L’entraîneur des U19 Nationaux a réussi son pari de maintenir l’équipe au plus haut niveau. Du coup le Sporting évoluera encore en National l’an prochain. Cette survie était prépondérante…

Difficile ce dernier match au Gazélec Ajaccio (2-2) ?

Oui alors que les Corses étaient déjà condamnés. Sans vouloir faire de la paranoïa tous les résultats de nos concurrents directs nous ont été défavorables avec même des surprises énormes. Personne ne nous a fait de cadeaux. Ce maintien nous ne le devons qu’à nous-mêmes.

Le couperet est passé prés ?

Nous menons 2-0 avec des buts d’Hidri et Grizetti et nous avons longtemps maîtrisé la rencontre avant de voir les Corses revenir coup sur coup. Nous avons tremblé à la fin mais finalement sans conséquence. Nous terminons 2e meilleur 11e toutes poules confondues. Objectif atteint.

Pas évident en préambule ?

Ce sont trois clubs professionnels qui descendent avec le Gazelec Ajaccio, l’OM et Béziers. C’est dire le niveau de notre poule où il y avait trois des quatre demi finaliste de Gambardella. L’équipe a progressé et a montré davantage de maturité que la précédente. Je suis fier de mon groupe qui a mérité d’y arriver.