SC Toulon

Mathieu Barbier, le nouvel attaquant du Sporting !

16 octobre 2018|News, SCTMercato|

Ce pur catalan de 27 ans a fait toutes ses classes footballistiques dans la région de Perpignan, qu’il quitte avec émotion pour rejoindre la rade toulonnaise.

Lors de sa première saison de senior au Canet Roussillon Football Club, il inscrit 8 buts en DH alors qu’il est milieu de terrain. Il part ensuite à Narbonne en CFA 2 pendant 2 ans avant de retourner dans son club formateur au Canet-en-Roussillon où il est repositionné en attaquant. Il y inscrit l’an passé 13 buts en une demi-saison et participe au 16ème de Coupe de France face au SM Caen avant d’être touché par une pubalgie aux adducteurs. De retour en ce début de saison, il a marqué notamment 3 buts en Coupe de France.

Milieu relayeur de formation, Mathieu a été replacé en attaque depuis maintenant 2 saisons. Ce pur avant-centre d’1m88, est un formidable point d’appui qui aime jouer en pivot. C’est un combattant qui utilise son physique pour faire des déviations et finir les actions !

Séduit par le projet du club, c’est un vrai choix de vie pour lui car c’est la première fois qu’il va vivre du football et qu’il emmène avec lui sa famille. « Le SCT est un grand club, avec de l’ambition et des infrastructures exceptionnelles. Il y a tout pour s’épanouir ici et faire quelque chose de grand. J’ai vraiment envie d’apporter ma pierre à l’édifice et de connaitre la ferveur toulonnaise. »

Mathieu, bienvenue à Toulon !

 

Mathieu Barbier
27 ans (26/11/1990)
Attaquant
1m88 – 88 kg

U19 Nat. – Le Sporting battu par plus fort !

15 octobre 2018|News|

« Dans ce championnat il faut accepter de perdre certains matches car l’écart de niveau est trop important. C’est frustrant mais c’est comme ça ». En préambule, le coach Youssef Sif savait que la mission était quasi impossible samedi à Mercheyer face à Montpellier, le leader invaincu et tyrannique. Les craintes étaient justifiées avec au final une défaite 3-1 qui n’a rien d’infamante. Les Azur et Or ont longtemps cru en l’exploit. Surtout lorsque Grizzetti ouvre le score d’une tête « réflexe » en pleine surface sur un ballon cafouillé. Le ballon termine poteau rentrant et Toulon mène 1-0. Pendant de longues minutes, les Toulonnais vont tenir le choc sans concéder d’occasions franches. Jusqu’à la 24e minute et une phase arrêtée sur laquelle la défense est trop passive 1-1. Dommage.

Des progrès malgré tout

Un but qui fait mal car en 2e période les Azur et Or vont souffrir à cause de la fatigue et de l’usure. Montpellier haussant aussi le rythme. En cinq minutes les Héraultais font le break (68e, 72e) et gère la fin de match. Pourtant Grizzetti aura le but du 3-2 au bout du pied mais se heurtera à un gardien en état de grâce (93e). preuve que les Azur et Or n’ont jamais abdiqué. A retenir le gros match de Benalal au milieu alors qu’en défense Touili a colmaté un maximum de brèches. En attaque Grizzetti a encore été décisif alors qu’El Hajji s’est battu sur tous les fronts.
« Il y a des progrès par rapport au match de Toulouse. L’équipe n’a pas lâché. En reproduisant ce type de performance face à un adversaire plus abordable le résultat suivra » conclut le coach toulonnais. A confirmer à Bastia, un concurrent direct.

Jean-Pierre Lanfranchi : « Pour Diallo l’opération est impérative »

11 octobre 2018|News|

Le kinésithérapeute du club a mis les petits plats dans les grands pour remettre Diallo sur pieds. En vain. L’opération est selon lui obligatoire pour que le buteur puisse retrouver la plénitude de ses moyens.

Que s’est-il passé avec Abdoulaye Diallo ?

Suite à sa blessure à Côte Bleue en match amical, les examens passés à Toulon ont révélé une entorse du ligament latéral du genou. Dès lors avec Alex Gasparotto nous avons fait le maximum pendant deux mois pour le remettre sur pieds à hauteur de 4 heures de soin par jour.

Pas suffisant ?

Il y a eu des progrès importants et Diallo aurait pu jouer quelques minutes contre l’OM2 si le match n’avait pas été reporté. Seulement voilà par la suite il y a eu une stagnation. Diallo n’arrivait pas à allonger la foulée et avait des problèmes de flexion. C’est ce qui nous alerté.

Qu’avez-vous fait alors ? 

Diallo a passé une IRM à Marseille qui a révélé une rupture du ligament ainsi que des problèmes au ménisque et au fémur. Dès lors l’opération est devenue obligatoire s’il veut retrouver la plénitude de ses moyens la saison prochaine. Il y en a pour 8 mois de convalescence. C’est un coup dur surtout après tous les efforts que nous avons faits pour qu’il puisse jouer cette saison.

Résumé de match : Lyon vs Toulon

9 octobre 2018|News|

LYON – TOULON (06/10/2018)

 

Retrouvez toutes les vidéos sur la page SPORTING TV !

 

 

Fabien Pujo : « Une belle opération »

8 octobre 2018|News|

L’entraîneur Azur et Or revient sur l’exploit réalisé sur le terrain de la réserve de l’Olympique Lyonnais jusque là impériale au Groupama Center. Une belle opération comptable et mentale.

Quel bel exploit ?

Oui c’est vrai que nous avons réalisé un gros coup alors que personne ou presque n’y croyait. Nous reprenons des points à nos concurrents directs comme Annecy, l’Athlético Marseille ou Fréjus St-Raphaël et rattrapons ceux perdus en route à Endoume par exemple. Hyper positif tout ça.

Sur quoi avez-vous fait la différence ?

Nous avions mis des choses en place tactiquement et il faut rendre hommage aux joueurs qui ont parfaitement respecté le plan de jeu grâce à une débauche d’énergie phénoménale. Certains ont même dépassé leur fonction initiale comme Bayo ou Sahnoune décisifs sur les buts inscrits. C’est une grosse performance collective car nous étions menés 1-0 assez vite et à ce moment là nous avons craint le pire…

C’est un match référence ?

Difficile à dire car nous sommes tombés sur une équipe lyonnaise joueuse et offensive qui assume un certain  déséquilibre. La vitesse de nos attaquants a pu s’exprimer à l’image d’un Goncalves tonitruant et auteur d’un doublé. Ce ne sera pas toujours le cas et surtout à Bon Rencontre. Voilà pourquoi nous recherchons un profil d’avant-centre de fixation, joueur de surface, pour remplacer Diallo.

Fabien Pujo : « La qualification c’est tout »

1 octobre 2018|News|

L’entraîneur toulonnais revient sur la qualification pour le 5ème tour de Coupe de France face à l’AS Helvétique (2-0). Les Azur et Or remaniés ont fait le boulot !

Que retenir de ce match à l’AS Helvétique ?

Pas grand-chose sinon la qualification. C’est souvent comme ça lors des premiers tours. Nous sommes tombés sur une bonne équipe qui a fait son match avec ses moyens. J’en avais profité pour faire tourner et donner du temps de jeu à des éléments comme Atlan, Soury, Michel, Preira ou Belkassam.

Comment sont les buts ? 

Le premier est signé Ech-Chergui sur un penalty suite à une main dans la surface (4e). Sur le second dans les arrêts de jeu et après un corner défensif, Belkassam lance Goncalves qui dribble le gardien et marque dans le but vide (92e).

Idéal pour préparer le déplacement à l’Olympique Lyonnais ? 

Il n’y a pas eu de blessés ni de suspendus c’est donc un point positif à ce niveau là. Le voyage à Lyon s’annonce périlleux car sauf miracle il faudra composer avec les absences de Mama Seîbou et Bayo en plus de celle d’Ouasfane (suspendu). Pour Diallo nous craignons le pire et une opération inévitable…
Pas simple à gérer mais le groupe est mobilisé pour tenter de ramener des points face à cette équipe lyonnaise qui fait un très gros début de saison.

Crédit Mutuel : Un partenariat à dimension humaine !

27 septembre 2018|News|

Dans son activité propre et comme au niveau des partenariats conclus, le Crédit Mutuel raisonne toujours sur la durée en s’adaptant au maximum à la réalité du moment. Une dimension humaine appréciable et si rare de nos jours. En effet cette banque est affiliée aux Azur et Or depuis 2012 et n’a cessé de grandir en termes d’investissement. L’agence centre ville Liberté a montré la voie puis leurs homologues du Pont du Las et du Mourillon lui ont emboîté le pas. Mieux encore en ce début de saison c’est tout simplement le district départemental soit les 17 caisses du Var qui ont rejoint le projet diligenté par Claude Joye. Une avancée considérable traduisant une implication sans faille.

Des valeurs communes

« Nous nous efforçons de proposer des offres diversifiées aux licenciés en cas d’ouverture de compte en fonction de leurs besoins du moment comme des bons de 250 euros à valoir concernant la téléphonie ou le permis de conduire et même en cas de naissance. L’idée est de rayonner large en individualisant au maximum. C’est de cette manière que nous travaillons aussi car le Crédit Mutuel est une banque mutualiste avec des clients sociétaires. Il y a dans le sport et notamment le football des valeurs qui nous tiennent à coeur comme la solidarité, l’envie d’aller de l’avant, le don de soi etc » expliquent d’une même voix Jean-François Sebastia (directeur de l’agence de La Liberté) et Claude Dupont un peu avant de donner le coup d’envoi fictif du dernier Toulon-St-Priest.

Fan du Toulon des années 60…

Le dernier nommé bien que davantage tourné vers l’ovalie évoque toujours le Sporting Club de Toulon les yeux brillants. « Je venais voir les matches à l’âge de 14 ans au début des années 60. Je me souviens d’un Toulon-Nîmes chaud bouillant avec un engagement physique de dingue. C’était l’époque des Sudre, Meggiolaro etc il y avait une forte entité toulonnaise et une vraie connexion avec le public » explique le représentant des sociétaires de Crédit Mutuel. Claude Dupont boucle la boucle en aidant ce club qui l’a fait rêver à retrouver le niveau supérieur. La philosophie du Crédit Mutuel en quelque sorte…

Photo officielle 2018 – 2019

27 septembre 2018|News|

Découvrez la photo officielle 2018 – 2019 en version cadrée et décalée !

Une mise au vert au coeur de Toulon

26 septembre 2018|News|

Ce samedi 22 septembre dernier, en préambule du match contre Saint-Priest, se tenait sur la pelouse de Bon Rencontre la photo officielle 2018 2019, en présence des Partenaires Majeurs du SCT.

À cet évènement traditionnel est venu s’ajouter un déplacement en centre ville de Toulon afin de prendre une collation d’avant match et s’imprégner de l’ambiance Toulonnaise à H-2 d’un match de rugby également très important pour la cité varoise.

Joueurs, staff, direction du club et partenaires se sont déplacés en car, spécialement affrété pour l’occasion par le Réseau Mistral, et ont profité de ce moment de convivialité à l’ombre de la place d’Astour, à la « Cantine Bio » avant de retrouver le chemin du stade et se préparer pour le combat sportif face aux Rhodaniens.

À noter la présence très appréciée de Madame la Conseillère Régional Déléguée aux Sports Monique ROBINEAU, qui a accompagné l’équipe lors de cette belle promenade d’avant match !

Photos : Julien Mauceri

 

Résumé vidéo : Toulon vs Saint-Priest

24 septembre 2018|News|

TOULON – SAINT PRIEST (22/09/2018)

 

Retrouvez tous les résumés vidéo sur la page Sporting TV