SC Toulon

Yann Bodenes succède à Guillaume Deville

14 novembre 2019|News|

Les contraintes imposées par la licence club depuis la montée en National ont obligé le Sporting Club de Toulon à se réorganiser en interne. Ainsi Yann Bodenes a succédé dernièrement à Guillaume Deville en tant que président de l’association. Un passage de témoin lourd en symboles. « J’ai été joueur au Sporting Club de Toulon dans ma jeunesse. Je suis parti en 1990 quand j’avais 20 ans pour aller à La Valette. Je savais qu’un jour je serai dirigeant mais devenir président de l’association est quelque chose d’énorme. Je boucle la boucle. Renoncer au terrain n’a pas été simple car j’étais entraîneur depuis de longues années (La Valette, Hyères FC, STV) mais il y a un gros défi à relever » explique t-il. De son côté Guillaume Deville va davantage graviter entre l’association et la SASP en devenant responsable des opérations football.

Réouverture prochaine du centre d’hébergement

« C’est un nouveau challenge qui va permettre d’apporter un certain dynamisme. Personnellement mon rôle sera d’harmoniser les liens entre l’association et la SASP tout en structurant le club de l’intérieur avec un directeur général, un directeur administratif et un stadium manager. Ainsi nous venons de créer un comité des sages où plusieurs personnalités d’expérience vont apporter leurs connaissances dans des domaines aussi variés que l’économie, le médical, le sportif, la justice et la sécurité. C’est une avancée. D’autres vont suivre » poursuit-il. Comme la réouverture prochaine du centre d’hébergement avec huit chambres doubles et une salle pour la restauration ou les travaux de réhabilitation de Bon Rencontre qui ont débuté avec 4560 nouveaux fauteuils. Une transition effectuée dans la plus grande simplicité et avec beaucoup de sincérité pour le bien du club. Un tandem complémentaire pour une nouvelle histoire.

LIVE : Le Puy vs Toulon

8 novembre 2019|News, Non classé|

LE MATCH EN LIVE

Suivez la rencontre en DIRECT face au Puy Foot 43 Auvergne, comptant pour la 13ème journée de National !

Lien FFF TV (cliquez ici)

Un match à 6 points au Puy

7 novembre 2019|News|

La 2e mi-temps face à Bastia-Borgo à Bon Rencontre a été porteuse d’espoirs pour les joueurs du Sporting Club de Toulon qui sont revenus de 2-0 à 2-2. Et encore les hommes de Zvunka ont eu des balles de 3e but via Moulet sur penalty ou Diallo en pivot. Toutefois l’impression finale est bonne. Et c’est ce visage là qu’il va falloir monter vendredi au Puy en Velay (20h) pour un vrai mach à 6 points entre deux formations relégables. « Nous devons gommer les erreurs individuelles et collectives qui nous plombent les rencontres. J’ai apprécié la réaction de mes joueurs et nous aurions même dû nous imposer. Il faut garder cet état d’esprit conquérant » explique le coach toulonnais.

Retour de Medoukali et Mambu

Ce dernier va devoir se passer de deux pièces maîtresses car Guilavogui et Sahnoune blessés sont « forfait ». Du coup retour de Medoukali dans l’axe de la défense et de Mambu comme milieu offensif. Avec la fin de suspension de Soumare il est probable que Zouaoui monte d’un cran. A voir. Quoi qu’il en soit la défaite est interdite et une victoire ferait un bien fou moralement. C’est dire si l’enjeu est de taille. Il faut s’attendre à un gros combat car sur un terrain annoncé comme difficile les deux équipes devraient jouer assez direct. D’où la reconduction du tandem Diallo-Barbier en pointe. Un Sporting en mode combat pour pourquoi pas lancer la saison et se donner un peu de confiance. Il est temps…

La saison est lancée pour la réserve

6 novembre 2019|News|

Après deux nuls et deux défaites il devenait urgent pour la réserve de Marc Zanotti de gagner pour lancer sa saison. Chose faîte avec brio dimanche à Mercheyer face à Salon Bel Air de l’ex toulonnais Bruno Savry (3-0). Un succès indiscutable car le gardien Tchintcho n’a pas eu un seul arrêt à effectuer. C’est dire si la domination toulonnaise fut totale. En défense les anciens comme Medoukali et Leleu ont été parfaits dans l’axe pour mieux encadrer les jeunes tels Alves et Ouasfane sur les côtés. Le travail de harcèlement au milieu du tandem Magaddino-Seye n’est pas étranger à cette solidité car ils ont mis d’entrée beaucoup d’impact. Offensivement c’est Gomez avec un but (14e) et un penalty provoqué (93e) qui a le plus brillé. Toujours aussi généreux l’intéressé a confirmé les espoirs placés en lui.

La carte jeune payante

Son alter ego à gauche El Hajji a fait parler sa vitesse et sa vivacité pour faire mal à la défense adverse. En pointe Grizzetti et Michel ont été complémentaires. Le premier nommé toujours aussi facile techniquement ayant obtenu un penalty transformé par le second en deux temps (24e). Grizzetti a su « décrocher » pour servir de relais alors que Michel en pivot a beaucoup pesé. A noter les bonnes rentrées de Kenane qui a transformé le deuxième penalty avec brio (93e), Baudu et Romdhani. Le coach Marc Zanotti avait choisi de donner la priorité aux jeunes et force est de constater qu’il a eu raison. Le chemin est encore long mais en reproduisant des prestations de ce type la réserve va vite regarder en haut et plus en bas.

Kamel Saoula : « Nous avons des projets d’importance »

5 novembre 2019|News|

Nommé responsable de la catégorie U12 et des stages « élite », Kamel Saoula dévoile les objectifs de la saison 2019-2020. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’intéressé prend son rôle à coeur.

Le fait d’être devenu responsable de la catégorie U12 et des stages « élite » ?

C’est une vraie fierté d’avoir autant de responsabilités. Je suis éducateur au club depuis 8 ans et c’est la récompense d’une certaine abnégation. J’ai beaucoup appris durant tout ce temps. Je travaille avec mes adjoints Cédric Serret et Hacène Dridi.

Les objectifs ?

Nous avons des échéances d’importance avec la Madewis cup en avril où nous aurons l’ambition d’atteindre les quarts de finale. C’est une compétition hyper relevée. Nous avons le projet d’une tournée en Allemagne sur 7 jours en février avec un match par jour et de disputer un tournoi à Blackpool du 10 au 13 avril.

Et les stages ?

Ceux d’octobre viennent de se terminer se sont bien déroulés avec 55 enfants inscrits. En avril nous essayerons de récidiver mais sur deux sites. Nous essayons d’aborder tous les thèmes liés au football (nutrition, préparation physique, technique etc) afin qu’il y ait beaucoup de rythme.

Le Sporting tient son déclic !

2 novembre 2019|News|

Le Sporting Club de Toulon n’a pas réussi à décrocher sa première victoire de la saison contre Bastia Borgo à Bon Rencontre (2-2) mais les hommes de Zvunka ont su réagir après une première période compliquée (0-2). Un premier déclic mental en attendant celui « comptable » qui devient urgent. Ce sera peut-être au Puy. Il le faudra…

En football tout est une question de mental. Dans le doute les Azur et Or démarrent pourtant avec beaucoup d’envie à l’image de deux duels aériens gagnés dans la surface par Barbier et Diallo qui mettent le feu devant les buts corses (3e). Toutefois par la suite et au fil du temps les insulaires s’adjugent la maîtrise et développent un magnifique jeu collectif. Ainsi le portier toulonnais Andreani sort une frappe croisée du puissant avant-centre adverse (6e) et claque au-dessus de sa barre une tête consécutive à un coup franc (15e). C’est donc logiquement que Bastia Borgo va ouvrir le score sur une action d’école 0-1 (28e). Un coup de massue pour des Toulonnais en souffrance. Il faut tout le talent d’Andreani sur une reprise au 2e poteau à la réception d’un long coup franc pour éviter le pire (31e). Au courage les Azur et Or poussent en fin de mi-temps avec Moulet dont la frappe de 20 mètres plein axe rase la poteau (42e) et en multipliant les corners.

Tout s’inverse en quelques minutes

Sur l’un d’eux, Guilavogui coupe la trajectoire au premier poteau mais le gardien corse sort un réflexe énorme (44e). Un tournant car juste avant la pause Bastia Borgo double la mise en exploitant la passivité de la défense toulonnaise 0-2 (45+2e). Au pire moment. A la reprise, Toulon dans un schéma plus équilibré offensivement avec Gomis côté droit et Barbier en pointe en soutien de Diallo pousse fort. Et sur un centre repoussé à la hâte Moulet récupère et se fait bousculer dans la surface. Penalty que Zouaoui transforme 2-1 (59e). Le match est relancé. D’autant que quelques minutes plus tard Diallo intercepte une relance pour décaler Guilavogui côté droit. Celui-ci dévale sur 30 mètres et crucifie le portier corse 2-2 (65e). Cette fois c’est Toulon qui a l’ascendant et Moulet a l’occasion de donner l’avantage aux siens sur un nouveau penalty consécutif à une main dans la surface mais il échoue sur un gardien inspiré (68e). Peu après Diallo en pivot est bien prés de marquer le 3e but mais frappe au-dessus (72e). Bastia Borgo finit à dix suite à une expulsion siens et défendra au courage ce point précieux devant la furia des hommes de Zvunka. Le Sporting peut avoir des regrets mais aussi être fier de sa réaction. En jouant comme en 2e période le maintien est possible.

LIVE : Toulon vs Bastia Borgo

1 novembre 2019|News|

LE MATCH EN LIVE

Suivez la rencontre en DIRECT du Stade Bon Rencontre face au FC Bastia Borgo, comptant pour la 12ème journée de National !

Lien FFF TV (cliquez ici)

TOULON vs BASTIA : Joël Bridon parrain du match

1 novembre 2019|News|

Joël Bridon, la suite logique !

Il y a différentes manières d’atteindre ses rêves d’enfant. La voie classique et les chemins de traverse. Quand Joël Bridon portait les couleurs du Sporting club de Toulon chez les jeunes au poste d’avant-centre sans doute avait-il dans un coin de la tête l’objectif de fouler un jour la pelouse de Bon Rencontre et de côtoyer l’équipe fanion. Comme tous les minots de son âge…Sauf que les aléas de la vie en ont décidé autrement. En effet un grave accident oblige l’intéressé à arrêter le sport pendant 10 ans. Une éternité. La vie professionnelle suit elle son cours et Joël Bridon devient électricien. D’abord dans une grosse structure du côté du Pont du Las avant de se lancer à son compte depuis 5 ans. C’est là que le Sporting Club de Toulon croise de nouveau sa route.

Avec son fils Leni…

« Gilles Garelli d’AGV Immobilier est un ami et c’est lui qui m’a parlé de l’éventualité de devenir partenaire du club. Comme j’ai toujours été supporter du Sporting je m’y suis remis sans hésiter. Je prends part aux repas et aux soirées partenaires tout en venant aux matches à domicile » explique t-il. Comme un symbole c’est en compagnie de son fils Leni (8 ans) licencié à La Valette qu’il va donner le coup d’envoi du prochain et capital match contre Bastia-Borgo. Un duel de promus qui vaut déjà cher. Les joueurs de Zvunka cherchent encore la lumière en ce début de saison et qui mieux qu’un électricien comme Joël Bridon pour leur montrer la voie ? Personne. Le Sporting tient peut-être son « porte bonheur », son homme à 100 000 volts.

Une première victoire à décrocher !

31 octobre 2019|News|

Premier match à domicile de l’ère Zvunka avec la réception du promu Bastia-Borgo (vendredi 20h à Bon Rencontre) lors d’une rencontre à « 6 points » face à un concurrent direct. Les Azur et Or sont toujours en quête de leur premier succès et seraient bien inspirés d’y arriver lors de cette 12e journée qui doit être synonyme de déclic. Surtout avant un déplacement au Puy qui sera tout aussi décisif. En clair c’est maintenant que tout se joue. Le coach doit se passer d’Ech-Chergui et Soumare suspendus alors que Mambu demeure très incertain. De plus Ghrieb est blessé. Du coup les options ne sont guère nombreuses surtout offensivement.

Guilavogui de retour

Ainsi le retour de Guilavogui tombe à pic alors que Gomis a pu enchaîner les entraînements et donc retrouver des sensations. En attaque Diallo et Barbier pourraient être associés. Le match amical à Marignane-Gignac (3-0) ayant permis d’effectuer une large revue d’effectif et de mettre certains joueurs à l’essai. « Nous avons beaucoup travaillé physiquement afin de mettre tout le monde au même niveau. Certains ont souffert et d’autres retrouvé des sensations. Nous devons améliorer notre maîtrise collective au milieu et nos choix en attaque » explique Victor Zvunka. De toute façon quelle que soit la manière seule la victoire sera belle. Pour redynamiser un groupe en manque cruel de confiance.

Stages élite : Une réussite à tous les niveaux

29 octobre 2019|News|

Comme chaque année durant les vacances de la Toussaint le Sporting Club de Toulon organise des stages « élite ». Et cette année sous la houlette de Kamel Saoula ce sont presque soixante enfants (de U10 à U13) qui y ont pris part durant quatre jours. « L’idée est de se rapprocher des conditions que proposent les centres de formation. Cela commence par de la discipline, une certaine hygiène de vie et de l’assiduité. Toute la semaine nous avons travaillé tous les aspects liés au football comme la motricité, la tactique et le mental. Nous avons utilisé la méthode Coerver basée sur la répétition des gestes pour passer en revue les fondamentaux (passes, tirs, dribbles) » explique Kamel Saoula le responsable des stages. Diversité maximale et surtout l’occasion de passer en revue tous les aspects liés au football de haut niveau comme la nécessité de bien se nourrir.

Des témoignages divers et variés

« Un diététicien est venu parler aux stagiaires ainsi qu’Alex Gasparotto le préparateur physique du groupe National qui a développé sa partie. Enfin Morgan Guilavogui, joueur de l’équipe fanion formé au club, a fait part de son expérience personnelle » poursuit-il. Le dernier jour un tournoi avec des équipes voisines comme Air Bel, les Pennes Mirabeau et élite M20 ont permis aux stagiaires de mettre en application les phases travaillées auparavant. Une belle réussite qui doit aussi beaucoup aux éducateurs et bénévoles qui ont oeuvré dans l’ombre pour que tout se passe bien. « C’est un vrai travail d’équipe. Je voulais souligner l’importance des entreprises ADO et des salons de coiffure Cedric Serret qui ont été des soutiens précieux. Enfin je remercie l’actionnaire majoritaire du club Claude Joye pour sa confiance » conclut Kamel Saoula. Une initiative qui au regard de sa réussite fera sans doute des petits…