SC Toulon

National 2

STAFF TECHNIQUE

Entraineurs :
William PRUNIER – Luigi ALFANO

Préparateur physique :
Christian MACCARIO

Kinésithérapeute / Cryothérapie :
Jean-Pierre LANFRANCHI
 

Entraineurs des gardiens :
Charles MASSEI – Sébastien DE COCCOLA

Classement
National 2
Calendrier
National 2


ATTAQUANTS


MILIEUS DE TERRAIN


DEFENSEURS


GARDIENS

Actualités National 2

Etat des lieux Groupe National 2

11 juin 2018|News|

La direction du club a décidé de faire confiance au groupe de la saison dernière, qui a fait le plus gros parcours de National 2 sur les matchs retour, en ne recrutant que 5 à 6 nouveaux joueurs sur un ensemble de 24.

L’objectif est de continuer à améliorer l’effectif en vue de la saison prochaine.
Voici un état des lieux des mouvements de cette inter-saison.

12 joueurs conservés (groupe 1) :

  • Viviani
  • Fall
  • Leleu
  • Sahnoune
  • Ouasfane
  • Medoukali
  • Atlan
  • Moulet
  • Bayo
  • Diallo
  • Gomis
  • Preira

6 jeunes du club confirmés dans le groupe 1 :

  • Andréani
  • Libbra
  • Soury
  • Guilavogui
  • Michel
  • Ouasfane driss

4 autres jeunes du club seront testés sur les premières semaines de la reprise

5 à 6 recrues prévues 

7 départs :

  • Kasparian
  • Beladj
  • Kamin
  • Adim
  • Djaballah
  • Fontani
  • Palhares

Découvrez le nouveau staff du groupe national 2

30 mai 2018|News|

Lamine Djaballah : « C’est décidé, je pars… »

28 mai 2018|News|

L’attaquant toulonnais a pris sa décision et quitte le Sporting après 4 ans de bons et loyaux services. L’intéressé sort par la grande porte après un ultime but à Tarbes (3-0). Merci Lamine et bonne suite à toi.

Ce but à Tarbes sera donc le dernier ?

Oui j’ai pris ma décision dernièrement. Je quitte le club. A priori pour retourner dans la région lyonnaise même si un club voisin du Sporting me courtise avec assiduité. A Tarbes c’est Christophe Gomis qui effectue un super travail avant de me servir en retrait et j’enchaîne contrôle de la cuisse et demi-volée. C’est un but important car nous passons à 2-0 après avoir beaucoup vendangé.

Dommage de ne pas partir sur une montée ?

C’est vrai mais c’est comme ça. Marignane-Gignac a mérité son accession en étant premier du début à la fin. Ils ont eu la réussite du champion notamment contre nous à l’aller et au retour. Nous avons manqué de régularité mais nous avons combattu jusqu’au bout. Cette équipe de Toulon avait du caractère…

Que va t-il te rester comme souvenirs ?

Que des bons souvenirs. Une ville géniale, des supporters en or et un engouement énorme. Je suis arrivé en CFA2 et j’ai inscrit une quarantaine de buts. J’estime avoir répondu aux attentes. Je souhaite bonne chance au Sporting car Toulon mérite une équipe en National voire en Ligue 2.

Fabien Pujo : nouvel entraineur du Sporting !

22 mai 2018|News|

Originaire du sud-ouest, cet ancien joueur amateur de CFA a débuté sa carrière d’éducateur en 2006 dans le club de Lormont. Porteur d’un véritable projet d’insertion de jeunes issus de quartiers difficiles, il a participé à la montée du club de DHR en DH puis en CFA 2. Après 3 saisons à ce niveau, il rejoint le club de Bergerac qu’il fait monter au bout de 2 ans en CFA.

En 2016-2017, Bergerac termine à la 3ème place du championnat de National 2 et atteint les huitièmes de finale de Coupe de France face au LOSC.

La saison dernière, le club de Dordogne se retrouve dans la poule du sud-est, celle du SCT, et termine à la quatrième place.

Réputé pour avoir une philosophie de jeu très offensive, Fabien Pujo compte bien conserver cette méthode à Toulon.

« Si les supporters payent leur billet pour venir au stade c’est pour voir du spectacle. J’aime que mon équipe ai la possession, et récupère le ballon le vite et le plus haut passible. J’essaye de faire adhérer les joueurs à ce modèle de jeu car je suis convaincu que c’est le meilleur chemin qui mène à la performance. Je suis donc plus FC Barcelone qu’Atlético Madrid mais je sais bien évidemment m’adapter au contexte et à l’adversaire »

Le technicien de 44 ans, nous confie avoir hâte de se lancer dans le projet toulonnais. « C’est un vrai honneur de rejoindre un club historique comme le Sporting. Il y a à Toulon un engouement fort du public, un projet ambitieux et un vrai potentiel, c’est pour cela que je n’ai pas hésité. Je suis très impatient et heureux de pouvoir montrer ce que je vaux et qu’on puisse participer ensemble à la progression du club. »

Coach Pujo, bienvenue au Sporting !

Gagner et espérer !

18 mai 2018|News|

Dernière journée de N2 pour le Sporting Club de Toulon qui se déplace à Tarbes (samedi 18h). Les choses sont simples. Les Azur et Or doivent vaincre à tout prix en espérant un miracle du côté de Paulhan Pézenas où la lanterne rouge déjà condamnée reçoit le leader Marignane Gignac. Un succès des Héraultais enverrait alors les coéquipiers de Viviani en National. Assez improbable même si en football il ne faut jurer de rien. De manière générale, l’idée est de terminer meilleur second pour tabler sur un repêchage éventuel. Et là pourquoi pas tant de nombreux clubs sont attendus de pied ferme par la DNCG. Le staff dispose d’un effectif au complet même si Preira est très incertain (genou).

L’heure de Guilavogui ?

En théorie Diallo devrait faire son retour après sa suspension purgée contre Hyères. Toutefois le buteur toulonnais ne s’est guère entraîné depuis quinze jours et pourrait renoncer si les sensations sont mauvaises. Dans ce cas de figure Guilavogui devrait avoir sa chance dans l’axe. Pour le reste ce sera du classique avec certainement le retour d’Atlan sur le côté gauche de la défense. Un match particulier car certains éléments pourraient bien disputer leurs dernières minutes sous le maillot Azur et Or et notamment un emblème comme Djaballah. Raison de plus pour arracher une dernière victoire et verrouiller cette fameuse deuxième place. Et si un signe divin arrive alors ce sera la fiesta…