Les joueurs de Youssef Sif ont mené deux fois au score dimanche face à l’AS Cannes à Mercheyer mais n’ont pas réussi à conserver leur avantage (2-2). Les regrets sont réels car les Azur et Or ont globalement dominé la partie. D’entrée ce sont eux qui donnent le ton dans le sillage d’Ali Assani au milieu. Celui-ci aimante tous les ballons et son équipe joue haut. La récompense arrive assez vite. A l’origine un coup franc « dans la boîte » cafouillé par la défense azuréenne et dont profite Nouvion pour ouvrir le score d’une demi volée croisé 1-0 (9e). Les Toulonnais sont proches du break sur un retourné spectaculaire de Florina (12e) ou une tête plongeante de Bouzidi sur un centre de Nouvion (22e).

Beaucoup de temps additionnel…

Le Sporting domine mais baisse progressivement de pied. Du coup l’AS Cannes en profite en s’appuyant sur son athlétique avant-centre qui obtient un penalty logique pour une égalisation bien payée 1-1 (30e). A la reprise le scénario est identique car Toulon repart fort et Florina obtient un penalty que Bouzidi transforme 2-1 (52e). La 2e période sera marquée par de gros arrêts de jeu suite à la grave blessure d’un défenseur cannois évacué par les pompiers ou à un choc sur la tête du gardien toulonnais Akouma. Beaucoup de tension, d’énervement et de temps additionnel. L’AS Cannes profite de ce climat délétère pour égaliser en fin de partie 2-2. Vraiment dommage car l’opportunité de basculer du bon côté du classement était réelle avec le très bon début de saison des Azur et Or.