Vivement la trêve. En effet chaque week end est un casse-tête pour le staff toulonnais entre les blessures, les suspensions et les non qualifications. Et le déplacement à Jura Sud (samedi 16h) n’échappe pas à la règle. Ainsi Medoukali et Sahnoune sont suspendus et Mama Seïbou blessé pour une rencontre où leur science des duels aurait été fort utile. « Jura Sud est une formation bien organisée qui joue direct. Il ne faut pas s’attendre à un beau match car les conditions atmosphériques sont difficiles sans parler d’une pelouse compliquée. Ce sera un combat. A nous de ne pas faire d’erreurs » analyse Fabien Pujo l’entraîneur Azur et Or. Sans surprise c’est Leleu qui sera associé à Ouasfane dans l’axe.  A noter la première d’Oumar Diop sur le banc ainsi que celle de Pollano.

En mode commando

Le reste de l’équipe sera classique avec le retour de Moulet au milieu. Au rayon des mauvaises nouvelles Barbier n’est toujours pas qualifié. La commission compétente ayant demandé au Cannet en Roussillon et au Sporting Club de Toulon de s’entendre sur le sujet. Et comme Gomis est forfait tout comme Preira, Pujo s’appuiera encore et toujours sur Guilavogui et Goncalves. L’idée étant de reproduire le même type de prestation que face à Martigues pour à minima ramener un point. « Gagner serait une très belle opération étant donné nos problèmes d’effectif. L’objectif est de bien finir l’année en engrangeant des points face à Jura Sud et l‘AS Monaco. Nous sommes en mode commando » conclut-il. Un gros test pour les Azur et Or face à l’une des meilleures équipes de la poule à domicile.