Pas de vainqueur. Le choc face à Annecy a donné lieu à un gros match de N2 dans une ambiance exceptionnelle à Bon Rencontre. Comme Fréjus-St-Raphaël et Jura Sud se sont aussi neutralisés le Sporting garde ses chances pour la montée en National.

Des Azur et Or qui peinent à rentrer dans le match et subissent les assauts d’un FC Annecy au jeu collectif bien huilé. Ainsi la barre sauve Andreani sur une demi volée à bout portant (6e). Le Sporting souffre mais réagit aussi sec avec un centre de Ghrieb mal repoussé par la défense adverse, le ballon est repris par Goncalves au point de penalty mais…au-dessus (10e). Une opportunité énorme ! Le match est plus équilibré. Peu après Ghrieb à la réception d’un centre de Gomis frappe en force dans la surface mais le portier visiteur repousse (24e). Beaucoup de rythme et d’intensité. Au milieu Moulet omniprésent percute et organise alors que Mama Seïbou compense. En attaque Ghrieb est le plus en vue même si Barbier se bat bien. Mais le FC Annecy ne lâche rien et laisse aussi planer une menace constante sur les buts toulonnais.

Derby à Fréjus-St-Raphaël déterminant

A la reprise Andreani sort une frappe vicieuse de l’ex hyérois Delgado (48e) mais le Sporting au fil du temps prend la mesure de l’adversaire. Ainsi Atlan ne trouve pas le cadre après un bon décalage de Gomis (54e). Ce choc peut se jouer sur un détail mais le talent est partout. Sur cette frappe de Ghrieb qui file en lucarne mais que le gardien haut savoyard sort d’une parade fabuleuse (64e). Dès lors Annecy joue plus bas et essaye de profiter des contres. Le Sporting pousse mais sans se découvrir non plus. La défense toulonnaise avec un axe Sahnoune-Ouasfane souverain gère bien les offensives adverses. Les dernières minutes sont crispantes mais au final aucun but ne sera marqué. Le derby à Fréjus-St-Raphaël sera donc ultra décisif. Et comme les Azur et Or sont plus à l’aise à l’extérieur tout reste possible…