Après Pontarlier (2-1) et l’Athlético Marseille (4-1), le Sporting Club de Toulon a dominé l’OM2 vendredi soir à Bon Rencontre (2-1) pour signer un 3e succès consécutif. Mission accomplie donc.  Les Azur et Or n’arrivent pas à mettre le feu d’entrée comme contre l’Athlético. Il faut attendre la 17e minute pour voir Ouasfane de la tête trouver la barre transversale à bout portant. C’est le déclic car en trois minutes les hommes de Pujo vont plier l’affaire. D’abord par l’inévitable Barbier de la tête au premier poteau à la réception d’un centre de Ghrieb côté gauche 1-0 (29e). Ce dernier omniprésent distille une nouvelle passe décisive plein axe pour Goncalves dont la finition est parfaite à bout portant 2-0 (32e). Le Sporting maîtrise mieux son sujet et juste avant la pause Barbier place une nouvelle tête qui rase le poteau adverse (44e).

Prêts pour le sprint final

A la reprise Goncalves en solo échoue sur le portier phocéen (50e) et sur le contre l’OM2 réduit le score 2-1 (51e). Alors les Azur et Or repartent de l’avant mais Ghrieb sur une belle frappe (55e) puis Ouasfane de la tête (57e) se heurtent à un gardien inspiré. Au fil du temps les jeunes marseillais montent en puissance et poussent même si Andreani n’a jamais à intervenir. La défense plie sans rompre à l’image d’un axe Ouasfane-Medoukali parfait et d’un Leleu toujours aussi précieux. La dernière opportunité est pour Goncalves après un rush de 40 mètres pour l’ex joueur du RC Grasse frappe au-dessus (93e). C’est fini. Le Sporting se rapproche du leader et met la pression. En faisant le plein de confiance. Des Toulonnais parfaitement placé en prévision du sprint final car tout se joue en mars-avril…