SC Toulon

Toulon vs Le Puy : Résumé

12 mai 2024|News|

Focus : Simon TERNYNCK

6 mai 2024|News|

Simon, présente-toi et parle-nous de ta carrière un peu plus en détails ?

Bonjour à tous, moi c’est Simon Ternynck, 25 ans et gardien du Sporting Club de Toulon !
Je commence le foot à l’âge de 6 ans dans un petit club à côté de Nancy. Rapidement je me dirige vers le poste de gardien de but après la blessure d’un coéquipier. J’ai adoré le poste et je ne l’ai plus jamais quitté.
Deux saisons plus tard, je suis repéré par l’AS Nancy Lorraine et intègre leur école de foot en U11. Années après années je passe les paliers avec ce club et en préformation je suis le seul gardien sélectionné au Pôle Espoir Grand Est. Je vais ainsi passer 2 ans avec M. Jean Robert FAUCHER qui est l’un des coach qui m’a le plus fait progresser.
Je signe ensuite mon premier contrat au centre de formation de l’ASNL. Je jouerai chaque année aux plus hautes catégories nationales de jeunes avec notamment un 32ème de finale de Gambardella et un titre de champion de U19 Nat la même année.
Grâce à mes bonnes performances je fais mon premier entraînement avec les pros en Ligue 1 à 17 ans. Les trois saisons qui suivront je prendrai le rôle de 3ème gardien en professionnel. Je passerai 2ème gardien sur la saison 2017-2018 avec la suspension de Geoffrey Jourdren.
Suite à la situation délicate du club à l’époque je ne prolonge pas l’aventure à Nancy et décide de rejoindre le SAS Epinal en National. Je connais ma première saison titulaire avec un quart de final de Coupe de France avec le coach Xavier Collin (Andrezieux) qui m’a fait confiance malgré mon jeune âge.
Après un rapide passage à Raon l’étape en N3, je termine ma dernière année à Epinal avec une montée en National.
J’arrive enfin cet été au Sporting grâce à Marc Miglioli et le coach Bertin qui m’ont fait confiance.

Vous avez beaucoup alterné cette saison avec Yoan Cardinale, quelles sont vos relations ?

Je m’entends très bien avec Yoan car on arrive à se compléter. Je suis arrivé au Sporting dans un rôle de numéro 1 BIS, car le club avait besoin d’un gardien avec de l’expérience et capable de jouer directement.
Je dois attendre les premiers tours de coupe de France pour connaître mes premières minutes. Je vais ensuite enchaîner les matchs suites à la suspension de Yoan. Je vais réaliser de bonnes performances notamment contre Grasse et Cannes à domicile mais surtout à Alès ou j’arrête mon premier penalty qui sera décisif pour gagner la rencontre.
En deuxième partie de saison je vais également enchaîner pas mal de matchs et de bonnes performances que ce soit au Puy, à Grasse malgré la défaite et plus récemment contre Fréjus avec ce deuxième penalty arrêté.

La saison est quasi finie, que retiens-tu de ta première année en Azur et Or ?

Je suis très satisfait sur le plan personnel de cette première saison à Toulon car j’ai toujours répondu présent lorsque l’on a fait appel à moi. Maintenant pour ce qui est de la saison de l’équipe je pense qu’en négociant mieux certain matchs à certaines périodes nous aurions pu prétendre à viser plus haut.
Je retiens également tout l’engouement qu’il y a autour du club et mes premiers matchs à Bon Rencontre où j’ai découvert cette ambiance incroyable.

Quels sont tes objectifs avec le SC Toulon pour le futur ?

Le premier objectif est de finir au mieux cette saison car il reste 2 matchs important notamment avec la réception du Puy le week-end prochain et le déplacement à Chamalières. Nous ne sommes pas encore au moment des discussions de fin de saison, nous aurons le temps pour cela. Quoi qu’il arrive, je continuerai toujours à mouiller le maillot et faire tout mon possible pour faire remonter le club !

SC Toulon vs Etoile FC : interviews et résumé

28 avril 2024|News|

« On a remis les pendules à l’heure ! On a su réagir sur le terrain avec de la volonté, de l’intensité et de la combativité. »

Le coach Bertin et le buteur du soir Vinicius Gomes reviennent sur la victoire 2-0 face à l’Etoile Fréjus Saint-Raphaël !

Aubagne vs Toulon : résumé de match

7 avril 2024|News|

Aubagne vs Toulon : conférence de presse

3 avril 2024|News|

« On y va libérés ! On sait qu’on est capable de faire de belles choses à l’extérieur. On va mettre une équipe en place pour ramener un résultat d’Aubagne. »

Le coach Bertin et le directeur sportif Marcel Dib reviennent sur la victoire face à Andrézieux et se projettent sur le déplacement à Aubagne ce week-end.

Focus : Maxime ALLIONE

2 avril 2024|News|

Max, raconte-nous ton parcours footballistique ?

J’ai commencé à vouloir jouer au foot après avoir regardé la finale de la Coupe du Monde 2006, j’avais 6 ans et j’ai su que je devais faire du foot. Étant originaire de Toulon, mes parents m’ont inscrit au Racing Club de Toulon où j’ai effectué mes premiers moments avec mon premier coach François Bartoli puis 2 ans après j’ai rejoint le Sporting Club de Toulon.
J’y ai joué pendant 5 saisons où j’ai passé de très belles années notamment avec des grands tournois en France ou à l’étranger (en particulier celui de Milan qu’on avait remporté en U11). C’était le foot plaisir ! Lors de ma dernière saison en U13, j’ai été approché par de nombreux clubs professionnels et j’ai décidé de poursuivre ma formation à l’Olympique de Marseille avec un contrat de 5 ans. J’ai en même temps réussi le concours d’entrée au Pôle Espoir Football d’Aix en Provence.
Marseille a été pour moi une expérience décisive pour le reste de ma carrière car je suis parti jeune loin de ma famille, de mes amis et de ma ville. J’ai dû faire face à ce monde seul et c’est ce qui m’a forgé pour la suite de ma carrière. C’est vraiment devenu plus qu’un loisir mais une passion pour laquelle je voulais en faire mon métier. J’ai donc franchi les étapes petit à petit et à la fin de mon contrat j’ai décidé de quitter l’OM pour rejoindre Ajaccio.
Mon année là-bas a été compliquée, ça ne s’est pas bien passé pour diverses raisons donc après mon contrat j’ai voulu rentrer chez moi dans le Var à 19 ans et je débarque au Hyères FC en N2 avec Lilian Compan. C’était ma première saison en senior, le temps d’adaptation était plus long puis le Covid est arrivé avec l’arrêt du championnat. J’ai ensuite voulu poursuivre à l’étranger aux États Unis avec une équipe universitaire qui m’offrait la possibilité d’avoir un diplôme et de jouer au foot à niveau D1 NCAA donc j’ai sauté sur l’occasion.
Les 2 années passées là-bas ont été une expérience inoubliable car en plus du football c’était avant tout une expérience de vie durant laquelle j’ai fait de belles rencontres, appris l’anglais couramment et vécu à l’étranger. Ca m’a fait grandir et permis d’évoluer dans mon jeu. À l’issu de ces 2 ans et demi, l’opportunité de jouer à Hyères est revenu à moi et j’ai pris la décision d’intégrer le club en novembre 2022 pour faire 6 mois pleins en France après ces 2 ans à l’étranger.

Tu viens d’effectuer ton retour au Sporting Club Toulon cette année, peux-tu nous parler de ton transfert ?

J’ai toujours eu cette envie depuis mon passage en catégorie jeune de jouer un jour en équipe première au Sporting. Cette opportunité s’est présentée l’été dernier, via Marcel Dib et le coach qui m’ont contacté pour rejoindre le club. Étant donné la confiance que j’ai pu ressentir, cela s’est fait naturellement et j’étais très content de revenir après 10 ans passés loin de la rade.

Quel est ton rôle dans le vestiaire et que penses-tu du groupe ?

En arrivant dans le vestiaire je connaissais déjà certains joueurs comme Imrân et Mehrez avec qui j’ai joué plus jeune mais aussi Farah qui m’avait beaucoup aidé lors de ma première saison en senior. Je suis donc arrivé dans un vestiaire familier, comme si j’y avais toujours été.
Dès mon arrivée, j’ai senti que cette saison pouvait être spéciale car les joueurs et le staff veulent réussir ensemble, faire une bonne saison grâce au collectif.
Nous sommes une bande de potes qui aimons être ensemble que ce soit sûr et en dehors du terrain, cela se ressent chaque week-end sur le terrain, on joue vraiment les uns pour les autres.

Tu es encore jeune, quels sont tes objectifs personnels et avec le Sporting ?

Je suis quelqu’un qui a de l’ambition et qui souhaite jouer au plus haut possible. J’ai 23 ans et ne me fixe pas de limites. Chaque jour je viens m’entraîner avec l’envie de donner le meilleur de moi-même.
Mon rêve serait de monter et découvrir le championnat National avec mon club de toujours, donc à nous de performer chaque match, ils nous en restent 6, donc qui sait on aura peut être une bonne surprise d’ici mai, même si on sait que ça sera compliqué.

Tu as subi une blessure récemment au niveau de la cheville, peux-tu nous en parler ?

Oui j’ai eu une entorse à la cheville gauche à l’entraînement pendant la semaine de Grasse, en voulant contrer une frappe ma cheville a tourné et j’ai dû quitter l’entraînement prématurément.
J’étais frustré étant donné le nombre d’absents importants qu’on avait déjà sur ce match là mais j’ai fait les choses sérieusement pour revenir le plus rapidement possible sur le terrain.

Aujourd’hui je suis en phase de reprise, je travaille bien avec le préparateur physique et les kinés. J’espère être apte pour être dans le groupe contre Aubagne !

Toulon vs Andrézieux : interview + résumé

31 mars 2024|News|

« On a retrouvé une équipe avec beaucoup de générosité et on n’a rien lâché jusqu’au bout ! »

Le coach Bertin félicite ses joueurs pour leur état d’esprit, leur combativité et pour la victoire 1-0 face à Andrézieux !

Toulon vs Andrézieux : conférence de presse

27 mars 2024|News|

« Les joueurs ont a cœur de se racheter ! Il faut retrouver nos valeurs d’agressivité, de récupération haute et de jeu rapide en transition. C’est notre force, on l’a montré à plusieurs reprises cette saison. »

Le coach Bertin et Imran Romdhani évoquent la réception d’Andrézieux Bouthéon en match en retard, samedi à 18h au stade Bon Rencontre !

Toulon vs Jura Sud

24 mars 2024|News|

Toulon vs Jura Sud : conférence de presse

20 mars 2024|News|

« Je prends la responsabilité de cette défaite (face au RC Grasse). Maintenant il faut rebondir samedi contre Jura Sud pour prendre 3 points. (…) En cas de victoire, on repasse devant eux donc on sait ce qu’on doit faire ! »