Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/34/d635455450/htdocs/wp-content/themes/Avada/includes/dynamic_css.php on line 6753
SC Toulon

Laurent Burner, toulonnais de coeur !

8 mai 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Laurent Burner semblait prédestiné à soutenir le Sporting Club de Toulon. En effet le directeur de Castorama La Seyne est un passionné de football depuis l’enfance. Une tradition familiale car son premier souvenir n’est autre qu’un Juventus-Sampdoria au Stadio Communale en 1985. Avec un Michel Platini au sommet de son art. Pas mal pour un début à l’âge de 8 ans. « C’est surtout l’ambiance exceptionnelle qui m’avait marqué. Le foot dans la famille est une institution. Je suis italien d’origine par ma mère et mes oncles m’ont transmis cette ferveur » explique t-il. La suite à l’adolescence porte les initiales O.M. «C’était l’époque Waddle, Papin, Pelé. Une équipe qui dominait en Europe avec quelques matches mythiques contre Benfica ou Milan. Une période fabuleuse » poursuit-il. Le virus est inoculé. Celui du foot dans le sud-est pour cet Alsacien de naissance. Et le parallèle avec le RC Strasbourg coule de sources au moment d’évoquer le Sporting Club de Toulon dont Castorama est devenu l’un des plus gros partenaires actuels.

Mimétisme avec le Racing Club de Strasbourg

« Il y a beaucoup de similitudes. La gloire puis la descente aux enfers et l’envie de remonter. Le Racing est en passe de retrouver l’élite et le Sporting rêve de National, une étape importante. Toulon mérite un club en Ligue 2 minimum. S’associer à cette ambition coulait de source. Ce sont des collaborateurs à moi qui m’ont parlé du Sporting en premier car ils sont supporteurs de longue date. Du coup je me suis intéressé au projet global et les rencontres avec Jean-Marc Ferreri et Guillaume Deville m’ont convaincu qu’il y avait quelque chose de grand à faire. Du moins à soutenir. Voilà pourquoi Castorama encourage le Sporting » conclut-il. Pris par un emploi du temps démentiel, Laurent Burner ne peut venir aussi souvent qu’il le souhaiterait à Bon Rencontre. Néanmoins sa seule présence peut être synonyme de porte-bonheur car c’est lui qui avait donné le coup d’envoi du dernier Toulon-OM. Le point d’orgue de la saison des Azur et Or avec 3500 spectateurs et une victoire 2-1 dans une ambiance de dingue. De quoi lui donner l’envie d’y revenir…

Détections jeunes

7 mai 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Richard Martini : « Une première étape vers le maintien »

5 mai 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Le co-entraîneur du Sporting avec Samir Ben Hassine revient sur la belle victoire face à l’AS Maximoise (5-2) qui garde son équipe en vie pour le maintien.

Un écueil de passé ?

C’est ça et non des moindres car Ste Maxime est un concurrent direct. Objectivement nous les avons pris au bon moment car c’est une équipe maximoise amoindrie et avec peu de retombées que nous avons jouée. Toutefois nous avons su faire un match sérieux avec un élan offensif appréciable. Nous avons marqué 5 beaux buts et guère tremblé…

Le tournant du match ?

L’arrêt exceptionnel de notre gardien Pisani sur une reprise « en ciseaux » à bout portant de l’attaquant maximois. Il n’y avait que 1-0 à ce moment là. Peut-être que si Ste Maxime égalise sur ce coup là tout bascule. Je suis satisfait car nous avons 5 buteurs différents (Aziz, Gadio, Sylva, Noumi et Hachani) ce qui montre un potentiel offensif certain. Et c’est bon pour la confiance…

La suite ?

Il y a un match à La Valette ultra décisif. Si nous gagnons alors nous pourrons vraiment y croire avant la venue de St Maximin et un voyage à La Londe pour terminer. Nous ne savons pas combien d’équipes vont descendre. Mieux vaut terminer le plus haut possible. Il nous faut deux victoires et un nul.

SPORTING TV

2 mai 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

PAULHAN PEZENAS – TOULON (29/04/2017)

Retrouvez le résumé vidéo du match face à Paulhan – Pézenas (3-2)

Découvrez l’ensemble des résumés vidéos des matches de la saison sur la page SPORTING TV

MASTER INTER ENTREPRISES

1 mai 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Une belle ambiance et une victoire pour Mediaco

C’est anecdotique mais l’équipe de Mediaco n’a laissé aucune chance à ses adversaires lors de l’édition 2017 du Master inter entreprises vendredi dernier à Bon Rencontre.

Un tournoi disputé dans un excellent état d’esprit sur une pelouse en parfait état et sous un soleil généreux. Que demander de plus ? Rien car tous les ingrédients étaient au rendez-vous pour une journée parfaite. Du plaisir à 100 % lors d’une formule « championnat » qui a permis d’atténuer l’enjeu et donc de recentrer les débats sur la seule envie de s’amuser.

Sushi Shop emmené par le coach des U19 Youssef Sif a défendu son titre bec et ongle mais Mediaco avec des joueurs de qualité encore en activité comme Tambon, Turzo ou Montoya était vraiment au-dessus du lot. A retenir aussi la « classe » de Seb Soulas, chef de défense pour Var Matin, le but de Claude Joye pour son équipe et l’incroyable tonus de Roger Baltimore. A noter qu’une équipe était venue de Lyon : la collection. Signe que cette manifestation parfaitement organisée avec un buffet exceptionnel (grâce au restaurant le M5) à la fin de la journée a dépassé les frontières varoises.

Un grand merci à tous nos partenaires présents ce jour là : Réseau Mistral, Var Matin, La Collection, Diat, Castorama, Mediaco, Sushi Shop, et Groupe Joye ainsi qu’aux arbitres parrainés par Assur Invest !

Une réussite à 100 % qui réconcilie tout le monde avec le foot, le vrai. Celui où tout le monde s’amuse sans calculer et se prendre la tête. Rafraîchissant. La cheville ouvrière Sébastien De Coccola mérite un coup de chapeau.

Enchaîner à Paulhan-Pezenas !

28 avril 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Le Sporting Club de Toulon a retrouvé de l’envie et de la cohérence depuis l’intérim assuré par Luigi Alfano. Un nul au courage à Martigues (0-0) puis un succès face aux invincibles hyèrois (1-0) le tout à huis clos à Bon Rencontre. L’équipe a su se remotiver pour montrer un meilleur visage. C’est le minimum pour ce groupe qui regorge de talents. Ainsi du côté de Paulhan-Pezenas (samedi 18h) l’équipe aura à coeur de poursuivre dans cette dynamique favorable. Raison de plus pour enchaîner tout en sachant qu’il y a une place de meilleur varois à décrocher.

Des retours importants

Luigi Alfano récupère des cadres comme Bayo, Fall et David Gomis de retour de suspension. Diminué Moulet sera sur le banc alors que Medoukali sera laissé au repos. Les Azur et Or ne prendront pas à la légère un adversaire qui à l’aller était venu arracher un point à Bon Rencontre (0-0). « Paulhan Pézenas joue toujours pour assurer son maintien et va nous imposer un gros défi physique. A nous de le relever… C’est une équipe qui possède un gros mental et un gardien talentueux. Ce ne sera pas simple mais nous voulons finir fort cette saison pour redorer le blason du club » explique un Luigi Alfano qui a su faire passer son message. A confirmer…

Les U11 s’imposent à Barcelone !

27 avril 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Après une qualification historique en Champion’s Cup, les U11 de John Mendy et Marwin Dasylva ont récidivé du côté de Blanes prés de Barcelone. En effet, les Azur et Or ont remporté le tournoi tout en ayant vécu de grands moments. Comme tout d’abord lors de la visite du Nou Camp puis lors d’une soirée d’inauguration digne d’un show à l’américaine. Des souvenirs pour toute une vie pour les jeunes toulonnais qui ont explosé Nord Aix en Provence (3-0) en finale après avoir souffert en 1/2 contre St Just (2-1). Visiblement l’épisode de la Champion’s Cup a fait un bien fou à ce groupe. Et pas seulement à eux car la catégorie dans son ensemble est tirée vers le haut. L’équipe 2 de Jérôme Meslard ayant aussi tiré son épingle du jeu.

En finale à la Serinette

« Il y a eu un déclic et depuis un surplus de confiance, les joueurs tentent davantage et réussissent davantage. Toutes les compétitions de ce type nous servent de préparation idéale pour la Champion’s Cup. Ce fut une magnifique aventure humaine avec des moments assez exceptionnels. La soirée d’inauguration a été grandiose sans parler de la découverte du Nou Camp, un stade mythique qui donne envie… En termes de jeu nous avons été inquiétés en poule mais l’équipe a su s’en sortir au mental. En revanche sur les phases finales nous avons survolé les débats » explique Bernard Hadèle le responsable du foot animation. A noter que dernièrement les Toulonnais ont atteint la finale du tournoi de la Serinette et n’ont été battus qu’aux tirs au but par La Valette. Une génération en or qui compte bien continuer dans cette voie pour tout rafler en cette période de la saison où les tournois vont s’enchaîner. Et notamment celui du Sporting…

Toulon remporte le derby !

23 avril 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Le nul à Martigues avait montré un léger mieux et samedi à Bon Rencontre les Azur et Or ont confirmé leur retour aux affaires. Luigi Alfano a su trouver les mots pour redonner une âme à son équipe. Ainsi les coéquipiers de Sahnoune démarrent ce derby contre Hyères à 100 à l’heure. Après une percussion de Christophe Gomis, Manas lance Preira dans la surface. Celui-ci à la lutte avec Mickael Blanc donne l’accélération décisive au bon moment et le défenseur hyèrois fait faute. Penalty que transforme Djaballah plein centre 1-0 (4e). Autour d’un axe Medoukali-Sahnoune impérial les Toulonnais profitent aussi du gros boulot du tandem Cousyn-Buisson pour gérer leur avantage sans problème. Mieux encore, lancé par Cousyn, Preira obtient un nouveau penalty pour une faute d’Aléo mais l’ex de Colomiers veut se faire justice et échoue sur un Manero génial (35e).

Omniprésent Preira

Un tournant négatif mais heureusement Viviani se met au diapason en remportant un face à face avec Ouchmid (44e) puis en repoussant un missile de Blanc sur coup franc (45e). En 2e période, les Azur et Or confirment en se montrant solides et solidaires. Le Hyères FC invaincu en 2017 ne trouve aucune solution malgré des changements offensifs. En contre, l’omniprésent Preira après un service de Djaballah oblige Manero à un arrêt remarquable (78e). Le Hyères FC pousse de manière désordonnée en fin de match. Beaucoup de situations chaudes notamment sur corner mais Medoukali, Sahnoune, Leleu et Cantareil sont parfaits. Viviani assure le coup sur un dernier tir vicieux de Brun (90e) pour permettre aux siens de sauver leur honneur. Et interrompre une série noire. Bravo aux Toulonnais car dans un stade vide il n’était pas facile de se motiver. Le podium est de nouveau en ligne de mire.

TOULON – HYERES
1-0
But : Djaballah (4′)

Un derby pour se relancer !

21 avril 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

A Martigues (0-0), les Azur et Or ont montré un meilleur visage au moins en termes d’état d’esprit. La réception du Hyères FC malheureusement à huis clos (samedi 16h à Bon Rencontre) s’annonce comme l’occasion idéale de repartir de l’avant. Pas simple car la troupe de l’ex Azur et Or André Blanc est toujours invaincue en 2017 et aspire à le rester jusqu’au bout. De plus Luigi Alfano devra composer avec les suspensions de Fall, Bayo, D. Gomis, Ouasfane et Zaiani. Par ailleurs Moulet et Borges sont très incertains alors que Cilia et Manas devraient être de la partie.

Beaucoup d’incertitudes

En clair les solutions ne sont pas nombreuses pour un staff qui doit aussi tenir compte des impératifs de la réserve en CFA2 qui veut sauver sa tête à Castanet. « Il y a beaucoup de points d’interrogation. De toute façon c’est un derby et la motivation est évidente. Le Hyères FC est clairement le favori car cette équipe marche sur l’eau depuis 4 mois. J’attends de mes joueurs une implication supérieure pour faire tomber les Hyèrois » explique le coach. A l’aller dans un stade Perruc plein comme un œuf le Sporting avait dilapidé en 5 minutes un avantage de deux buts. Un match nul (2-2) qui avait fait office de début de crise après le revers contre Martigues à domicile (2-1). Et on connaît la suite… Stopper la série hyèroise est un challenge. L’un des derniers.

Montrer un autre visage…

14 avril 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Une phase de transition s’ouvre avec l’intérim de Luigi Alfano après le départ de Dominique Veilex. Et le « pompier de service » n’entend pas finir en roue libre et par uniquement des défaites. « Je n’ai pas accepté pour être ridicule et donner une image négative. Si certains joueurs ne sont plus motivés, qu’ils le disent on ne sera pas fâché. Les jeunes, eux, auront envie. Nos récentes prestations sont indigentes, inacceptables. Hors de question de continuer comme ça » explique t-il. C’est donc un Sporting revanchard et désireux de redorer son blason  qui se rend à Martigues (samedi 18h). Avec quel effectif ? C’est la question car les incertitudes sont nombreuses (Bayo, Cilia, Preira) alors que trois joueurs cadres feront défaut (D. Gomis, Ouasfane, Buisson).

Réagir…

Quid de Manas et Fall ? Evolueront-ils en réserve ou reviendront-ils en équipe fanion. Avec les quatre défaites de rang le maintien n’est toujours pas assuré même s’il faudrait un concours de circonstances hallucinant pour tombe en CFA2. Il reste 5 matches durant lesquels il faudra tout donner. Il ne faut pas oublier qu’à l’aller Martigues avait cassé la belle spirale toulonnaise en s’imposant 2-1. Un revers qui avait fait mal à différents niveaux. « C’est une équipe qui joue encore sa survie et qui ne nous fera aucun cadeau. Si nous ne sommes pas prêts à relever le défi nous allons enchaîner un 5e revers de rang. Et c’est inacceptable pour un club comme le notre. J’attends une réaction et vais tout faire pour la provoquer » conclut-il. Au moins le message est clair.