Comme le match à Pontarlier a été reporté à cause de la neige, heureusement que l’équipe fanion avait prévu une opposition mercredi en fin d’après-midi face à la Western Arménia, une sélection de jeunes joueurs arméniens.

Le coach Fabien Pujo avait logiquement opté pour un turnover assez massif d’une mi-temps à l’autre. En première période c’est l’équipe qui devait à priori débuter à Pontarlier qui a été alignée et avec une surprise de taille : la titularisation du jeune Andreani dans les buts. A noter le retour de Mama Seïbou en sentinelle devant la défense et la grande première de Mathieu Barbier enfin qualifié. Ce dernier a montré des choses intéressantes et surtout qu’il possédait un profil rare celui d’un attaquant de fixation. L’ex du Cannet en Roussillon a délivré une passe décisive pour un Morgan Guilavogui déjà bien en jambes et auteur d’un tir croisé gagnant 1-0 (30e).

Selif Gomez confirme

Sans Moulet (blessé), Bayo (en vacances) ni Ouasfane (suspendu pour Pontarlier) les Azur et Or ont maîtrisé les débats avec un Sahnoune royal en défense centrale et un Diop utile dans l’entre-jeu par son activité et sa justesse. En 2e période la large revue d’effectif avec les apports de Preira, Magaddino, Zouaoui, Michel, Leleu ou Pollano entre autres a permis à Selif Gomez de s’illustrer en marquant le 2e but. Ce milieu relayeur a effectué une belle première partie de saison en R1 et pourrait bien être la bonne surprise de 2019. « Ce match reporté contre Pontarlier est un coup dur car nous avons besoin de jouer pour retrouver du rythme. C’est comme ça il va falloir s’adapter pour bien préparer la venue d’Endoume. Ce match face à la Western Arménia allait dans ce sens » analyse Fabien Pujo. Pas simple mais c’est ainsi…