SC Toulon

About sctoulon

This author has not yet filled in any details.
So far sctoulon has created 493 blog entries.

Le Sporting tient son déclic !

2 novembre 2019|News|

Le Sporting Club de Toulon n’a pas réussi à décrocher sa première victoire de la saison contre Bastia Borgo à Bon Rencontre (2-2) mais les hommes de Zvunka ont su réagir après une première période compliquée (0-2). Un premier déclic mental en attendant celui « comptable » qui devient urgent. Ce sera peut-être au Puy. Il le faudra…

En football tout est une question de mental. Dans le doute les Azur et Or démarrent pourtant avec beaucoup d’envie à l’image de deux duels aériens gagnés dans la surface par Barbier et Diallo qui mettent le feu devant les buts corses (3e). Toutefois par la suite et au fil du temps les insulaires s’adjugent la maîtrise et développent un magnifique jeu collectif. Ainsi le portier toulonnais Andreani sort une frappe croisée du puissant avant-centre adverse (6e) et claque au-dessus de sa barre une tête consécutive à un coup franc (15e). C’est donc logiquement que Bastia Borgo va ouvrir le score sur une action d’école 0-1 (28e). Un coup de massue pour des Toulonnais en souffrance. Il faut tout le talent d’Andreani sur une reprise au 2e poteau à la réception d’un long coup franc pour éviter le pire (31e). Au courage les Azur et Or poussent en fin de mi-temps avec Moulet dont la frappe de 20 mètres plein axe rase la poteau (42e) et en multipliant les corners.

Tout s’inverse en quelques minutes

Sur l’un d’eux, Guilavogui coupe la trajectoire au premier poteau mais le gardien corse sort un réflexe énorme (44e). Un tournant car juste avant la pause Bastia Borgo double la mise en exploitant la passivité de la défense toulonnaise 0-2 (45+2e). Au pire moment. A la reprise, Toulon dans un schéma plus équilibré offensivement avec Gomis côté droit et Barbier en pointe en soutien de Diallo pousse fort. Et sur un centre repoussé à la hâte Moulet récupère et se fait bousculer dans la surface. Penalty que Zouaoui transforme 2-1 (59e). Le match est relancé. D’autant que quelques minutes plus tard Diallo intercepte une relance pour décaler Guilavogui côté droit. Celui-ci dévale sur 30 mètres et crucifie le portier corse 2-2 (65e). Cette fois c’est Toulon qui a l’ascendant et Moulet a l’occasion de donner l’avantage aux siens sur un nouveau penalty consécutif à une main dans la surface mais il échoue sur un gardien inspiré (68e). Peu après Diallo en pivot est bien prés de marquer le 3e but mais frappe au-dessus (72e). Bastia Borgo finit à dix suite à une expulsion siens et défendra au courage ce point précieux devant la furia des hommes de Zvunka. Le Sporting peut avoir des regrets mais aussi être fier de sa réaction. En jouant comme en 2e période le maintien est possible.

LIVE : Toulon vs Bastia Borgo

1 novembre 2019|News|

LE MATCH EN LIVE

Suivez la rencontre en DIRECT du Stade Bon Rencontre face au FC Bastia Borgo, comptant pour la 12ème journée de National !

Lien FFF TV (cliquez ici)

TOULON vs BASTIA : Joël Bridon parrain du match

1 novembre 2019|News|

Joël Bridon, la suite logique !

Il y a différentes manières d’atteindre ses rêves d’enfant. La voie classique et les chemins de traverse. Quand Joël Bridon portait les couleurs du Sporting club de Toulon chez les jeunes au poste d’avant-centre sans doute avait-il dans un coin de la tête l’objectif de fouler un jour la pelouse de Bon Rencontre et de côtoyer l’équipe fanion. Comme tous les minots de son âge…Sauf que les aléas de la vie en ont décidé autrement. En effet un grave accident oblige l’intéressé à arrêter le sport pendant 10 ans. Une éternité. La vie professionnelle suit elle son cours et Joël Bridon devient électricien. D’abord dans une grosse structure du côté du Pont du Las avant de se lancer à son compte depuis 5 ans. C’est là que le Sporting Club de Toulon croise de nouveau sa route.

Avec son fils Leni…

« Gilles Garelli d’AGV Immobilier est un ami et c’est lui qui m’a parlé de l’éventualité de devenir partenaire du club. Comme j’ai toujours été supporter du Sporting je m’y suis remis sans hésiter. Je prends part aux repas et aux soirées partenaires tout en venant aux matches à domicile » explique t-il. Comme un symbole c’est en compagnie de son fils Leni (8 ans) licencié à La Valette qu’il va donner le coup d’envoi du prochain et capital match contre Bastia-Borgo. Un duel de promus qui vaut déjà cher. Les joueurs de Zvunka cherchent encore la lumière en ce début de saison et qui mieux qu’un électricien comme Joël Bridon pour leur montrer la voie ? Personne. Le Sporting tient peut-être son « porte bonheur », son homme à 100 000 volts.

Une première victoire à décrocher !

31 octobre 2019|News|

Premier match à domicile de l’ère Zvunka avec la réception du promu Bastia-Borgo (vendredi 20h à Bon Rencontre) lors d’une rencontre à « 6 points » face à un concurrent direct. Les Azur et Or sont toujours en quête de leur premier succès et seraient bien inspirés d’y arriver lors de cette 12e journée qui doit être synonyme de déclic. Surtout avant un déplacement au Puy qui sera tout aussi décisif. En clair c’est maintenant que tout se joue. Le coach doit se passer d’Ech-Chergui et Soumare suspendus alors que Mambu demeure très incertain. De plus Ghrieb est blessé. Du coup les options ne sont guère nombreuses surtout offensivement.

Guilavogui de retour

Ainsi le retour de Guilavogui tombe à pic alors que Gomis a pu enchaîner les entraînements et donc retrouver des sensations. En attaque Diallo et Barbier pourraient être associés. Le match amical à Marignane-Gignac (3-0) ayant permis d’effectuer une large revue d’effectif et de mettre certains joueurs à l’essai. « Nous avons beaucoup travaillé physiquement afin de mettre tout le monde au même niveau. Certains ont souffert et d’autres retrouvé des sensations. Nous devons améliorer notre maîtrise collective au milieu et nos choix en attaque » explique Victor Zvunka. De toute façon quelle que soit la manière seule la victoire sera belle. Pour redynamiser un groupe en manque cruel de confiance.

Stages élite : Une réussite à tous les niveaux

29 octobre 2019|News|

Comme chaque année durant les vacances de la Toussaint le Sporting Club de Toulon organise des stages « élite ». Et cette année sous la houlette de Kamel Saoula ce sont presque soixante enfants (de U10 à U13) qui y ont pris part durant quatre jours. « L’idée est de se rapprocher des conditions que proposent les centres de formation. Cela commence par de la discipline, une certaine hygiène de vie et de l’assiduité. Toute la semaine nous avons travaillé tous les aspects liés au football comme la motricité, la tactique et le mental. Nous avons utilisé la méthode Coerver basée sur la répétition des gestes pour passer en revue les fondamentaux (passes, tirs, dribbles) » explique Kamel Saoula le responsable des stages. Diversité maximale et surtout l’occasion de passer en revue tous les aspects liés au football de haut niveau comme la nécessité de bien se nourrir.

Des témoignages divers et variés

« Un diététicien est venu parler aux stagiaires ainsi qu’Alex Gasparotto le préparateur physique du groupe National qui a développé sa partie. Enfin Morgan Guilavogui, joueur de l’équipe fanion formé au club, a fait part de son expérience personnelle » poursuit-il. Le dernier jour un tournoi avec des équipes voisines comme Air Bel, les Pennes Mirabeau et élite M20 ont permis aux stagiaires de mettre en application les phases travaillées auparavant. Une belle réussite qui doit aussi beaucoup aux éducateurs et bénévoles qui ont oeuvré dans l’ombre pour que tout se passe bien. « C’est un vrai travail d’équipe. Je voulais souligner l’importance des entreprises ADO et des salons de coiffure Cedric Serret qui ont été des soutiens précieux. Enfin je remercie l’actionnaire majoritaire du club Claude Joye pour sa confiance » conclut Kamel Saoula. Une initiative qui au regard de sa réussite fera sans doute des petits…

 

Se relancer à Avranches…

17 octobre 2019|News|

La coupe de France n’a pas fait office de déclic le week-end dernier à Cannes. Une rencontre qui aura au moins permis au nouveau coach Victor Zvunka de voir ses joueurs à l’oeuvre dans des conditions réelles et donc de mieux cerner leurs qualités et défauts afin de bâtir l’équipe la plus performante possible. Et pour le déplacement à Avranches (vendredi 18h) le coach doit toujours se passer d’Ech-Chergui et Soumare suspendus alors que Guilavogui (contracture) et Gomis sont blessés.

Vers un jeu plus direct…

Du coup le Sporting devrait s’orienter vers un jeu plus direct ce qui entraînerait la titularisation de Diallo en pointe. Celle de Seye au milieu est probable car il faudra aussi mettre de l’impact afin de résister à une formation qui a, elle, réussi son début de saison. Des éléments comme Ghrieb ou Preira pourraient avoir du temps de jeu. Car si la défense sera sans doute classique en revanche il y a une organisation à mettre en place au milieu et devant. Les Azur et Or ont mis les bouchées doubles à l’entraînement mais il va falloir aussi digérer un déplacement long et fastidieux. En mode « commando » donc pour arracher cette première victoire de la saison qui redonnerait espoir et confiance à tout un groupe. On pourra alors parler d’un effet Zvunka.

U19 Nationaux : Le Sporting a rivalisé avec l’AS St-Etienne…

15 octobre 2019|News|

« C’est la première fois de ma vie que je suis satisfait après une défaite. Je ne pensais pas dire ça un jour mais là c’est le cas ». A chaud le coach Youssef Sif avait conscience que son équipe a simplement manqué de réussite et d’un peu d’adresse sur le terrain de l’AS St-Etienne dimanche (défaite 1-0). En effet les Azur et Or ont fait mieux que rivaliser avec les derniers vainqueurs de la coupe Gambardella et désormais leaders de la poule. Des Toulonnais qui ont eu les occasions les plus franches avec le tandem Florina-Bouzidi alors que Kadraoui a trouvé la barre transversale puis la ligne sur une frappe magnifique…

Boumedienne au top !

« Nous craquons sur un penalty concédé à 10 minutes du terme alors que sur le match et objectivement nous devons gagner 3-1 » poursuit-il. C’est dire si les joueurs du Sporting ont réussi une prestation de choix à l’image de Boumedienne en défense centrale. Celui-ci a encore réalisé un match exceptionnel grâce à un sens de l’anticipation peu commun. Défenseur propre l’intéressé n’hésite pas à apporter le surnombre dés que possible. Une vraie révélation. Il fait partie avec Bouzidi et Aliassani des cadres de l’équipe. Une formation toulonnaise qui en continuant comme ça devrait atteindre plus rapidement que les autres années son maintien.

 

A la recherche du déclic à Cannes !

12 octobre 2019|News|

C’est bien connu la coupe de France représente une alternative idéale pour se relancer en championnat. C’est ce que recherche le Sporting Club de Toulon au moment de se rendre à l’AS Cannes (dimanche 15h) pour le compte du 5e tour. Des Azur et Or qui n’ont toujours pas connu les joies de la victoire cette saison et pour lesquels une qualification pourrait être synonyme de déclic. De plus le nouveau coach Victor Zvunka est un spécialiste de la coupe de France avec deux victoires à son actif. Celui-ci arrivé mardi dernier a pris ses marques durant la semaine tout en observant au maximum les joueurs qui composent son effectif. Une opposition en interne lui a permis de tirer des enseignements car chaque joueur repart à zéro lorsqu’il y a un changement d’entraîneur.

Trois suspendus

« C’est classique car tout le monde est sur un pied d’égalité. J’ai senti les joueurs réceptifs et concernés. J’apprends au fil des entraînements à mieux connaître ceux que j’avais vus sur les vidéos de match et il y a certains éléments sous utilisés que je découvre » explique t-il. Avec les suspensions d’Ech-Chergui, Guilavogui et Soumaré expulsés contre Concarneau l’intéressé va avoir l’occasion de relancer plusieurs joueurs. D’autant que Medoukali (malade) est forfait. Par ailleurs Moulet (adducteurs) s’est contenté de trottiner lors de la séance de vendredi. « Nous prendrons une décision au dernier moment mais aucun risque ne sera pris le concernant. Il est hors de question de le blesser pour une durée plus longue » poursuit-il. A noter les retours de Fall et Seye au sein d’un groupe new look. Le premier convoqué par Victor Zvunka. Une première étape en Coupe de France pour lancer une nouvelle dynamique en National.

Groupe CMC-Atout réception : 25 ans ça se fête !

10 octobre 2019|News, Non classé|

Quand deux entreprises spécialisées dans l’événementiel comme CMC et Atout réception fêtent leur 25 ans d’ancienneté il fallait s’attendre à quelque chose de grand.

Et le 3 octobre dernier les quelques deux cent invités en ont pris plein les yeux. Une soirée magique du côté de la Résidence du Cap Brun avec des personnalités politiques de marque venus de La Garde, Six Fours, Toulon et du Beausset. Au menu de la diversité maximale avec des performeurs, des chanteurs, un magicien, un homme sur échasses et au rayon de la curiosité un bar à oxygène. « C’est un concept fabuleux qui permet de respirer de l’air parfumé au choix assis dans des « poufs ». Par ailleurs un robot a fait une démonstration de danse. Ce fut une belle soirée assez festive qui je pense a beaucoup plu » explique Marc Brunetto le directeur des deux structures.

Renvoi d’ascenseur logique

Confirmation du côté de Claude Joye : « Je ne devais pas être là car le lendemain mon équipe jouait un match crucial contre Concarneau qui devait décider de l’avenir de mon entraîneur mais pour Marc Brunetto je me suis fais un plaisir de venir. C’est quelqu’un de positif, toujours d’humeur égale et de fidèle. C’est un renvoi d’ascenseur logique » avoue le président du Sporting Club de Toulon. Même son de cloche du côté de Jean-Marc Ferreri le responsable de la relation avec les partenaires . « Marc Brunetto est avant tout un mec bien, super sympa pour lequel on a envie de faire l’effort car il le mérite » conclut-il. Des témoignages qui en disent long sur la relation entre CMC, Atout réception et le Sporting Club de Toulon.

Victor Zvunka est le nouveau coach du Sporting !

9 octobre 2019|News|

Passé, en tant qu’entraineur, notamment par Niort, Toulouse, Laval, Guingamp (où il remporte une Coupe de France en 2009), Cannes, et Nîmes, il cumule plus de 120 matchs en Ligue 1 et près de 700 en Ligue 2.

Champion de National en 1994 puis de Ligue 2 en 1997 avec Châteauroux, il emmène le club de National jusqu’à la Ligue 1.

« Toulon, c’est un public, on sent une passion pour le football. On sent des gens qui ont envie de redonner de la vigueur à l’équipe, au club.
On a besoin de cet attachement entre le club, les joueurs et les supporters. C’est aussi un challenge sportif qui m’intéresse. (…)
Le projet va être tout d’abord de remonter au classement cette année, c’est la principale des choses. Se stabiliser dans le milieu de tableau et puis naturellement un projet de faire remonter Toulon en Ligue 2. Pour un entraineur c’est un super projet. »

Découvrez les premiers mots du coach Zvunka à Toulon !
Il évoque les raisons de sa venue, son avis sur le groupe et le match à venir en Coupe de France face à l’AS Cannes.