Quasi match des extrêmes pour le Sporting club de Toulon (3e avec un match en moins) qui se déplace sur le terrain de la lanterne rouge l’OGC Nice 2 (samedi 19h). Des Azur et Or qui ont un rôle de favori à assumer surtout que dans le même temps Fréjus St-Raphaël à Hyères et Annecy face à l’Athlético Marseille n’auront pas la partie facile. Méfiance tout de même car il y a trois semaines Fréjus St-Raphaël n’avait égalisé qu’à la 98e minute sur penalty à Nice pour arracher un match nul homérique (3-3). « La jeune équipe niçoise connaît de gros problèmes défensifs. C’est la pire équipe de la poule dans ce secteur. En revanche en attaque sur les côtés il y a des bombes qui vont à 100 à l’heure. Voilà pourquoi leurs matches à domicile sont souvent spectaculaires » avoue le coach Fabien Pujo.

Effectif complet

La bonne nouvelle provient des retours des blessés (Medoukali, Fall, Ech-Chergui, Andreani). Seuls Christophe Gomis est incertain. Du coup il va falloir faire des choix. Le retour en 4/3/3 est probable car les Toulonnais ont souffert au milieu face à Martigues. L’apport de Bayo amènerait de la densité et libérerait Moulet. En attaque Goncalves moins en réussite ces derniers temps pourrait être suppléé par Ghrieb. En défense Sahnoune devrait être décalé à droite et Medoukali former l’axe avec Ouasfane. Dans les buts le retour d’Andreani semble logique même si Viviani a été impeccable pendant deux rencontres. De bons problèmes pour le staff. « Nous sommes moins bien en ce moment. Il faut revenir aux fondamentaux et surtout être efficaces. Nous allons avoir des occasions c’est certain » conclut-il. Une 25e journée qui pourrait permettre aux Azur et Or de prendre la pôle position…