Comme auparavant face à l’OL2 (1-1), le Sporting Club de Toulon a lâché deux points précieux. Sauf que cette fois les regrets sont moindres. En effet les hommes de Pujo sont tombés sur une belle équipe de Martigues qui n’a pas volé son partage des points. Pourtant tout démarre comme dans un rêve avec un centre fuyant et vicieux de Guilavogui devant le but que le gardien adverse n’intercepte pas et c’est un défenseur martégal qui marque contre son camp 1-0 (4e). Un but qui réveille les Provençaux alors que les Azur et Or vont devoir gérer leur avantage. Ainsi Viviani doit intervenir à plusieurs reprises car les Martégaux sont menaçants… Les Toulonnais profitent des erreurs adverses et Ghrieb plein axe ne cadre pas sa frappe du gauche (21e). Martigues très dynamique fait la loi au milieu et mal par la vitesse de ses attaquants. Heureusement l’axe Sahnoune-Ouasfane fait bonne garde. Avant la pause Barbier est bien prés de profiter d’un ballon relâché par le gardien pour doubler la mise.

Un point quand même

Dommage car le break à ce moment là aurait sans doute été décisif. Car à la reprise Martigues touche du bois et en l’occurrence la barre de Viviani sur un tir détourné par Mama Seïbou (49e). Les Azur et Or n’arrivent pas à tenir le ballon et subissent alors Pujo fait rentrer Bayo pour densifier son milieu de terrain à la place d’un Ghrieb en manque de rythme. Malheureusement quelques minutes plus tard l’arbitre surprend tout le monde en désignant le point de penalty après une action confuse dans la surface 1-1 (65e). Alors Toulon pousse fort pour chercher la victoire en se créant beaucoup de situations dans la surface. D’ailleurs Goncalves sans angle échoue sur un gardien (66e) qui détourne aussi le bon coup franc de Guilavogui (69e). Avec l’entrée de Michel, Toulon joue direct et accule son adversaire. Il s’en faudra d’un rien en plusieurs occasions mais Martigues ne craquera pas. Un point malgré tout qui va compter…