SC Toulon

Le Sporting force 4 !

11 octobre 2020|News|

Quatrième victoire de rang pour des Azur et Or avec en plus quatre buts inscrits. Un succès qui fait du bien à tous les niveaux !

Un match face à Marignane-Gignac que les hommes du tandem Alfano-Masmoudi ont démarré tambour battant. Ainsi sur un coup franc excentré tiré par Etcheverria c’est Bayo de la tête au 2e poteau qui ouvre le score sur la première incursion toulonnaise 1-0 (8e). Dans la foulée Bamba intercepte un ballon au milieu de terrain et part seul doubler la mise avec maîtrise 2-0 (11e). Efficacité maximale ! Tout va bien sauf que les joueurs de l’ex Toulonnais Patrice Eyraud réduisent le score aussi sec en exploitant une relance ratée d’Andreani 2-1 (13e). Tout est à refaire. Le pressing adverse gêne alors les Toulonnais qui parfois souffrent en défense. Malgré un bon Ech-Chergui au milieu le Sporting manque de maîtrise. Sur les côtés El Hajji et Bamba font des différences mais n’arrivent pas à servir Delgado et Dogo.

Choc à Martigues mercredi

Du moins jusqu’à la 48e minute lorsque El Hajji déborde et centre devant le but pour Delgado toujours aussi opportuniste qui marque à bout portant 3-1. Un but qui fait du bien. Et même si Marignane-Gignac ne renonce pas à l’image d’un poteau et d’une barre qui sauvent Andreani c’est bien Toulon qui plie l’affaire grâce à une tête magnifique de Bamba au premier poteau consécutive à un centre parfait d’Ech-Chergui 4-1 (80e). Du bon boulot et une bonne affaire au classement car Aubagne et Fréjus-St-Raphaël se sont neutralisés (0-0) alors que dans le même temps Martigues a dominé Goal FC (3-1). C’est donc le nouveau leader martégal que le Sporting ira défier mercredi lors d’un match en retard attractif à souhait. En tout cas le début de saison est réussi.
Bravo !

LIVE : Toulon vs Marignane – J8

10 octobre 2020|News|

LE MATCH EN DIRECT

Suivez la rencontre en LIVE entre le Sporting Club de Toulon et Marignane Gignac FC comptant pour la 8ème journée de National 2 !

Retransmission assurée par FUCHS SPORTS, diffuseur officiel de la FFF

 

Karim Masmoudi : «Être patients et précis »

9 octobre 2020|News|

Le co-entraîneur avec Luigi Alfano revient sur la qualification  à Cuers-Pierrefeu en coupe de France et évoque la réception de Marignane-Gignac samedi (18h à Bon Rencontre) où l’objectif sera de signer une 3e victoire de rang.

Que représente le match de coupe de France à Cuers-Pierrefeu (4-0) ?

Une occasion de voir à l’oeuvre des joueurs moins utilisés. D’ailleurs certains éléments comme Bamba auteur d’un doublé dont un magnifique « ciseau » ont marqué des points. Pour la venue de Marignane-Gignac les choix vont être difficiles car seuls Moulet (blessé) et Mama Seîbou (sélection du Bénin) sont absents. Avec le retour de Nagui Hamidi il va falloir trancher mais c’est un bon problème pour le staff.

L’objectif ?

Signer un 3e succès de rang car nous sommes à domicile et de plus nos supporters seront de nouveau là. Nous voulons réussir une bonne prestation pour leur donner envie de revenir au stade. Nous allons avoir besoin du soutien populaire car Marignane-Gignac c’est du costaud. C’est un adversaire habitué aux joutes de N2 toujours bien organisé défensivement et habile en contre.

La clé ?

Être patients avant tout et précis dans les zones de vérité. Je le répète Marignane-Gignac est toujours difficile à bouger. Il va falloir rééditer notre première période contre l’OM en termes de rythme et d’engagement. Et surtout maintenir un niveau homogène pendant 90 minutes car notre dernière demi-heure a été pénible contre la réserve marseillaise.

U19 Nationaux : Le Sporting si près de l’exploit !

6 octobre 2020|News|

Il s’en est fallu de peu. De deux minutes pour être précis. Car pendant 88 minutes les joueurs de Youssef Sif ont fait jeu égal avec une des grosses écuries de la poule l’AS Saint-Etienne dimanche à Mercheyer. Des Azur et Or solides qui avaient frappé sur leur arme principale : un corner. A l’origine une déviation de la tête au premier poteau de Barry pour une finition au deuxième et à bout portant d’Auvray 1-0 (20e). Logique car autour d’un Calegari de nouveau impérial dans l’axe de la défense les Toulonnais vont tenir tête en première période en ne concédant que peu d’opportunités à l’adversaire. Mieux encore en début de 2e acte Di Santantonio a le but du break au bout du pied sur une déviation à bout portant (52e). Peu après le buteur local enchaîne contrôle de la poitrine et ciseau retourné qui passe juste au-dessus (63e).

Malgré un immense Bouvet

Au fil des minutes les coéquipiers d’Hyzy commencent à payer leurs efforts précédents. L’ASSE hausse le ton et accule des Azur et Or qui résistent à l’image du gardien Bouvet excellent en plusieurs occasions et notamment sur un réflexe d’anthologie suite à une frappe à bout portant (73e). Malheureusement à deux minutes de la fin les Verts récitent une action d’école pour une égalisation frustrante pour les uns mais méritée pour les autres. Deux points qui s’envolent mais une équipe qui progresse. Les bases défensives sont solides. Maintenant il faut améliorer l’attaque. Ce sera plus facile avec cinq points au compteur et une invincibilité de trois matches.

Luigi Alfano : « C’est le moment de faire tourner »

3 octobre 2020|News|

Le co-entraîneur de l’équipe fanion évoque l’entrée en lice pour le 4e tour de la coupe de France et un déplacement à Cuers-Pierrefeu (dimanche 15h) à huis clos. L’occasion de faire tourner même si le match ne s’annonce pas facile face à un promu en R2 pour lequel ce sera la rencontre de l’année.

Que représente la coupe de France ?

Une occasion de faire tourner l’effectif pour équilibrer un peu les temps de jeu et faire souffler des éléments comme Ouasfane, Kane, El Hajji, Bayo ou Delgado. Andreani et Ech-Chergui seront remplaçants. De Clemente gardera les buts et des joueurs comme Ranieri, Naili, Belkassam ou Romdhani vont avoir des minutes pour montrer leur talent. Nous aurons une équipe compétitive car nous respectons l’US Cuers-Pierrefeu qui vient de monter en R2.

L’objectif dans cette compétition ?

Aller le plus loin possible. Être présents en janvier lors de l’entrée des clubs de Ligue 1 serait fabuleux. Lorsque nous étions en DH il y avait eu ce match contre l’AS Monaco (Ligue 2) qui avait été magnifique pour nous et nos supporters. L’idée serait de récidiver mais pour cela il faut éviter les pièges lors des premiers tours et Cuers-Pierrefeu en est un.

Le championnat dans un coin de la tête ?

Oui toujours car on ne gagnera pas la coupe de France… Par exemple Mama Seïbou va jouer car après il part en sélection du Bénin. A l’inverse Bayo qui a déjà deux cartons jaunes sera ménagé pour ne pas qu’il en prenne un troisième synonyme de suspension. Il faut tout calculer.

Le Sporting fait le boulot

1 octobre 2020|News|

Ultra dominateurs en première période les hommes du tandem Alfano-Masmoudi auraient pu plier l’affaire face à l’OM et s’offrir un match tranquille mercredi soir. Il n’en fut rien car les 45 dernières minutes ont été plus compliquées. Au final une victoire 2-1 et 3 points cruciaux glanés.

Des Azur et Or qui sont parfaitement rentrés dans la partie. Dès la 2e minute El Hajji allume la première mèche lorsque servi par Ech-Chergui il frappe à bout portant mais le gardien phocéen sort une parade décisive. Les Toulonnais vont néanmoins vite trouver la faille sur une action magnifique avec un centre d’Etcheverria remisé par El Hajji pour Delgado qui marque 1-0 (13e). Les locaux veulent enfoncer le clou alors Mama Seîbou se projette vers l’avant et sert Delgado dont la reprise n’est pas cadrée (14e). Tout comme celle de Dogo peu après sur un centre de Constant (20e). En clair le danger vient de partout en attaque. La défense est sereine à l’image d’un axe Ouasfane-Kane solide et de latéraux dynamiques avec Etcheverria et Sane. Au milieu tout le monde travaille. Bref tout va bien.

Doublé de Delgado

Après un petit temps faible le Sporting finit fort et Delgado grâce à un pressing gagnant récupère un ballon dans les pieds d’un défenseur marseillais et lobe le gardien pour un 2-0 parfait juste avant la pause (39e). A la reprise les Azur et Or gèrent et font courir leurs adversaires. De 25 mètres Mama Seïbou frappe plein axe mais son ballon ne retombe pas assez (54e). Toutefois progressivement les Toulonnais tombent dans un faux rythme. Les Phocéens commencent à avoir quelques situations chaudes et réduisent le score sur un corner et une tête magistrale 2-1 (62e). Dès lors les coéquipiers d’Andreani vont reculer et subir davantage. Sans de grosses frayeurs car la défense tient le choc. En fin de match Bamba et Constant ont le but du break au bout du pied. En vain. Le Sporting se contente volontiers de cette victoire étriquée mais méritée pour recoller au haut du tableau.

Karim Masmoudi : « Un premier tournant »

29 septembre 2020|News|

Le co-entraîneur avec Luigi Alfano évoque la venue de l’OM en match en retard (mercredi soir 20h à Bon Rencontre) mais aussi celle de Marignane-Gignac qui doivent permettre de se positionner idéalement au classement.

L’importance du « clasico » ?

Nous devons enchaîner et confirmer notre belle victoire contre Saint Priest (3-0) lors d’un match toujours particulier face à l’OM. J’espère que les joueurs auront retenu la leçon du match à l’AS Monaco. Il est capital de ne pas encaisser de but car après tout est plus compliqué. A nous de marquer en premier…

Un mot sur l’effectif ?

Malheureusement Keny Moulet a rechuté de sa blessure aux adducteurs et va être éloigné des terrains plusieurs semaines. Par ailleurs Nagui Hamidi est très incertain. Nous ne prendrons aucun risque avec lui. Du coup Christophe Gomis pourrait faire son retour dans le groupe même s’il est en manque de temps de jeu.

C’est un premier tournant ?

Totalement car si nous négocions bien nos deux rencontres consécutives à domicile avec celle de Marignane-Gignac qui va suivre alors nous aurons fait un bon début de saison. Il n’est jamais facile de faire carton plein mais c’est le défi qui nous attend. Si c’est le cas nous serions dans les temps de passage souhaités et en avance sur notre parcours d’il y a deux ans où nous étions montés.

Conférence de presse – J7

24 septembre 2020|News|

Martigues vs Toulon

« Dans le foot, il n’y a que le travail ! Quand tu travailles, ça paye toujours… »

Kévin Bauer (préparateur physique) et Seibou Mama (joueur et international béninois) font le point sur la montée en puissance des joueurs, leur rôle au sein du groupe ainsi que la préparation du choc de samedi face au leader Martigues.

 

U19 Nationaux : Un premier point acquis de haute lutte !

23 septembre 2020|News|

Dimanche à Mercheyer les U19 Nationaux ont arraché leur premier point de la saison face à Istres (2-2). Les Azur et Or débloquent leur compteur après deux déplacements initiaux à Monaco et Nice infructueux. De bon augure même s’il va falloir montrer autre chose en termes de jeu pour se maintenir une nouvelle fois. En préambule le coach Youssef Sif se voulait rassurant. « Défensivement nous avons fait un match solide à Nice où nous aurions mérité le nul. Nous avons souffert en première période mais en revanche en deuxième nous avons eu des occasions franches pour égaliser. C’est dommage mais l’équipe progresse » expliquait-il. D’entrée les Toulonnais sous l’impulsion de Barry et Haidar Bacar jouent haut et dominent des Istréens timorés. C’est logiquement que Calegari ouvre le score de la tête en profitant d’un ballon aérien cafouillé suite à un corner 1-0 (5e).

Calegari au top !

Les coéquipiers de Brossel poussent et ont sur coup franc des balles de break malheureusement mal négociées. Au fil du temps Istres sort la tête de l’eau et égalise sur une action bien construite 1-1 (32e). A la pause le nul est logique. A la reprise le Sporting souffre et le gardien Ricchetti est décisif sur une sortie au sol (46e). La défense toulonnaise articulée autour de l’axe Selva-Calegari tient le choc mais l’équilibre est fragile. Mieux encore sur un corner expédié au 2e poteau Calegari s’impose physiquement et de la tête signe un doublé salvateur 2-1 (63e). Reste à tenir jusqu’au bout et malheureusement ce ne sera pas le cas. Istres revient au score sur une action limpide et heureusement que l’avant-centre istréen rate l’immanquable à la dernière minute sinon le Sporting aurait encaissé une défaite. Ouf ! Ce point doit donner confiance aux jeunes toulonnais pour faire mieux à l’avenir.

Une large victoire face à Saint-Priest

20 septembre 2020|News|

Le staff attendait une réaction de ses joueurs après le non match à l’AS Monaco. Et le tandem Alfano-Masmoudi a été entendu samedi soir à Bon Rencontre car les Azur et Or ont signé une prestation complète (3-0). « Il est trop tôt pour parler de match référence mais cette victoire totalement logique fait du bien à tous les niveaux » avoue Karim Masmoudi. Des Toulonnais qui sont montés en puissance lors d’une rencontre au départ compliquée. En effet les banlieusards lyonnais viennent presser assez haut d’entrée des Azur et Or positionnés en 4/2/3/1 qui peinent à développer leur jeu sur une pelouse difficile. C’est Nagui Hamidi qui va débloquer la partie en obtenant un coup fanc excentré qu’il tire pour trouver Ouasfane au premier poteau dont la déviation fait mouche 1-0 (23e).

Top but de Mama Seïbou puis de Constant

Hyper solide en défense les Toulonnais se procurent des occasions franches notamment par un Mama Seïbou retrouvé. Celui-ci, essentiel à la récupération, va signer le but du break d’une belle demi-volée du gauche à l’heure de jeu (2-0). C’est plié car à l’image d’un Sané à son avantage la défense autour de l’axe Kané-Ouasfane n’est jamais mise hors de position. C’est même le Sporting qui plie l’affaire sur une « mine » de Constant lancé en profondeur par Ech-Chergui 3-0. Du bon boulot. « Il y a de quoi être satisfait surtout avant d’aller à Martigues et de recevoir l’OM. Nous dégageons beaucoup de puissance en défense et nous allons travailler pour faire encore plus mal en attaque » conclut Masmoudi. Le Sporting reste accroché au bon wagon.