Après le succès obtenu à St-Priest (1-0) les Azur et Or n’avaient pas su enchaîner lors de la réception de l’OL2 (1-1) malgré une prestation pourtant aboutie. Deux points de perdus qui ont été compensés par la victoire homérique à Grasse (2-1). Voilà pourquoi les hommes de Pujo veulent confirmer lors de la réception de Martigues (samedi 18h à Bon Rencontre). Et ce ne sera pas simple malgré les apparences d’un classement guère flatteur (11e). En effet les joueurs de la Venise provençale restent sur trois succès lors des quatre dernières rencontres. Et le revers concédé le fut à Fréjus Saint-Raphaël en fin de partie (1-0). « Martigues est une formation hyper athlétique, difficile à bouger et en pleine confiance. Il va falloir sortir un gros match » prophétise le coach toulonnais.

De bons problèmes

Celui-ci devra se passer de trois pièces maîtresses car Fall, Medoukali et Andréani sont toujours en phase de reprise. Du coup il ne devrait pas y avoir de grands bouleversements au sein du groupe. Les interrogations proviennent du milieu de terrain car Mama Seîbou est de retour de son périple en sélection nationale et postule à une place de titulaire. Sauf que l’impact physique d’un Bayo peut être utile dans ce type de confrontation. Idem pour Ghrieb désormais remis à 100 % qui pourrait retrouver le onze départ même si Christophe Gomis a été le plus dangereux face à l’OL2. De bons problèmes pour un staff qui sait que les deux rencontres à venir (Martigues puis l’OGC Nice à l’extérieur) sont capitales pour préparer les chocs face à Annecy (20 avril) puis Fréjus St-Raphaël (le 25 avril).