend une réaction des siens contre Montpellier. Même si tout n’est pas à jeter, loin de là…

Comment expliquer cette défaite à Castelnau ?

Objectivement il y a peut être eu un excès de confiance après le succès arraché face au Gazélec Ajaccio (3-2). De plus nous avons du nous coltiner un attaquant adverse vraiment au-dessus du lot qui a flambé avec trois passes décisives et un but. Nous n’avons pas su le contrôler…

Il y a du positif malgré tout ?

Oui car l’équipe n’a jamais lâché. Nous sommes revenus à 2-1 grâce à un but opportuniste de Touili consécutif à une frappe de Grizzetti. Dans la foulée El Hajji a eu la balle d’égalisation à 2-2 mais a touché le poteau. Ce fut le tournant car nous avons encaissé deux autres buts par la suite. La nouvelle réduction du score d’Hadri après une remise de Touili a confirmé que nous n’avions pas renoncé.

Et maintenant Toulouse ?

Pas évident de se relancer face à un tel adversaire mais c’est le challenge que nous allons devoir relever (dimanche 14h à Mercheyer). Toulouse est leader et termine chaque année dans le trio de tête. C’est un bon test pour nous. Il n’y a pas de pression à se mettre mais nous ne pouvons pas attendre d’être menés pour réagir. Il va falloir aussi agir.

RESUME VIDEO : Toulon vs Fréjus – St Raphaël

4 septembre 2018|News|

TOULON – FREJUS / ST RAPHAEL (01/09/2018)

 

Retrouvez toutes les vidéos sur la page SPORTING TV

 

Le Sporting aurait mérité mieux…

3 septembre 2018|News|

En boxe les Azur et Or auraient gagné aux points mais à l’arrivée les hommes de Fabien Pujo doivent se contenter d’un 0-0 dans un derby d’un bon niveau d’ensemble.

Le coach toulonnais avait fait des choix forts en préambule avec la titularisation de Zouaoui comme latéral gauche et le retour de Moulet au milieu de terrain. Une composition d’équipe assez offensive en 4/2/3/1 et après quelques minutes d’observation réciproque les coéquipiers d’Ouasfane haussent le rythme en passant sur les côtés via Chehata et Guilavogui. Ce dernier très en verve se crée la 1ère grosse occasion après une percussion côté droit mais sa frappe en angle fermée est repoussée par le portier étoiliste (19e). Peu après « Guila » centre pour Goncalves qui s’impose de la tête mais tombe sur un gardien en état de grâce (22e). Beaucoup de rythme et d’engagement dans un derby viril mais correct. La défense toulonnaise est impériale avec un axe Medoukali-Ouasfanre qui maîtrise Da Silva le buteur adverse. Sur les côtés Fall est impressionnant de tonicité alors que Zouaoui répond présent. Au milieu Mama Seibou récupère un nombre impressionnant de ballons alors que Moulet retrouve son influence habituelle. Viviani n’est guère inquiété.

Domination totale

Scénario identique en 2e période car Toulon pousse dans le sillage d’un Goncalves qui fait mal à la défense adverse par sa vitesse et sa puissance. Une reprise écrasée (55e) puis une percussion annihilée par le dernier rempart étoiliste (57e) sont à mettre au crédit de l’ancien du RC Grasse. Les deux équipes se donnent à fond et les duels sont âpres. Les dernières minutes sont totalement à l’avantage des Azur et Or avec une magnifique demi-volée lobée de Moulet qui passe juste au-dessus (84e) puis un coup franc excentré de 25 mètres de ce même joueur sorti de sa lucarne par le portier adverse (88e). Dans les arrêts de jeu Mama Seibou, excellent samedi soir, sert Christophe Gomis dans la surface qui pivote mais frappe au-dessus alors qu’il était face au gardien (92e). Vraiment dommage mais le Sporting progresse et a confirmé sa solidité. De bon augure avant le déplacement à l’Athlético Marseille. Quand on ne peut pas gagner il faut savoir ne pas perdre. Les Toulonnais ont su retenir les leçons du Toulon-Marignane de la saison dernière dont on connaît l’importance par la suite…

 

 

Premier choc à Bon Rencontre face à Fréjus St-Raphaël

31 août 2018|News|

Le Sporting Club de Toulon toujours invaincu après trois journées (1 victoire et 2 nuls) accueille à Bon Rencontre le voisin Fréjus St-Raphaël (samedi 18h) qui lui a réussi le carton plein avec 9 points. Un premier gros choc donc entre deux des favoris qui arrive assez tôt dans la saison comme l’an passé d’ailleurs. Les Azur et Or toujours en phase de construction pourront s’appuyer sur leur solidité défensive avec un seul but encaissé à Endoume et un nombre minimal d’occasions concédées en trois matches. C’est offensivement qu’il faut progresser et il y a le potentiel pour y arriver. Touché au genou depuis le début de saison, Diallo a effectué une rééducation extrêmement pointue et pourrait faire son retour dans le derby. Sans doute pas comme titulaire car le staff ne veut prendre aucun risque avec lui. Une décision sera prise après un ultime test. Toujours en phase d’adaptation Pinheiro sera laissé au repos une nouvelle fois.

Dans le sillage de « Guila »

En confiance et efficace, Guilavogui a de grandes chances d’être titulaire aux côtés d’un Goncalves en forme ascendante tout comme Ech-Chergui. Ce dernier est attendu dans les matches au sommet et ce derby en est un, un vrai. Défensivement parlant l’incertitude est énorme pour Sahnoune touché au dos à Endoume ainsi que concernant Medoukali (hématome au genou). Voilà pourquoi le retour à un 4/4/2 ou un 4/3/3 est plus que probable. Si les deux axiaux sont forfait, Atlan dépannera aux côtés d’Ouasfane. Si Moulet fait son retour au milieu alors Zouaoui occupera le poste de latéral gauche. Reste à savoir si l’option sera plus défensive avec Bayo et Mama Seïbou ou plus offensive avec Chehata ou Christophe Gomis. Beau match en perspective entre deux belles équipes tout en sachant que quel que soit le résultat la route sera encore longue. La saison dernière Toulon a compté jusqu’à 9 points de retard sur Marignane-Gignac avant de revenir à hauteur. Rien ne sera définitif après 4 journées et préserver l’invincibilité du moment sera l’objectif prioritaire pour emmagasiner de la confiance.

 

Découvrez les interviews du coach Fabien Pujo, du préparateur physique Alex Gasparotto et du joueur Keny Moulet à la veille du choc face à Fréjus – St Raphaël :