SC Toulon

ALFANO – MASMOUDI : un duo à la tête du groupe senior

5 juin 2020|News|

Luigi Alfano, en tant qu’entraîneur, et Karim Masmoudi, comme co-entraîneur, coordinateur sportif et responsable du recrutement, forment le nouveau binôme qui dirigera le groupe senior lors de la saison 2020 – 2021.

Luigi Alfano, joueur et coach emblématique du Sporting, était déjà présent depuis plusieurs saisons dans le staff en tant qu’entraîneur adjoint. Véritable incarnation de l’état d’esprit toulonnais, il prône sur le terrain des valeurs de dépassement et d’engagement.

 » Je suis fier de pouvoir reprendre avec Karim le groupe senior dans cette période de reconquête. Je vais essayer d’insuffler aux joueurs mes valeurs de solidarité et de combativité pour créer un groupe soudé et déterminé »

Karim Masmoudi faisait également partie du staff lors des montées en CFA 2 (saison 2013 – 2014) et en National (saison 2018 – 2019).
Il avait entre temps notamment assuré des fonctions d’entraîneur adjoint à l’USM Alger où il a été champion d’Algérie et où il a disputé la finale de la Ligue des Champions africaine ainsi qu’au Pyramids FC où il a disputé la finale de la Coupe d’Egypte.

Les 2 hommes, à la tête de la cellule de recrutement, travaillent depuis plusieurs semaines à la constitution de l’effectif 2020 – 2021 : entretiens avec les joueurs du groupe de la saison passée et ciblage des nouvelles recrues.

Ce duo qui connait bien la maison Azur et Or aura ainsi pour mission de reformer un groupe solidaire et compétitif afin de jouer la remontée en National en se recentrant sur les valeurs toulonnaises de combativité et d’humilité.

Le club se recentre donc sur ce qui a fait ses forces les saisons passées pour retrouver un Sporting qui a soif de revanche !

Claude Joye parle cartes sur table !

2 juin 2020|News|

Je souhaite évoquer cartes sur table les différentes discussions qui ont eu lieu avec Mourad Boudjellal. J’ai lu beaucoup trop inexactitudes et de mensonges.

Malgré une première approche de sa part particulièrement insolite et agressive, nous nous sommes rencontrés une première fois le 7 février dernier afin d’évoquer les objectifs et intérêts de chacun.

Ce premier échange, courtois, nous a permis de lui présenter le club dans son ensemble, et les quelques spécificités liées au monde du football.

Je lui avais confirmé ne pas être vendeur dans l’immédiat mais être intéressé par sa venue, notamment en raison de son fort potentiel médiatique, économique, ainsi que son expertise dans le management sportif.

Il nous a alors précisé ne pas vouloir investir d’argent personnel dans le projet Sporting. Peu intéressé par l’association et les équipes jeunes, son souhait était de booster l’image de l’équipe première et de bâtir un projet de Ligue 1 avec le but d’une revente dans 5 ans.

Suite à cette rencontre, je lui ai proposé de revenir vers moi avec une proposition concrète afin d’avancer rapidement et préparer au mieux la saison 2020 – 2021.

Un deuxième rendez-vous s’est ainsi tenu le 21 février 2020, en présence de notre avocat commun, ou Mourad Boudjellal a souhaité échanger en profondeur sur l’organisation interne liée à l’équipe première. Une rencontre lors de laquelle nous avons convenu oralement d’un cadre de collaboration (sur les conditions qu’il m’avait alors proposées) et dans laquelle il nous a fait part d’une clause de non concurrence, le liant à son ancien club, le Rugby Club Toulonnais. Il devait nous présenter une copie de cet acte, chose qu’il n’a toujours pas faite à date.

A la suite de cet accord oral sur notre collaboration et à de nombreux échanges, il m’a communiqué une proposition dont voici  les points essentiels :

  • Mourad Boudjellal se portait acquéreur d’une action de la SASP Sporting Club de Toulon
  • Mourad Boudjellal se verrait confier le poste de président du club
  • La régie exclusive du club serait confiée à une société appartenant à Mourad Boudjellal moyennant une rémunération de 30% du CA sponsoring (taux supérieur à la norme du marché du sponsoring)
    • Sur ce pourcentage, la moitié serait transformée en actions du club sur la base d’un prix de l’action à 87.4615 € (valeur retenue pour toutes les augmentations de capital réalisées depuis 2014) dans un objectif de revente dans 5 ans à un prix minimal fixé par Mourad Boudjellal à 16 M€.
      Je me laissais néanmoins la possibilité de lui racheter ses parts en cas de refus de  revente de mon côté
    • L’autre moitié correspondrait à la rémunération de la société de régie

Echaudé par les mises en gardes de Bernard Lemaître (Président actuel du RCT), cet accord encadrait à ma demande les pouvoirs du Président par une double signature pour tout contrat et règlement supérieur à 5 000 €.

Mourad Boudjellal avait alors accepté que je ne puisse pas, en tant qu’actionnaire majoritaire laisser un président « jouer » avec l’argent du club sans un minimum de contrôle. Ce qui est normal et le cas dans tous les clubs où le président n’est pas actionnaire majoritaire du club.

J’ai alors accepté et signé le vendredi 15 mai 2020 cet accord qu’il m’a adressé et qui lui ouvrait un délai de 15 jours pour réaliser un audit de la SASP. Un rendez-vous était ainsi fixé le mercredi 20 mai 2020 au club. Il n’est néanmoins pas venu et n’a jamais réalisé l’audit.

Nous avons appris par la presse qu’il renonçait et appelait les supporters à intervenir.

Mardi 26 Mai 2020 j’ai été contacté par un des financiers, originaire du Sud-Ouest, qui l’accompagne dans ses projets. Des discussions, beaucoup plus concrètes et constructives, ont ainsi reprises. Il nous confie également devoir faire leur retour à l’Atlético de Marseille ce mercredi 3 Juin et devoir régler la situation avant cette date, d’autant plus que Mourad Boudjellal a prévu un article dans l’équipe pour ses 60 ans le vendredi 5 Juin.

Dans ce contexte, ils nous ont renouvelé samedi 30 mai 2020 leur proposition initiale en modifiant plusieurs points dont voici quelques exemples :

  • Le montant garanti des partenariats apportés sur la saison 2020-2021 était ramené de 1 500 000 € à 1 100 000 €. Avec leur commission de 30%, cela fait un montant net pour le club de 770 000 €, ce qui est inférieur au budget sponsoring actuel de 905 000 €
  • Sur la commission de 30%, seulement 1/3 serait transformé en stock option (vs la moitié)
  • Ils me demandaient de signer une promesse de vente de mes titres qu’ils pourraient faire jouer pendant 5 ans à tout moment et à un prix très inférieur au prix souhaité en cas de revente future. Ainsi à la veille d’une éventuelle cession commune, j’aurais pu être contraint à leur céder ma participation à un prix bien inférieur

J’étais cependant prêt à accepter la quasi-totalité de cette proposition dans l’intérêt du club. Dimanche soir 31 mai 2020, nous nous sommes entretenus téléphoniquement avec ce financier sur les derniers points de divergences, jugés d’un commun accord comme minimes.

Néanmoins, lundi 1er juin, nouveau rebondissement : ce financier me fait savoir par mail que « Mourad a décidé de partir sur un autre projet ».

J’avoue que je ne comprends vraiment pas ces changements de positions. Il est compliqué de construire un projet dans ces conditions. Je prends cependant acte de cette décision que je respecte et que je regrette car nous étions d’accord sur tous les sujets essentiels à l’exception du poids que dois avoir la formation dans un projet comme le notre.

Le club doit donc désormais se concentrer sur la préparation de la saison 2020 – 2021 et se recentrer sur ses valeurs de combativité et sur son esprit « revanchard ».

Le projet sportif 2020 – 2021 peut ainsi s’appuyer :

  • Sur la bonne santé financière du club qui malgré la crise sanitaire est caractérisée par des comptes excédentaires (avec des capitaux propres qui devraient être supérieurs à 400 000 € au 30 juin 2020 avec une trésorerie proche de 500 000 €)
  • Et le soutien de la quasi-totalité de ses partenaires

Je peux comprendre que les supporters aient été déçus de la mauvaise saison passée et qu’ils aient eu envie de croire à un nouveau projet avec un budget 2 à 3 fois supérieur. Je l’aurais aussi souhaité…

Place désormais au sportif et à la préparation de cette nouvelle saison.

Interview de Claude Joye

18 mai 2020|Actualités, News|

L’actionnaire majoritaire du Sporting, Claude Joye, fait le point en toute transparence sur les sujets qui ont mobilisé l’actualité du club ces dernières semaines.

« Nous étions, depuis l’arrêt des championnats, dans l’attente des décisions de la part de la Fédération Française de Football, tout en menant des négociations sur le plan sportif comme structurel. Celle de la rétrogradation en National 2 est tombée mardi dernier suite à la décision du COMEX de la FFF. C’est une décision que nous regrettons et mettons tout en place pour défendre juridiquement l’intérêt du club. Néanmoins, nous en avons pris acte et pouvons désormais avancer pleinement dans la préparation de la saison prochaine.

Les résultats sportifs 2019 – 2020 n’ont pas été à la hauteur de nos attentes et de nos investissements et j’en suis l’un des premiers affecté. Les choix forts envisagés lors de l’intersaison, de promouvoir la jeunesse ainsi que des profils à fort potentiel n’ont pas été payants. Il faut savoir prendre du recul afin d’en tirer les enseignements, et construire solidement pour un retour au plus vite dans le monde professionnel.

Les descentes sportives font partie de la vie d’un club, mais l’important est de continuer dans le développement et la professionnalisation de la structure pour construire un projet viable dans la durée. La période de crise sanitaire et financière que traverse notre pays en ce moment nous démontre l’importance d’assurer une stabilité dans la gestion du club. C’est notre priorité depuis de nombreuses années et c’est ce qui nous permet actuellement de surmonter sereinement cette crise, qui va affecter de nombreux clubs.

Concernant l’équipe première, Victor Zvunka ne sera plus sur le banc l’an prochain. Nous sommes actuellement en contact avec de nombreux coachs aux profils intéressants. Maintenant que nous connaissons le niveau dans lequel nous évoluerons, les discussions devraient aller beaucoup plus vite.

Au sujet de Pascal Dupraz, nous sommes en contact avec lui depuis septembre dernier. Il y a toujours eu une envie commune de collaborer sans pouvoir trouver pour le moment d’accord financier assumable et qui ne mette en risque le club.

Au niveau du staff de l’équipe fanion, je n’ai jamais caché mon envie de faire revenir Karim Masmoudi au Sporting car j’estime qu’il a été un des éléments essentiel des différentes montées passées et je regrette de ne pas avoir pu le conserver la saison dernière, ne pouvant nous aligner financièrement avec son autre offre. Il devrait nous rejoindre prochainement avec des fonctions d’entraineur adjoint et de coordinateur sportif.

Nous avons également depuis vendredi reçu l’ensemble des joueurs du groupe National.
Voici l’état des lieux de l’effectif 2020 – 2021 :

  • Joueurs conservés : Ouasfane, Sahnoune, Leleu, Moulet, Bayo, Delgado, Chergui, Gomis, Medoukali
  • Joueurs sous contrat mais que le club est prêt à libérer : Caumet, Seye, Mendy, Pioton, Mama, Ghrieb, Diallo
  • Discussions en cours : Andréani, Muyumba, Ranieri, Etcheverria, Coulibaly, Fall, Disantantonio
  • Départs : Guilavogui, Philippe, Barbier, Soumaré, Pahama, Preira, Pinheiro, Zouaoui, Sylla, Tchintcho

Concernant une éventuelle venue de Bafétimbi Gomis, nous échangeons régulièrement sur le développement du club mais je tiens à préciser que cela coûterait au Sporting plus de 10 fois son budget annuel pour qu’il puisse rejoindre Toulon la saison prochaine.

Nous avons néanmoins ciblé et contacté certains joueurs que nous souhaiterions recruter pour la saison prochaine afin de construire le groupe le plus compétitif possible et jouer au plus vite la remontée en National.

Concernant les discussions avec Mourad Boudjellal, j’ai toujours été à l’écoute et ai fait les meilleurs efforts possibles pour favoriser un rapprochement, au détriment même des investissements financiers réalisés depuis plusieurs saisons.

Nous nous sommes rencontrés une première fois le 7 février dernier afin d’évoquer les objectifs et intérêts de chacun. Ce premier échange, courtois, nous a permis de lui présenter le club dans son ensemble, et les quelques spécificités liées au monde du football, plus particulièrement juridiques.

Je lui ai exprimé ne pas être vendeur mais être intéressé par sa venue, notamment en raison de son fort potentiel médiatique et économique. Lui, n’ayant jamais exprimer la volonté de racheter le club, nous a proposé un modèle de collaboration sur lequel nous avons trouvé un accord oral lors de notre second rendez-vous fin Février.

Dès lors, nous avons eu de nombreux échanges pour mettre à l’écrit ces conditions et c’est ainsi que nous nous sommes revus ce vendredi pour signer un accord de confidentialité lui permettant de réaliser un audit structurel pendant une période de 2 semaines maximum.

Nous souhaitons avancer rapidement et ne laisserons pas traîner cette situation, car la préparation de la saison prochaine est déjà fortement avancée. Au niveau de l’équipe 1, mais également de la formation, du projet associatif, des équipes de jeunes, de la section féminine et de la section futsal.

Nous pouvons notamment nous féliciter de la signature de Morgan Guilavogui au Paris FC qui est un symbole de la qualité de la formation toulonnaise. Je lui souhaite bonne continuation pour la suite de sa carrière et le remercie de ce qu’il a apporté au club depuis de nombreuses années (en équipes jeunes comme senior).

Nous communiquerons très prochainement sur la plupart de ces sujets avec des évolutions significatives qui constituent de vraies étapes clés dans le développement de l’entité « Azur et Or », qui est désormais le premier club de la région Sud en nombre de licenciés.

Soyez assurés de mon intention et de tous mes efforts, orientés uniquement pour le bien du club et de son développement pérenne.

Restons solidaires et faisons avancer ensemble le Sporting Club de Toulon.
L’aventure Azur et Or continue… »

Clap de fin pour la saison 19/20

28 avril 2020|News|

La saison de National est officiellement terminée !

Suite à l’annonce du Premier Ministre de mettre un terme à la saison 2019 – 2020 de football, le Sporting Club de Toulon est désormais dans l’attente des décisions officielles de la Fédération Française de Football au sujet du classement définitif et des éventuelles montées / relégations.

Inscriptions section sportive football : collège Pierre Puget

8 avril 2020|News|

Des sportifs épanouis visant l’excellence sportive et scolaire

La section sportive football du collège Pierre Puget à Toulon a contribué depuis 36 ans à ce qu’un bon nombre de jeunes varois fassent partie aujourd’hui des clubs d’élite nationaux et régionaux.

Certains d’entre eux sont devenus professionnels comme Bafétimbi Gomis , Yacine Abdessaki, Josuha Guilavogui, Théo Pellenard, Jordan Amavi, Franck Honorat, Enzo Di Santantonio.

La section accueille également des filles. Certaines d’entre elles ont intégré des clubs prestigieux comme l’OL ou l’OM ( T.Laplacette et S. Zahot jouent notamment en Division 1). Beaucoup rentrent en pôle France ou en pôle espoir à l’issue du collège.

Tous n’ont certes pas atteint l’élite, mais tous ont dû travailler pour atteindre le plus haut niveau scolaire et sportif possibles pour chacun d’entre eux ce qui leur a permis de s’insérer au mieux dans la société.

L’épanouissement et l’équilibre des jeunes sont donc le fruit d’une réussite sportive et scolaire. La motivation qu’elle engendre, la valorisation des compétences, le développement du goût de l’effort et de l’autonomie… sont des éléments clefs de la réussite de la section. Au Collège Pierre Puget, on leur a permis de progresser et de s’épanouir à travers leur passion en venant motiver au collège en étant aidé à suivre la meilleure scolarité possible. Le football ne doit pas supplanter cette scolarité et la formation du citoyen.

La section sports-études fonctionne grâce à la volonté de Monsieur Solia, Principal du collège représentant l’Education Nationale et grâce aux différents partenaires qui mettent à dispositions les moyens nécessaires : le conseil départemental , la mairie de TOULON, le District du Var et la ligue de football. La section fait partie des actions de la commission technique du District du Var qui participe au recrutement, elle est contrôlée par le CTD Didier Rabat, et le CTR de la Ligue.

Les entraînements sont dirigés par B. Viossat professeur d’EPS et BEF football.

Il y a 2 groupes d’entraînement : un groupe de 6e et de 5e et un groupe de 4e et 3e, qui ont 2 entraînements par semaine et un entraînement en futsal par quinzaine. Tous les enseignements généraux sont assurés. Les élèves doivent effectuer les efforts nécessaires pour avoir de bons résultats scolaires et une bonne attitude sinon ils risquent la suspension voire l’exclusion de la section.

La section prépare les jeunes au concours d’entrée au pôle espoir d’Aix-en-Provence et à accepter une fréquence d’entraînement tendant à s’approcher du haut niveau. 6 anciens élèves l’ont intégré depuis 4 ans, 3 autres ont intégré un centre de formation d’un club professionnel. 95% des élèves de 3e vont en 2de générale.

L’année dernière, plus de 100 jeunes ont passé les épreuves de sélection pour 15 places en 6e.
Les dossiers d’inscription sont à retirer au plus vite par mail sur le site du collège Puget à Toulon (lien ci-dessus) et les épreuves d’admission ont lieu début mai.

La date de dépôt du dossier de candidature est fixée au 27/04

Nous vous demandons de faire parvenir le dossier même s’il est incomplet (par mail ou dépôt dans la boîte aux lettres du collège), afin de recenser les candidatures. Les justificatifs devront être fournis ultérieurement.

Dossiers à compléter pour les candidatures en section sportive FOOTBALL pour l’année 2020-2021

Entrée en 6ème : dossier de candidature (clic)

Entrée en 5ème : dossier de candidature (clic)

Entrée en 4ème : dossier de candidature (clic)

Entrée en 3ème : dossier de candidature (clic)

 

Renseignements complémentaires

Collège Pierre Puget
04 94 09 72 60
Mail : 0830069z@ac-nice.fr

COMMUNIQUÉ OFFICIEL

31 mars 2020|News|

Communiqué du Mardi 31 Mars 2020

SORTIR DU CONFINEMENT POUR LE CHAMPIONNAT DE NATIONAL : 

 « S’organiser aujourd’hui pour être prêt demain. » 

L’ensemble des clubs de National 1, dans sa globalité et avec une union forte, échange sur les possibilités techniques de reprise ou non du championnat de National 1 et font un point régulier sur l’évolution de la crise sanitaire que vit la France et leurs clubs dans cette période inédite et très difficile. Ces moments exceptionnels montrent aussi que la solidarité existe entre tous les clubs de N1. Elle est ancrée dans leur ADN.

Une nouvelle réunion d’échanges a été engagée ce matin avec les présidents et directeurs de clubs. Il en va de l’intérêt supérieur du football, de son championnat de National, de ses institutions et du respect de ses supporters.

« Finir avec le huis clos à son domicile et de nouveau, fêter, tous ensemble, le retour du football passion. »

Il est évident que le sport en général, et le football en particulier sont des acteurs essentiels de la cohésion sociale… C’est une de leurs grandes vocations qui va encore plus s’exprimer dans les prochaines semaines. Nos supporters ne pourront pas subir la double peine !

« Les supporters attendent avec impatience leur retour dans les stades. » 

Malgré tout, nous savons également que toutes les régions de France et par conséquence tous les clubs ne sont pas impactés dans les mêmes conditions face à l’épidémie de Covid-19. Le Premier Ministre, Edouard Philippe a annoncé le vendredi 27 mars une sortie du confinement pour le 15 avril. La FFF a décidé hier de déprogrammer les rencontres du championnat de National 1 jusqu’au 3 mai inclus.

Avec ces deux deadlines, des sujets forts doivent être dorénavant appréhendés avec méthode, rigueur et professionnalisme :

  • Préserver l’éthique du sport et de la compétition,
  • Anticiper la prévention de risques physiques pour tous les joueurs avec une préparation adaptée,
  • Assurer un spectacle de qualité et accueillir, en toute sécurité, nos supporters,
  • Définir les procédures et acquisitions éventuelles de matériels spécifiques,
  • Etc…

« Tout le monde doit jouer collectif pour offrir les meilleurs solutions » 

Dès aujourd’hui, un pôle de compétences de l’U2C2F travaille activement en collaboration avec des spécialistes pour apporter des éléments factuels, avec des propositions constructives et réalisables. Des réponses essentielles seront transmises à nos instances de tutelle très rapidement pour anticiper cette fin de confinement.

Nous espérons tous une sortie par le haut.

  • Dans un premier temps, des médecins spécialisés du football, les préparateurs physiques et membres des staffs des clubs, des représentants de joueurs et l’UNFP (syndicat de joueurs), les CSE des clubs seront entendus pour estimer le temps minimum de travail effectif afin de réaliser une nouvelle préparation physique complète et pallier à ces longues semaines d’inactivité due au confinement.
  • Dans un deuxième temps, les Préfectures Départementales, les services de police et entreprises de sécurité, nos directeurs généraux, des spécialistes et juristes du Droit du sport, nos intendants et responsables de logistique des clubs, les hôteliers habituels, les entreprises de transport de voyageurs, les services techniques et espaces verts des collectivités locales, nos bénévoles, sans oublier les clubs de supporters vont être largement consultés.

En attendant de pouvoir vous retrouver prochainement, l’ensemble des clubs de National et les membres de L’U2C2F vous invitent à suivre toutes les consignes données par le Ministère de la Santé. C’est la meilleure solution pour que nous puissions diminuer la propagation du COVID-19 et vivre, à nouveau, de grands moments d’émotion ensemble.

Prenez soin de vous, de vos familles et des autres…

 

Le Sporting Club de Toulon,
L’ensemble des clubs de National,
L’U2C2F.

Contraintes sanitaires : impact sur les entraînements et les compétitions

15 mars 2020|News|

Compte tenu des contraintes sanitaires imposées cette semaine par la Fédération Française de Football et les directives reçues par le ministère des sports, les championnats ont été interrompus et les entrainements limités et encadrés.

De plus, suite au discours du Premier Ministre du 14 Mars au soir, nous vous informons que les rassemblements (entrainements, plateaux, tournois et matchs) en football animation (U6 à U13) sont suspendus pour au moins 15 jours.

Les entrainements du Foot à 11 sont quant à eux interrompus pour une semaine et les planning de reprises dépendants de l’évolution sanitaire.

Ceci concerne également le groupe National qui fera le point la semaine prochaine et envisagera des séances de préparation physique par groupe de 9 joueurs si la situation sanitaire le permet.

Ces mesures exceptionnelles sont appliquées à partir de ce lundi 16 mars et restent en attente de nouvelles prérogatives gouvernementales.

Le club demande ainsi à l’ensemble de ses dirigeants, éducateurs et licenciés la plus grande vigilance et responsabilité face à cette situation sans précédent.

Redorer le blason

12 mars 2020|News|

Après les défaites à Laval (3-0) et contre Créteil (2-1) les Toulonnais se rendent à Concarneau (vendredi 20h) avec l’objectif de redorer leur blason. Garder la tête haute même si la situation au classement est difficile. Il y a un maillot à honorer. Et le potentiel pour y arriver avec les retours de Sylla et Muyumba qui devraient faire du bien au collectif toulonnais. En revanche Sahnoune suspendu fera défaut et sera remplacé par Leleu dans l’axe de la défense. Pour le reste ce sera du classique avec une formule offensive et le quatuor Ranieri, Sylla, Guilavogui et Philippe chargé de faire trembler les filets adverses.

Se lâcher…

De toute façon les Azur et Or doivent se lâcher et se faire plaisir car il n’y a plus de pression négative à se mettre. C’est aussi l’occasion pour les joueurs de se montrer. A noter qu’à l’aller lors du dernier match de Fabien Pujo Concarneau s’était imposé à Bon Rencontre (1-0). Il y a donc de la revanche dans l’air mais rien ne sera simple car l’adversaire du jour est en pleine confiance et reste sur quatre victoires consécutives. Cette série qu’il faudrait au Sporting pour recoller quelque peu au classement et garder des espoirs de maintien. Mathématiquement il reste neuf rencontres soit vingt sept points à distribuer. Mais aujourd’hui il n’est question que d’honneur et de respect des couleurs.

Dix dernières minutes fatales pour la réserve !

9 mars 2020|News|

Dimanche à Léo Lagrange la réserve du Sporting Club de Toulon a fait mieux que tenir tête à Fos sur mer le 3e du classement. Les hommes d’Ichame Saïdi ont longtemps dominé avant de craquer inexplicablement dans les dix dernières minutes. Les regrets sont immenses car Preira a eu la balle du 2-0 sur un face à face avec le gardien adverse (48e). Malheureusement l’attaquant toulonnais a perdu son duel avec un gardien inspiré… Auparavant c’est lui qui avait transformé le penalty obtenu par un excellent Gomez auteur d’un pressing gagnant sur le gardien fosséen 1-0 (32e). Bien en place avec un passage en 3/5/2 utile au quart d’heure de jeu les Azur et Or ont maîtrisé.

Barbier a pesé en pointe

Dans les buts Libbra a néanmoins sorti une parade déterminante (56e) et n’a rien pu sur les buts encaissés. A droite Fall a fait le boulot tout comme Rohmdani même si le déchet dans les centres reste trop important. L’axe Naili-Magaddino-Leleu a été souverain pendant 80 minutes avant de céder. Au milieu c’est Gomez qui a été le meilleur par son activité. Offensivement El Hajji et Belkassam ont fait des différences mais aussi trop de mauvais choix pour être décisifs. En attaque Barbier a beaucoup pesé en déviation et remises alors que Preira a mal exploité les contres en deuxième période où sa vitesse pouvait s’exprimer pleinement. Il n’y a pas tout à jeter bien au contraire car en jouant comme ça le Sporting se sauvera et sans problème..

Grosse déception !

7 mars 2020|News|

Vendredi soir face à Créteil à Bon Rencontre, les joueurs de Zvunka ont de nouveau perdu un match largement à leur portée et qu’ils avaient en mains à la pause. Une nouvelle grosse déception…

Car en première période les Azur et Or maîtrisent leur sujet. Ranieri donne le ton en repiquant dans l’axe après un bon décalage collectif mais frappe au-dessus (3e). Puis c’est Philippe qui reprend au premier poteau un bon centre d’Etcheverria mais le portier adverse intervient du pied avec brio (11e). Créteil n’est guère menaçant pour Andreani même si le gardien toulonnais doit repousser sur sa barre une tête de…Guilavogui qui avait dévié un coup franc excentré (12e). Les deux équipes sont bien en place même si l’ascendant est toulonnais. La justesse fait défaut comme lorsque Philippe donne un mauvais ballon à Guilavogui alors qu’il y avait un joli coup à jouer (23e). Au milieu Disantantonio se multiplie pour faire le lien avec l’attaque alors que Bayo met de l’impact à ses côtés. Offensivement Guilavogui, Gomis et Ranieri permutent beaucoup mais ont du mal à servir Philippe en pointe. C’est un coup de pied arrêté qui va faire la différence. Un coup franc à l’entrée de la surface obtenu et tiré par Ranieri qui surprend le gardien cristolien d’un ballon brossé 1-0 (40e). Bon Rencontre exulte et les supporters donnent de la voix.

Méconnaissables après la pause

Le Sporting tient le bon bout. Sauf qu’au retour des vestiaires on ne reconnaît plus l’équipe toulonnaise. Les Azur et Or jouent bas et laissent le monopole à l’adversaire. Qui égalise sur un coup franc finement joué 1-1 (51e) puis prend l’avantage sur une action dans la surface alors que tout le monde croyait au hors jeu 1-2 (64e). En quelques minutes tout s’est inversé. Signe d’une fébrilité incroyable. Alors Zvunka tente le tout pour le tout avec les entrées de Pahama et Delgado. En vain. Les coéquipiers de Sahnoune ont perdu le fil du match. Pourtant Gomis aura l’égalisation au bout du pied sur une attaque rapide mais frappe au-dessus (78e) puis se voit refuser un but pour hors jeu (91e). A l’image de la saison. Alors qu’il y avait la place pour prendre des points les Azur et Or ont perdu une rencontre largement dans leurs cordes. Reste à finir dignement cette saison sans lâcher quoi que ce soit. Une question de fierté et de respect.