SC Toulon

Pathé La Valette : Ciné pass

28 août 2019|News|

Le cinéma à consommer sans modération !

Profitez de tous les films avec le CINÉ PASS de notre partenaire Pathé La Vallette

 

A chacun sa mi-temps !

24 août 2019|News|

Toujours pas de victoire en National pour le Sporting qui demeure toutefois invaincu depuis 21 matchs. Nouveau match nul donc face à Bourg en Bresse Peronnas (2-2) vendredi soir à Bon Rencontre. Logique sur la physionomie car chacun a eu sa mi-temps.

Ainsi la première est entièrement toulonnaise. D’entrée une tête d’Ouasfane juste au-dessus donne le ton (6e). Et si Andreani sort un tir croisé après un ballon perdu par Moulet au milieu (8e) ce sont bien les Azur et Or qui au fil du temps tissent leur toile. Au milieu Mama Seibou récupère un nombre incalculable de ballons alors qu’Ouasfane et Sahnoune tiennent en respect l’avant-centre adverse Anani ex d’Endoume. Du coup Toulon joue haut et accule son adversaire. La récompense arrive avec un bon mouvement côté droit et un « une-deux » entre Ghrieb et Fall. Celui-ci accélère et redresse un centre sublime pour trouver la tête croisée de Delgado qui fait mouche 1-0 (18e). Magnifique ! Les hommes de Pujo poursuivent leur domination et Mama Seibou arme une « mine » que le gardien burgiens repousse puis c’est la tête de Sahnoune qu’il capte sur sa ligne (39e). Le Sporting n’est jamais en danger et maîtrise son sujet. A la reprise Bourg en Bresse Peronnas passe en 4/4/2 et tout change. Les visiteurs reviennent fort devant des Azur et Or qui n’arrivent pas à desserrer l’étreinte.

Andreani exceptionnel !

Par manque d’expérience Zouaoui concède un penalty sévère 1-1 (54e). Le Sporting souffre même si une tête d’Ech-Chergui rase le montant après un coup franc excentré de Fall (57e). Les vagues burgiennes déferlent et Andreani va sortir le grand jeu. Un double arrêt exceptionnel d’abord sur une tête à bout portant qu’il repousse puis sur la reprise à bout portant qui suit et qu’il sort de la jambe bien qu’étant à terre (59e). Une « Gordon Banks 1970 ». Un miracle qui redonne du peps aux siens et sur un centre de Zouaoui mal repoussé par le gardien adverse c’est Goncalves à peine entré qui marque d’une volée acrobatique 2-1 (63e). Mais Boug en Bresse Peronnas ne renonce pas et Andreani est encore décisif en « face à face » (66e). Tout le talent du gardien varois ne suffira pas pour gagner car il doit s’incliner sur une frappe sèche à ras de terre de 20 mètres après une nouvelle poussée burgienne 2-2 (74e). En fin de match le KO peut arriver d’un côté comme de l’autre mais le score n’évoluera plus. Quatrième point en quatre matchs.

 

LIVE : TOULON vs BOURG EN BRESSE

23 août 2019|News|

LE MATCH EN LIVE

Suivez la rencontre en DIRECT du stade Bon Rencontre face au Football Bourg en Bresse Peronnas, comptant pour la quatrième journée de National !

Toulon vs Bourg en Bresse : SARL GABY, parrain du match

23 août 2019|News|

Gabriel Lopez : « Participer à l’essor du foot féminin »

Le gérant de la société Gaby à La Crau est devenue sponsor de l’équipe féminine du Sporting Club de Toulon. Logique pour ce Stéphanois d’origine passionné par son métier davantage que par le football.

Comment êtes vous devenu partenaire de l’équipe féminine du Sporting ?

J’ai travaillé avec le nouveau coach des féminines Mehmet Safran qui est arrivé de Lyon il y a quelques mois. Moi je suis originaire de St-Etienne donc le contact a été facile. Il m’a proposé l’idée de soutenir sa formation et le projet m’a plu. C’est une manière de participer à l’essor du foot féminin. Tout simplement.

Un foot féminin en pleine évolution. Votre avis sur la question ?

La dernière coupe du Monde a confirmé l’engouement déjà présent avec le sacre de l’Olympique Lyonnais en ligue des champions. Dommage que la France soit tombée sur un os en quart de finale avec les USA. Aujourd’hui il y a beaucoup de filles qui veulent et peuvent jouer au foot. D’ailleurs j’irai voir des matchs du Sporting dès que possible.

Un mot sur votre entreprise Gaby ?

Nous sommes basés à La Crau et spécialisés dans les façades (neuves et rénovation). Bien que natif de St-Etienne je n’ai pas un rapport direct avec le football ou le sport en général. Pour moi l’important c’est le travail avec du sérieux, de la crédibilité et de la réactivité. Ce sont les valeurs que nous mettons en avant chez Gaby.

Une première victoire à aller chercher

22 août 2019|News|

Si les nuls face à Béziers, au Red Star et surtout contre le Gazélec Ajaccio ont fait office de bonnes performances pour le promu toulonnais. En revanche au niveau comptable ils n’ont pas permis de décoller véritablement. Voilà pourquoi l’heure est venue de doubler la mise lors de la réception de Bourg en Bresse Peronnas (vendredi 20 h à Bon Rencontre). Un adversaire qui lui a cafouillé son entame avec un seul petit point au compteur et un dernier carton reçu à domicile par le Red Star (4-1). Attention toutefois il ne faut pas forcément se fier aux apparences. « Bourg en Bresse Peronnas a réussi des prestations de qualité mais s’est souvent fait contrer. C’est une formation joueuse qui s’appuie sur une belle maîtrise collective avec un joueur comme Atik qui apporte un vrai plus. Et puis devant il y a Anani que nous connaissons bien car il évoluait la saison dernière à Endoume. Il est puissant et garde bien les ballons dos au but » explique le coach toulonnais Fabien Pujo.

Moulet et Mama Seïbou associés au milieu

Du côté des Azur et Or la bonne nouvelle provient du retour de Keny Moulet au milieu. « Il n’est pas encore à 100 % mais tellement important dans notre jeu par sa justesse et son activité que le lancer dans le grand bain est évident » poursuit-il. D’autant que Mama Seïbou devrait lui aussi retrouver sa place de titulaire et permettre ainsi à Caumet de souffler un peu. La défense sera type alors qu’en attaque Delgado pourrait suppléer Barbier dans l’axe tout comme Ghrieb prendre le relais de Goncalves à gauche. Le profil plus complet de l’ex Manceau permettant de changer de système à loisir en fonction aussi de ce que l’adversaire propose. Un premier petit tournant pour un Sporting qui veut remonter au classement et se sécuriser. Pour cela il faut gagner surtout avant d’aller à Dunkerque l’actuel leader et seule équipe à avoir pris 9 points sur 9 possibles.

Adama SOUMARE : un nouvel arrière latéral arrive à Toulon

22 août 2019|News, SCTMercato|

Joueur du club d’Endoume depuis ses 18 ans, Adama a notamment participé aux 2 montées en 2 ans de DH à CFA et a affronté le Sporting la saison dernière en National 2.

Ce latéral gauche de 24 ans possède de vraies qualités athlétiques. Très puissant et endurant, il aime porter le surnombre en phase offensive.

« Quand j’ai affronté le Sporting la saison dernière, j’ai senti qu’il y avait une vraie cohésion du vestiaire et un très bon groupe. Je suis heureux de rejoindre ce club mythique qu’est le SCT. J’ai vraiment hâte de porter le maillot Azur et Or et de découvrir les supporters chauds bouillants de Bon Rencontre. »

Adama, bienvenue à Toulon !

 

Adama SOUMARE
24 ans
Latéral gauche
1m87 – 77 kg

Encore un « bon point » pour Le Sporting

17 août 2019|News|

Troisième relégué de Ligue 2 au menu et troisième match nul (1-1) pour un Sporting Club de Toulon qui continue à faire tourner son compteur points tout en préservant son invincibilité aujourd’hui de 20 matchs. Un bon point de glané car dès l’entame les Corses sont dominateurs grâce à un jeu collectif bien huilé et de la saine agressivité dans les duels. Ainsi Andreani doit intervenir sur un coup franc direct de 25 mètres qu’il claque avec brio (6e) puis capter une tête sans danger (12e) et repousser comme il peut une frappe écrasée (20e). Pourtant les hommes de Pujo vont trouver la faille sur leur première opportunité. Sahnoune intercepte et amorce la relance avec Guilavogui en relais au milieu qui décale Delgado côté droit. Celui-ci fixe le gardien et veut centrer fort en retrait mais c’est un défenseur corse revenu défendre qui propulse le ballon au fond 1-0 (27e). Un Sporting réaliste. Le match s’équilibre et Guilavogui avant la pause intercepte une transversale latérale et vient défier le gardien après un sprint de 35 mètres mais le dernier rempart corse repousse son tir puissant (42e).

Andreani en verve

Dommage car à la reprise Andreani est encore magistral sur une tête au ras du poteau (46e). Le Gazélec Ajaccio pousse fort et Toulon évolue en contre. Le match est vivant et agréable avec beaucoup de rythme. C’est toutefois logiquement que les corses vont égaliser d’une frappe croisée pleine lucarne après une belle action collective dans un espace réduit côté droit de la surface 1-1 (62e). Dès lors le KO peut arriver dans un sens comme dans l’autre. Andreani intervient encore sur une frappe plein axe de 20 mètres mais ce sont les Azur et Or qui vont finir plus fort. Guilavogui percute et décale Ghrieb dont la frappe sèche est détournée par le gardien corse (85e) puis « Guila » obtient un penalty que M. Desiage lui refuse pour une faute peu évidente de Mambu sur l’expérimenté Lippini au début de l’action. Bon Rencontre hurle mais le score n’évoluera plus. Toulon est au niveau exigé. Reste désormais à engranger des points pour se rapprocher du maintien.

 

 

LIVE : TOULON vs AJACCIO

16 août 2019|News|

LE MATCH EN LIVE

Suivez la rencontre en DIRECT du stade Bon Rencontre face au Gazélec Ajaccio, comptant pour la troisième journée de National !

Toulon vs Ajaccio : Graphic Azur, parrain du match

16 août 2019|News|

Bruno Dhillit (Graphic Azur) a saisi la balle au bond !

Passionné de tennis et anciennement partenaire du Hyères Toulon Var, du Rugby Club Toulonnais ou du Toulon Elite Futsal Bruno Dhillit ne jure pourtant que par le Sporting Club de Toulon. « Dès la première fois où j’ai mis les pieds à Bon Rencontre j’ai adoré l’ambiance. Il y a quelque chose en plus, un truc de différent. J’ai toujours suivi le Sporting et là plus que jamais » explique t-il. En effet depuis trois ans son entreprise Graphic Azur est sponsor du club et du coup Bruno Dhillit mesure le chemin parcouru. « Lors du premier match en National contre Béziers (0-0) il y avait du monde au stade. C’était top. J’ai repéré quelques joueurs comme Fall ou Guilavogui que j’ai trouvé excellents. Il y a quelque chose de grand à faire cette saison. L’engouement est réel. Il se passe quelque chose alors qu’en CFA2 c’était vraiment l’anonymat » savoure t-il. Une faculté à voir plus loin qui illustre son évolution personnelle.

Courbe ascensionnelle

Car Bruno Dhillit a démarré le tennis sur le tard du côté de Lille à l’âge de 25 ans. Et c’est en travaillant dur qu’il est arrivé à devenir capitaine de son équipe lors des tournois et de se classer 30/1. « Mon meilleur souvenir reste la finale de Roland Garros entre Djokovic et Wawrinka à laquelle j’ai assistée. C’était fabuleux. Je vais souvent à l’Open 13 de Marseille car le tennis est vraiment mon sport favori » avoue t-il. Même chose pour Graphic Azur dont la courbe est ascensionnelle depuis sa création en 1999. «Nous sommes spécialisés dans l’impression grand format pour les particuliers et professionnels. Du 4×3, bâches ou banderoles sur supports rigides et souples. De plus nous avons une machine pour imprimer sur du bois, du verre ou du « plexi » avec une réactivité maximale » conclut-il. Une bonne nouvelle pour les supporteurs du Sporting dans l’optique des futures animations en tribunes. Avis aux amateurs.

A la recherche de la première victoire !

15 août 2019|News|

Après deux résultats nuls prometteurs face à Béziers (0-0) et au Red Star (1-1) le Sporting Club de Toulon accueille une troisième formation reléguée de Ligue 2 : Le Gazélec Ajaccio (vendredi 20h à Bon Rencontre). L’occasion de remporter une première victoire car les Corses connaissent un début de saison compliquée avec un forfait et une défaite à domicile. En revanche la qualification acquise en coupe de la Ligue dans la semaine pourrait bien faire office de déclic. « Le Gazélec Ajaccio est en reconstruction mais c’est une formation qui possède une âme et de la combativité. Les Corses sont excellents en contre à partir d’une défense solide » explique le coach Fabien Pujo. Celui-ci enregistre le retour de Mama Seibou mais doit encore se passer de Moulet et Kanté encore en phase de reprise et de Gomis blessé. Du coup c’est la continuité qui devrait être prônée avec une variante ou deux.

Vers un schéma offensif

Ainsi le retour en 4/4/2 se profile avec l’association en pointe du tandem Barbier-Delgado avec des ailiers chargés de les alimenter que se nommeraient Goncalves et Guilavogui. Un choix plus offensif dont Seye fait les frais. « Bon Rencontre attend notre première victoire et il va falloir aller la chercher. Les Corses ne vont pas nous la donner. A nous d’être patients et précis dans la construction et surtout efficaces face au but car c’est là que le bât blesse » poursuit-il. A noter que le banc sera hyper offensif avec Ghrieb, Mambu et Diallo dont c’est le grand retour après un an d’arrêt. « Il faut bonifier les deux points logiquement acquis pour aborder la venue de Bourg en Bresse avec ambition. Seule la victoire sera belle » conclut-il. Le décor est planté. Le Sporting a pris la mesure face à Béziers et au Red Star et doit maintenant s’affirmer en prenant trois points cruciaux pour la confiance.