SC Toulon

Équipe R1

STAFF TECHNIQUE

Entraineur :
Mohamed HACHFI (06 22 01 43 10)

Dirigeant :
Ramzi ARBAOUI

Classement
Régional 1
Calendrier
Régional 1

Actualités R1

Dix dernières minutes fatales pour la réserve !

9 mars 2020|News|

Dimanche à Léo Lagrange la réserve du Sporting Club de Toulon a fait mieux que tenir tête à Fos sur mer le 3e du classement. Les hommes d’Ichame Saïdi ont longtemps dominé avant de craquer inexplicablement dans les dix dernières minutes. Les regrets sont immenses car Preira a eu la balle du 2-0 sur un face à face avec le gardien adverse (48e). Malheureusement l’attaquant toulonnais a perdu son duel avec un gardien inspiré… Auparavant c’est lui qui avait transformé le penalty obtenu par un excellent Gomez auteur d’un pressing gagnant sur le gardien fosséen 1-0 (32e). Bien en place avec un passage en 3/5/2 utile au quart d’heure de jeu les Azur et Or ont maîtrisé.

Barbier a pesé en pointe

Dans les buts Libbra a néanmoins sorti une parade déterminante (56e) et n’a rien pu sur les buts encaissés. A droite Fall a fait le boulot tout comme Rohmdani même si le déchet dans les centres reste trop important. L’axe Naili-Magaddino-Leleu a été souverain pendant 80 minutes avant de céder. Au milieu c’est Gomez qui a été le meilleur par son activité. Offensivement El Hajji et Belkassam ont fait des différences mais aussi trop de mauvais choix pour être décisifs. En attaque Barbier a beaucoup pesé en déviation et remises alors que Preira a mal exploité les contres en deuxième période où sa vitesse pouvait s’exprimer pleinement. Il n’y a pas tout à jeter bien au contraire car en jouant comme ça le Sporting se sauvera et sans problème..

Ichame Saïdi : « Garder ce niveau d’excellence »

4 février 2020|News|

L’entraîneur de la réserve a su remobiliser ses troupes lors de la venue du Cros de Cagnes à Bon Rencontre. Score final (3-0) et une bouffée d’air au classement.

Quel a été ton discours avant le match ?

Que nous ne pouvions pas montrer le même visage que face à Carqueiranne-La Crau (0-2). Nous devons être exigeants et viser l’excellence à chaque fois et pas seulement de temps en temps. Nous avons réussi une grosse entame et pu enchaîner les buts. Celui de Preira a d’ailleurs été exceptionnel avec une magnifique retournée acrobatique.

Que retenir d’autre ?

Que Barbier a été très présent en attaque et décisif. La rentrée de Zak Naili en défense nous a aussi fait du bien. C’est un jeune joueur à fort potentiel qui pourrait vite rejoindre le groupe National. C’est tout le mal que je lui souhaite. C’est une victoire collective sur laquelle s’appuyer.

Et maintenant ?

Enchaîner car notre situation au classement est loin d’être sereine. Pour l’instant nous n’arrivons pas à faire une série. Après la victoire à Ste Maxime (1-0) nous avons perdu contre Carqueiranne-La Crau. Là nous allons à Berre qui vient de faire match nul chez le leader le Cannet Rocheville (0-0). Il faut donc s’attendre à un match compliqué comme à chaque fois là bas.

Icham Saïdi : «Une victoire fondatrice »

14 janvier 2020|News|

Le coach de la réserve en R1 revient sur l’exploit réalisé à l’AS Maximoise (1-0) qui permet de sortir la tête de l’eau et de lancer idéalement l’année 2020.

Difficile de rêver mieux ?

Oui car gagner à l’AS Maximoise n’est pas chose aisée. C’est tout le groupe qui est à féliciter car ce fut un beau derby et notre adversaire a tout donné pour égaliser. C’est Preira en deux temps qui a inscrit le seul but du match (55e) et après il a fallu tenir.

La clé du succès ?

Nous avons bien maîtrisé Solé le meilleur buteur adverse qui était le joueur que je craignais le plus. Nous avons été attentifs sur les phases arrêtées où leur attaquant Chaouche est dangereux. Nous avons été solides avec les apports de Mama Seîbou, Medoukali, Fall et Seye.

Un mot sur les retombées de National ?

Mon discours a été simple. Respectez-vous d’abord et respectez votre statut. Et ils ont été au rendez-vous. C’est une victoire collective car les cadres comme Magaddino ou Michel ont été au diapason et les jeunes aussi comme El Hajji ou Grizetti. C’est une bouffée d’oxygène mais maintenant il faut enchaîner.

La saison est lancée pour la réserve

6 novembre 2019|News|

Après deux nuls et deux défaites il devenait urgent pour la réserve de Marc Zanotti de gagner pour lancer sa saison. Chose faîte avec brio dimanche à Mercheyer face à Salon Bel Air de l’ex toulonnais Bruno Savry (3-0). Un succès indiscutable car le gardien Tchintcho n’a pas eu un seul arrêt à effectuer. C’est dire si la domination toulonnaise fut totale. En défense les anciens comme Medoukali et Leleu ont été parfaits dans l’axe pour mieux encadrer les jeunes tels Alves et Ouasfane sur les côtés. Le travail de harcèlement au milieu du tandem Magaddino-Seye n’est pas étranger à cette solidité car ils ont mis d’entrée beaucoup d’impact. Offensivement c’est Gomez avec un but (14e) et un penalty provoqué (93e) qui a le plus brillé. Toujours aussi généreux l’intéressé a confirmé les espoirs placés en lui.

La carte jeune payante

Son alter ego à gauche El Hajji a fait parler sa vitesse et sa vivacité pour faire mal à la défense adverse. En pointe Grizzetti et Michel ont été complémentaires. Le premier nommé toujours aussi facile techniquement ayant obtenu un penalty transformé par le second en deux temps (24e). Grizzetti a su « décrocher » pour servir de relais alors que Michel en pivot a beaucoup pesé. A noter les bonnes rentrées de Kenane qui a transformé le deuxième penalty avec brio (93e), Baudu et Romdhani. Le coach Marc Zanotti avait choisi de donner la priorité aux jeunes et force est de constater qu’il a eu raison. Le chemin est encore long mais en reproduisant des prestations de ce type la réserve va vite regarder en haut et plus en bas.

La réserve perd deux points contre Courthezon

11 septembre 2019|News|

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Pour sa rentrée en R1 face à Courthezon au stade Delaune la réserve du Sporting Club de Toulon a laissé filer deux points. Le nouveau coach Marc Zanotti avait du composer avec des retombées massives de National comme Bayo, Soumare, Mambu, Ghrieb ou Barbier. Une grosse équipe toulonnaise sur le papier mais déséquilibrée car forcément portée vers l’offensive. Du coup l’entame est timide et le jeune gardien Nestor est même sauvé par sa barre (6e). Progressivement avec un bon Pinheiro à la baguette les Azur et Or dominent nettement. Barbier se crée plusieurs occasions franches mais c’est Preira qui conclut de la tête au 2e poteau après un excellent travail de Ghrieb (27e).

Nestor en évidence

Toulon poursuit sa pression et Barbier adresse une frappe qui rase le poteau (40e). A la reprise c’est Preira qui échoue sur le portier adverse dans un angle réduit (48e). Toutefois les hommes de Zanotti perdent le fil petit à petit par manque de simplicité. Et ce qui devait arriver, arriva avec une égalisation concédée sur corner 1-1 (64e). Bayo se démène au milieu et le jeune El Hajji réussit une rentrée explosive (70e). Toutefois c’est Nestor qui sauve les siens à deux reprises en fin de match. Comme quoi au final le nul n’est pas si illogique que ça. A retenir les prestations probantes de Mambu ou Soumare sur les côtés et les éclairs de Pinheiro ou Ghrieb. Toutefois créer un collectif prend du temps. C’est le défi pour Zanotti.