L’un des entraîneurs de la PHA revient sur le match assez particulier perdu contre l’Estérel dimanche à Mercheyer (2-1) car ses hommes ont raté deux penalties…

Que de regrets… ?

Je n’ai pas les mots. Rater deux penalties est quelque chose de rare et nous n’avions pas besoin de ça étant donné notre situation au classement. C’est comme ça. Dans un passé récent nous avions su élever notre niveau de jeu face à Fréjus-St-Raphaël (2-1), Six Fours le Brusc (3-1) ou le Gardia Club (3-0). Là nous avons affiché des lacunes.

Lesquelles ?

Je n’ai rien à reprocher aux jeunes U19 qui amené de l’enthousiasme et une envie de dingue. En revanche je n’ai pas aimé le comportement de certains de mes cadres qui n’ont pas tenu leur rang. Nous avions beaucoup d’absents mais l’adversaire aussi et cela n’est pas une excuse…

Vous y croyez encore ?

Oui bien sûr. Nous ne lâcherons rien. Il faudra récupérer des points à St-Tropez où ce ne sera pas simple face à un concurrent direct. De plus nous allons avoir beaucoup de joueurs suspendus mais j’espère que la solidarité nous permettra de réussir un petit exploit. Les écarts sont minimes et tout peut aller très vite.