La force d’une grande équipe est de savoir se relever après une défaite pour entamer une nouvelle série positive. Chose qu’avait su faire la saison dernière celle du Sporting Club de Toulon.

Et c’est le défi proposé à la troupe de Fabien Pujo après le premier revers concédé en 21 matchs à Dunkerque, le leader (2-1). Rien de honteux ni d’infâmant. Juste la différence entre une équipe en pleine confiance et un promu qui découvre rencontre après rencontre les réalités du National. Voilà pourquoi la venue de Pau (vendredi 18h à Bon Rencontre) est clairement le premier tournant de la saison surtout devant les caméras de Canal +. En cas de victoire les Azur et Or se positionneraient en milieu de tableau alors qu’en cas de revers ou de match nul ils seraient relégables. Un match « bascule » comme on dit. Le staff doit composer avec les absences de Gomis, Mama Seibou et certainement Guilavogui. Ce dernier attendant le dernier moment pour voir si sa blessure (déchirure de l’aponévrose) est suffisamment guérie mais les chances sont minces.

Grande première pour Massiré Kante

Les options ne sont pas nombreuses en attaque car Diallo est opérationnel mais pas à 100%. Ainsi le retour en 4/4/2 est possible avec Kante en soutien des attaquants. Caumet suppléant Mama Seïbou au milieu aux côtés de Moulet et Ech-Chergui. En défense ce sera du classique avec une seule incertitude sur le poste de latéral gauche car Soumare a fait le boulot à Dunkerque et présente un profil plus défensif que Zouaoui. Mais comme Toulon veut gagner le dilemme est réel. En pointe si Delgado est partant certain reste à savoir si le staff redonnera une chance à Mambu ou si Piotton aura la sienne. De toute façon le Sporting doit gagner pour lancer sa saison et éviter de rentrer dans une spirale négative.