Après la réserve de l’AS Monaco mercredi soir (1-0) place à celle de l’OM lors d’un nouveau match en retard (samedi 18h au Cesne). Une occasion en or de remonter au classement face à l’actuelle lanterne rouge lors d’une confrontation toujours « particulière » pour les supporters au regard de la rivalité ancestrale entre les deux clubs. Les enjeux sont énormes et comme souvent malheureusement le coach Fabien Pujo va devoir composer avec un nombre conséquent d’absents. En effet Medoukali, Fall, Ech-Chergui, Barbier et Moulet sont blessés alors que Bayo expulsé face à Monaco est suspendu. Seules bonnes nouvelles les retours de Guilavogui (suspension purgée) et Atlan (ménagé contre Monaco). Du coup les options ne sont guère nombreuses. En attaque le trio Gomis-Michel-Goncalves devrait être reconduit.

Un milieu à rebâtir

Au milieu Atlan et Pollano postulent à moins que Sahnoune ne monte d’un cran si Leleu est titularisé dans l’axe de la défense aux côtés d’Ouasfane. Le staff tranchera tout en sachant que les Azur et Or connaissent la recette. Les coéquipiers d’Andreani pourront s’appuyer sur leur bonne deuxième mi-temps face à Monaco pour récidiver et prendre les trois points afin de recoller au bon wagon. « Il va falloir mettre de l’impact et de la présence physique pour les empêcher de jouer. Le temps jouera pour nous à condition de ne pas faire n’importe quoi. Au fil du temps Monaco s’est étiolé à condition de maintenir un certain niveau d’intensité » explique le coach toulonnais. Le décor est planté. Plus que jamais ce sont les valeurs toulonnaises qui passeront au premier plan…