SC Toulon

U16

U16 
Joueurs nés en 2007
Toufik MEBARKI (06 19 02 49 26)
Classement
U16 R
Calendrier
U16 R

Actualités u16

U16 : Le Sporting dans les temps !

1 février 2022|News|

A mi-parcours, l’équipe de Yohan Chereau est dans les temps de passage souhaités en U16 R avec une 2e place derrière le Cavigal de Nice grâce à un bilan ultra solide (8 victoires, 2 nuls, 1 défaite). La montée en U17 Nationaux est donc toujours dans les cordes des jeunes Azur et Or. « C’est plutôt satisfaisant dans l’ensemble. Les regrets viennent du fait que nous avons concédé deux nuls contre des adversaires du milieu du tableau. Nous devons gagner en régularité et en investissement. En maîtrise de soi aussi car lorsque nous nous faisons chahuter nous avons parfois tendance à nous énerver et à perdre le fil. Sinon pour le reste il n’y a rien à dire, cet effectif est réceptif et motivé » explique le coach Azur et Or. Talentueux aussi car les Toulonnais ont été les seuls à battre le leader le Cavigal de Nice (4-0).

Meilleure défense de la poule

Et le retour dans les Alpes Maritimes s’annonce d’ores et déjà décisif. « L’objectif sera d’aller là-bas en ayant l’opportunité soit de passer devant soit de faire le break » poursuit-il. Les Azur et Or peuvent s’appuyer sur la meilleure défense du championnat, signe que collectivement tout le monde tire dans le même sens. « Le stage d’avant saison près de Digne a porté ses fruits. Au menu randonnée jusqu’à un point d’eau et camping entre autres. Les joueurs ont répondu présent et sont totalement investis dans le projet du club. Avec la rénovation du centre d’hébergement il est important d’accéder en U17 Nationaux. Nous allons tout donner pour y arriver » conclut-il. Voilà pourquoi l’année 2022 pourrait bien être synonyme de tournant dans l’histoire récente du club.

U16 – Yohan Chereau : « Un recrutement ciblé »

6 juillet 2021|News|

L’entraîneur des U16 R sait que les regards seront braqués sur son groupe car l’objectif majeur du club est de monter en U17 Nationaux. Dans cette optique, le recrutement a été ciblé et intelligent.

Un mot sur votre génération 2006 ?

Elle est pleine de potentiel. A nous de trouver une dynamique de travail pour atteindre les objectifs qui sont élevés. La saison dernière lors des six premiers matchs nous en avons gagné 4 assortis d’un nul et d’une défaite. Je suis dans la continuité du travail de John Mendy. La pression est positive car il y a beaucoup d’observation, d’échanges avec le nouveau staff.

Pour un jeune éducateur, est-ce une aubaine ?

Clairement. La première fois, j’avais les yeux écarquillés et la bouche ouverte. Mais il a fallu vite se mettre dans le bain car nous devons être performants. Le côté entraîneur fédéral de Damiano et l’œil de Lynx de Bettoni sont des atouts majeurs. Nous avons effectué un recrutement ciblé et facilité par l’ouverture du centre d’hébergement qui nous a permis de rayonner plus large.

Combien d’arrivées ?

Trois joueurs majeurs seulement car l’idée était de conserver notre groupe en grande majorité. Il n’y a eu que deux départs inévitables. Celui de Nolyan Malide pour l’OM et de Killian Laghmouche qui a intégré le pôle espoir de futsal à Lyon. J’ai une pensée aussi pour Noah Baré qui est en pleine rééducation suite à son opération des ligaments croisés.