SC Toulon

National 2

STAFF TECHNIQUE

Entraineurs :
William PRUNIER – Luigi ALFANO

Préparateur physique :
Christian MACCARIO

Kinésithérapeute / Cryothérapie :
Jean-Pierre LANFRANCHI
 

Entraineurs des gardiens :
Charles MASSEI – Sébastien DE COCCOLA

Classement
National 2
Calendrier
National 2


ATTAQUANTS


MILIEUS DE TERRAIN


DEFENSEURS


GARDIENS

Actualités National 2

Un seul mot d’ordre : Enchaîner !

8 décembre 2017|News|

Dos au mur, les toulonnais ont su inverser le cours de leur saison en dominant Bergerac (1-0). Et comme dans le même temps Marignane-Gignac s’est incliné à Monaco, les Azur et Or ne pointent qu’à 6 longueurs du leader. Il faut donc enchaîner jusqu’à la trêve et le calendrier s’y prête avec un déplacement toutefois périlleux à Paulhan-Pezenas (samedi 18 h) suivi de la réception de Mont de Marsan et un derby à Hyères. Le coach William Prunier devra toujours se passer de sa charnière Ouasfane-Fontani car les deux joueurs sont suspendus. Ce sera donc du grand classique en défense. Au milieu Moulet (touché au nez) est incertain alors que Bayo traîne une gêne musculaire. A priori ils devraient être de la partie.

Christophe Gomis de retour

A noter que Belhadj a été laissé à la disposition de la réserve en R1. La bonne nouvelle provient du retour de Christophe Gomis suspension purgée dont l’entente avec Diallo en attaque pourrait occasionner de sérieux dégâts. Reste à savoir si le staff le titularisera car il n’a pas joué depuis le mach de coupe de France à Gémenos… Les Azur et Or peuvent s’attendre à souffrir car Paulhan-Pézenas après une entame catastrophique a redressé la barre comme en atteste la série en cours de huit matches sans défaites (4 victoires et 4 nuls) avec un minimum de buts encaissés. C’est clairement un tournant pour garder des ambitions intactes et mettre la pression sur le groupe de tête.

Toulon – Bergerac : résumé vidéo

27 novembre 2017|News|

Revivez en vidéo la victoire des toulonnais avec notamment le premier but d’Abdoulaye DIALLO sous ses nouvelles couleurs Azur et Or !

TOULON – BERGERAC (26/11/2017)

 

Retrouvez l’ensemble des résumés de match de la saison sur la page SPORTING TV

La bonne affaire du Sporting !

26 novembre 2017|News|

C’était un match charnière et Le Sporting a mis fin à sa série noire en dominant une belle équipe de Bergerac (1-0) grâce à une réalisation de la nouvelle recrue Diallo. Tout bénéfice car en plus Marignane-Gignac a encore perdu cette fois à Monaco. Des Azur et Or de nouveau à 6 petits points et avec un calendrier favorable jusqu’à la trêve pour revenir encore plus prés (Paulhan-Pézenas, Mont de Marsan, Hyères FC)…

Il fallait gagner quelle que soit la manière. Et les Azur et Or ont su le faire comme contre Sète il y a un mois avec une organisation sans faille, de la solidarité et de la grinta. Le seul but de la partie l’illustrant à merveille. Depuis le début du match, Bergerac repartait de derrière en prenant énormément de risques. Une tactique audacieuse qui fonctionne jusqu’à la 37e minute et un pressing de Djaballah à 25 mètres des buts plein axe. Titularisé en soutien de l’avant-centre Lamine s’arrache et « gratte » un ballon que bonifie Diallo en accélérant avant de marquer d’un ballon piqué devant le gardien 1-0. Un scénario parfait pour mettre en confiance le nouveau venu vraiment intéressant par ses déviations de la tête et sa capacité à conserver le ballon dos au but…

Totale maîtrise

Du coup le bloc toulonnais peut jouer plus haut et récupérer plus haut comme à la 63e minute où Djaballah sert parfaitement Adim dont le plat du pied face au gardien s’envole dans les nuages. Car si Bergerac a eu la possession, les visiteurs n’en ont rien fait de bien concret. La défense toulonnaise a rayonné avec un axe Medoukali-Sahnoune impérial. Hormis quelques coups de pieds arrêtés et une ultime demi volée violente qui passera au-dessus (93e) le Sporting n’aura guère tremblé. Mieux encore un tir en pivot de Palhares (60e), une frappe de Djaballah repoussé par la défense (76e), une autre de Diallo repoussé par le gardien (85e) et une dernière de Preira hors cadre (89e) prouvent que les Azur et Or auraient pu faire le break. L’équipe de Prunier s’est totalement relancée et possède désormais le calendrier avant la trêve pour grappiller encore. La soirée quasi parfaite.

 

TOULON – BERGERAC
1-0
But : Diallo (37′)

Une occasion à saisir…

24 novembre 2017|News|

Bien que battus à Colomiers (4-1), les Azur et Or ont eu de la chance dans leur malheur car le leader Marignane-Gignac s’est incliné dans le même temps sur sa pelouse contre Sète (2-0) pendant que Bergerac se contentait du nul contre Marseille (2-2). Du coup c’est le relatif statu quo en tête. Voilà pourquoi la troupe de Prunier a l’occasion de frapper un grand coup lors de la venue de Bergerac, le dauphin des hommes de Patrice Eyraud (samedi 18h à Bon Rencontre). Le genre de match qui peut changer le cours de la saison. Les coéquipiers de Viviani sont dans le dur mais il ne manque pas grand-chose pour relancer la machine. Juste un gros coup pour reprendre de la confiance.

Sans Ouasfane ni Fontani

Et ce match est parfait dans cette optique. Toutefois William Prunier va devoir composer avec les suspensions d’Ouasfane et Fontani. C’est sans surprise un axe Medoukali-Sahnoune qui devrait être aligné même si le premier nommé a été gêné par une blessure aux adducteurs toute la semaine. Même chose pour Bayo qui ne sera pas à 100 % mais sans doute titularisé au milieu car Belhadj est toujours blessé. Pour le reste ce sera du classique, avec en plus la première apparition de Diallo, la nouvelle recrue en attaque.

Quels que soient les hommes et la manière seule la victoire sera belle !

Youssef Medoukali : « Nous aussi nous pouvons faire une série… »

22 novembre 2017|News|

Le défenseur central revient sur la défaite à Colomiers (4-1) et se projette sur la réception de Bergerac pour le choc de la prochaine journée. Pas le match de la dernière chance selon lui…

Ce match à Colomiers (4-1) ?

Nous avons réalisé une bonne entame mais sur la durée nous n’avons pas tenu la distance. Il y avait beaucoup d’absents et certains jouent blessés et ne sont pas à 100 %. Le banc était très jeune. Il faut faire le dos rond car la période n’est pas facile. Nous n’avons pas de réussite…

Colomiers vous a-t-il surpris ?

Non pas vraiment car depuis que je joue en N2 c’est une équipe qui fonctionne de la même façon avec des lignes resserrées, un bloc bas et des contres qui partent assez vite. Sur les côtés il y a beaucoup de vitesse et en 2e période nous avons subi des vagues incessantes…

Et maintenant Bergerac à Bon Rencontre. La dernière chance ?

Non je ne crois pas. La saison sera encore longue après ce match. Nous aussi nous pouvons faire une série à effectif complet. C’est un choc et l’occasion de frapper un grand coup en stoppant notre série noire. Dans ce championnat aucun match n’est facile et Marignane-Gignac l’a d’ailleurs touché du doigt contre Sète (2-0). Restons calmes et positifs…