SC Toulon

Franck CHEHATA : le nouvel ailier toulonnais !

20 juin 2018|News, SCTMercato|

Originaire d’Indre-et-Loire, Franck a été formé dans le club de Saumur dans lequel il a évolué en CFA 2 puis en CFA. A 24 ans, il a ensuite rejoint le club de Chateaubriant puis de Trélissac en N2 dans lequel il a inscrit 4 buts et délivré 16 passes décisives. La saison dernière il évoluait à Bergerac dans la poule du SCT où il était notamment coaché par Fabien Pujo qui a également rejoint le club de la Rascasse cet intersaison.

Cet allier gauche aime percuter et rentrer sur son pied droit. Très technique, il est à l’aise en 1 contre 1 et possède un gros volume de jeu.

Contacté par de nombreux clubs de National 2, il a choisi de suivre le coach Pujo à Toulon. « Je connais sa façon de travailler, nous avons la même manière de voir le football. Je suis content et impatient de commencer la saison dans un club comme le Sporting avec des objectifs élevés. J’ai également hâte de jouer à Bon Rencontre devant ce public que j’ai pu découvrir la saison dernière : exigent et passionné ! »

Franck, bienvenue dans la famille Azur et Or.

 

Franck Chehata 
Attaquant
26 ans (07/09/1991)
1m84 – 77 kg

 

Mama Seibou : Un nouveau milieu de terrain pour le Sporting

15 juin 2018|News, SCTMercato|

International du Bénin en équipes junior et senior, Mama Seibou a évolué dans 3 clubs de première division béninoise : Buffles du Borgou, US Kraké et ASPAC. Il a notamment participé à la qualification de l’équipe nationale junior à la CAN en 2013.

Ce milieu de terrain défensif de 22 ans est très technique et possède une bonne vision du jeu ainsi qu’un fort impact physique.

« Sur un terrain, je me livre à 100%, je donne tout ! J’ai hâte de débuter la saison et de découvrir le championnat français. Je suis ravi de rejoindre le club et la ville de Toulon. »

Mama, bienvenue au Sporting !

 

Mama Seibou
Milieu défensif
22 ans
28/12/1995
1m72

Le Sporting conserve « sa » Coupe du Var

14 juin 2018|News|

Auteure d’une belle saison en Division d’Honneur avec une honorable 5e place à la clé, l’équipe féminine du Sporting Club de Toulon a fini en beauté en remportant la coupe du Var. Dernièrement à Bormes, les filles de Zanotti ont logiquement dominé le Puget sur Argens (2-0) pour conserver leur titre. Un succès logique acquis en première période. C’est Manelle Segaier qui a ouvert le score en bonifiant un pressing gagnant avant de conclure face à la gardienne pugétoise (17e). Avant la pause, Ravel distille une transversale magistrale en direction d’Élodie De Pauw. Celle-ci réalise un bon contrôle, accélère et vient crucifier la gardienne adverse 2-0 (38e).

Gagner en maîtrise

« Nous avions arrêté notre championnat le 13 mai et du coup nous avons mis un bon quart d’heure avant de trouver le rythme. La pelouse était haute et nous sommes tombés sur des adversaires vaillantes qui n’ont rien lâché. Ce fut un match assez engagé avec beaucoup de frictions mais notre victoire est logique. En 2e période nous avons géré. Les organismes étaient fatigués. Le Puget a eu quelques situations chaudes mais dès que nous avons enchaîné trois ou quatre passes nous avons fait des différences. J’aimerai davantage de maîtrise à l’avenir » explique le coach Marc Zanotti. Celui-ci qui a rempilé pour une saison supplémentaire a déjà recruté une joueuse prometteuse en la personne d’Aurore Marin (Gap). Et avec les retours de blessure de Mégane Thibaut et Stéphanie Groisil il y a clairement une montée à aller chercher.

Idriss Ech-Chergui : un renfort d’expérience venant de Ligue 2 !

13 juin 2018|News, SCTMercato|

Formé à l’AS Saint-Etienne aux côtés notamment de Loic Perrin et Bafétimbi Gomis, Idriss a signé professionnel chez les Verts à l’âge de 18 ans.
Il a ensuite au cours de sa carrière connu de nombreux clubs de National et de Ligue 2 comme Sète, Nîmes, Martigues, Luzenac ou le Paris FC.

En 6 saisons de National, il a d’ailleurs participé à 4 montées en Ligue 2.

En 2013 / 2014, il se retrouve même dans l’équipe type de National après sa belle saison à Luzenac (10 buts et 10 passes décisives).

Ce milieu de terrain de 33 ans a également eu de fortes expériences à l’étranger avec un passage au JS Kabylie où il a disputé une demi-finale de Ligue des Champions africaine puis une saison à l’impact de Montréal.

Il rejoint en 2014 / 2015 le club du Paris FC dans lequel il participera à la montée en Ligue 2 puis à la superbe 8 place obtenue la saison dernière (4 buts et 4 passes décisives).

Ce numéro 8, milieu relayeur gauche, peut également évoluer en meneur de jeu axial (10). Très bon finisseur, il aime tenter des gestes audacieux et inscrit souvent de magnifiques buts (comme face à Sochaux la saison dernière : https://youtu.be/DDxw3Ikntpg?t=2m30s ).

Très travailleur à l’entrainement, Idriss Ech-Chergui est un vrai gagnant, avec de grosses qualités mentales. « Je viens pour monter tout de suite. Je vais essayer de pousser tout le monde vers le haut et d’apporter le petit plus à ce groupe qui est déjà de qualité. La cohésion d’équipe est primordiale, un de mes rôles va être de fédérer le vestiaire et construire un collectif soudé. Je ne lâche rien, je veux toujours plus ! C’est cet état d’esprit que je veux transmettre aux autres et particulièrement aux plus jeunes. »

Il nous confie avoir de nombreuses sollicitations en Ligue 2 et en National mais avait envie de s’impliquer dans un projet et un club dans lequel il a confiance. « Je préfère être un cadre à Toulon qu’une doublure en Ligue 2. J’ai longuement échangé avec le coach et le président, je souhaite participer à cette aventure. Toutes les conditions sont réunies. Et même si j’ai déjà évolué à Bon Rencontre, j’ai hâte de connaitre la ferveur toulonnaise en étant du bon côté !»

Idriss, bienvenue au Sporting !

 

Idriss Ech-Chergui
Milieu offensif
33 ans (22/05/1985)
1m73 – 64 kg

Etat des lieux Groupe National 2

11 juin 2018|News|

La direction du club a décidé de faire confiance au groupe de la saison dernière, qui a fait le plus gros parcours de National 2 sur les matchs retour, en ne recrutant que 5 à 6 nouveaux joueurs sur un ensemble de 24.

L’objectif est de continuer à améliorer l’effectif en vue de la saison prochaine.
Voici un état des lieux des mouvements de cette inter-saison.

12 joueurs conservés (groupe 1) :

  • Viviani
  • Fall
  • Leleu
  • Sahnoune
  • Ouasfane
  • Medoukali
  • Atlan
  • Moulet
  • Bayo
  • Diallo
  • Gomis
  • Preira

6 jeunes du club confirmés dans le groupe 1 :

  • Andréani
  • Libbra
  • Soury
  • Guilavogui
  • Michel
  • Ouasfane driss

4 autres jeunes du club seront testés sur les premières semaines de la reprise

5 à 6 recrues prévues 

7 départs :

  • Kasparian
  • Beladj
  • Kamin
  • Adim
  • Djaballah
  • Fontani
  • Palhares

Alexis Goncalves Pereira : le nouvel attaquant du Sporting

8 juin 2018|News, SCTMercato|

Originaire de la région Rhône-Alpes, ce jeune joueur de 21 ans a été repéré il y a 3 ans par le Dijon FCO pour rejoindre leur équipe U19 Nationaux. Il évolue ensuite une saison en National 3 avant de rejoindre Grasse la saison dernière en N2 où il a inscrit 9 buts.

Puissance, vitesse et rapidité d’exécution sont les qualités de ce numéro 9 qui peut également évoluer comme attaquant excentré. A l’aise des 2 pieds, Alexis Goncalves Pereira possède une excellente frappe de balle et des capacités d’élimination en 1 contre 1.

Il nous confie avoir été séduit par l’ambition et le projet du Sporting. « Je suis content d’intégrer le SCT qui a une vraie Histoire et qui est structuré comme un club professionnel. Cela va me rappeler mon passage à Dijon. Intégrer une nouvelle structure, c’est une nouvelle aventure qui commence.
J’ai hâte d’attaquer la saison, de travailler et de progresser. J’ai envie qu’on fasse ensemble une grosse saison, pour le club et ses supporters. »

 

Alexis, bienvenue à Toulon !

Alexis Goncalves Pereira
Attaquant
21 ans
04/04/1997
1m81 – 85 kg

Les Anciens du Sporting

7 juin 2018|News|

 

Dans le cadre de l’inauguration du nouveau complexe sportif « Jean-Jacques Marcel », ancien international de football ayant évolué à Marseille, à Sochaux et à Toulon (1959-60), les anciens du sporting étaient invités pour cette manifestation organisée par la municipalité.

Une équipe montée de toute pièces par Luigi Alfano, président de l’association des anciens du SCT, qui avait réuni du beau monde pour ce match de gala !

Découvrez le nouveau staff du groupe national 2

30 mai 2018|News|

Master inter entreprises : Réseau Mistral rafle la mise !

29 mai 2018|News|

Il n’y a qu’à énumérer les joueurs présents pour comprendre la qualité du dernier tournoi Master entreprises organisé par le Sporting Club de Toulon. Jugez plutôt. Concernant les joueurs en activité citons Tlemcani (US Carqueiranne La Crau – R1), Enzo Gandolfi (UA Valettoise – R2), Marc Maggadino (SCTV – R1), Mathieu Aira (US Pradet – D2) ou Kamel Chaouanne (Six Fours le Brusc – R2). Si l’on ajoute ceux qui ont arrêté dernièrement comme Mourad Zaiani ou Mehdi Merrouche et les anciens professionnels réquisitionnés pour l’occasion avec Maresu, Zingaro, Soulas, Ferreri, Zanotti ou Rebecq chacun comprendra qu’il y avait du niveau. Voilà pourquoi la victoire de Réseau Mistral renforcé par Martin Fall ne souffre d’aucune contestation car l’équipe de Thierry Durant a survolé les débats de A à Z.

Volkswagen Foch sur le podium

Le groupe Joye emmené par l’inamovible Farid Chenafi et les vétérans du SCTV n’a perdu qu’en finale sur la plus petite des marques (1-0). Logiquement Volkswagen Foch a pris la 3e place après un parcours quasi sans faute devant une surprenante formation de Var Matin au sein de laquelle la féminine du Sporting Club de Toulon élodie De Pauw a brillé de mille feux. Sushi Shop toujours régulier finit 5e d’un tournoi parfaitement organisé. Tout était réuni avec un temps magnifique, un état d’esprit génial et un buffet pantagruélique pour finir. Cerise sur le gâteau c’est le nouveau coach Azur et Or Fabien Pujo qui a remis l’immense trophée aux vainqueurs : Réseau Mistral. Le parfait lien entre le présent et le futur car la réussite espérée en 2018-2019 se construit grâce au soutien des partenaires…

 

 

Lamine Djaballah : « C’est décidé, je pars… »

28 mai 2018|News|

L’attaquant toulonnais a pris sa décision et quitte le Sporting après 4 ans de bons et loyaux services. L’intéressé sort par la grande porte après un ultime but à Tarbes (3-0). Merci Lamine et bonne suite à toi.

Ce but à Tarbes sera donc le dernier ?

Oui j’ai pris ma décision dernièrement. Je quitte le club. A priori pour retourner dans la région lyonnaise même si un club voisin du Sporting me courtise avec assiduité. A Tarbes c’est Christophe Gomis qui effectue un super travail avant de me servir en retrait et j’enchaîne contrôle de la cuisse et demi-volée. C’est un but important car nous passons à 2-0 après avoir beaucoup vendangé.

Dommage de ne pas partir sur une montée ?

C’est vrai mais c’est comme ça. Marignane-Gignac a mérité son accession en étant premier du début à la fin. Ils ont eu la réussite du champion notamment contre nous à l’aller et au retour. Nous avons manqué de régularité mais nous avons combattu jusqu’au bout. Cette équipe de Toulon avait du caractère…

Que va t-il te rester comme souvenirs ?

Que des bons souvenirs. Une ville géniale, des supporters en or et un engouement énorme. Je suis arrivé en CFA2 et j’ai inscrit une quarantaine de buts. J’estime avoir répondu aux attentes. Je souhaite bonne chance au Sporting car Toulon mérite une équipe en National voire en Ligue 2.