Quelle journée ! Le Sporting Club de Toulon a repris la place de leader à Annecy tenu en échec par St-Priest (1-1) en remportant le derby à Hyères (1-0) avec solidité et vaillance…

« Un derby ça ne se joue pas ça se gagne ». Le Sporting a parfaitement reçu le message samedi à Perruc. Des Azur et Or avant tout solides et bien organisés. Réalistes aussi car offensivement ce fut compliqué et même minimaliste. Les hommes de Pujo ont frappé au meilleur moment et juste avant la pause. Guilavogui au milieu de terrain exploite un ballon perdu et lance illico Goncalves plein axe. Celui-ci en puissance vient défier Scolan, l’ex toulonnais, et le trompe d’un maître tir qui termine « poteau rentrant ». Le seul but d’un match crispant jusqu’au bout. Car les Hyèrois n’ont rien lâché et fait souffrir la défense toulonnaise. Ainsi l’axe Ouasfane-Sahnoune a été impérial alors qu’Andreani a sorti un arrêt décisif en première période sur un tir en pivot à bout portant (39e). Le jeune gardien aura la baraka sur une reprise qui terminera sur sa barre (89e). La réussite d’un futur champion…

Solides jusqu’au bout !

Un match de costauds côté toulonnais avec beaucoup de solidarité et d’abnégation de Fall à Atlan en passant par Mama Seïbou ou Barbier sevré de ballons en pointe mais généreux dans l’effort. Sans parler des supporteurs assez fabuleux pendant 90 minutes et qui ont porté les joueurs. Cerise sur le gâteau Annecy a lâché deux points contre St-Priest (1-1) tout comme Jura Sud devant l’Athlético Marseille (1-1). Tout bénéfice pour les Azur et Or. A trois journées du terme le Sporting est enfin leader avec deux points d’avance. Les cartes en mains donc. Pour aller au bout il faudra toutefois montrer autre chose offensivement mais il y a des signes qui ne trompent pas et autorisent tous les espoirs comme la solidité défensive. Andréani ayant enchaîné un 3e clean sheet consécutif. Du solide. Taille patron !

Crédit photos : Geoffrey BARDOZ