Depuis la reprise en 2019 le Sporting carbure à un rythme de leader avec cinq victoires et deux nuls. La troupe de Pujo est remontée à la 3e place à seulement 5 points du leader Annecy et avec un match en retard à disputer à Fréjus St-Raphaël. En clair les cartes en mains car les coéquipiers de Kamin doivent encore venir à Bon Rencontre sur la phase retour. Voilà pourquoi le déplacement à Saint Priest (samedi 14h30) est important. Il y a une série à faire perdurer et la possibilité de mettre la pression sur Fréjus St-Raphaël qui n’aura pas la partie facile à Grasse et Annecy qui sera favori devant Mont d’Or Azergues. Seulement voilà plusieurs cadres sont absents. Ainsi Sahnoune purge son 3e et dernier match de suspension alors que Fall et Ghrieb sont blessés.

Une attaque à reconstruire

Enfin Goncalves est suspendu. La bonne nouvelle provient du retour de Bayo. Si défensivement les vainqueurs de l’OM2 (2-1) seront sans doute reconduits. Offensivement il va falloir trouver des solutions. Si c’est du « poste pour poste » alors Christophe Gomis et Enjolras pourraient être titularisés. Dans une formule moins offensive Bayo viendrait densifier le milieu de terrain et Diop aurait une carte à jouer au sein d’un 4/4/2 plus costaud. Car St Priest après une entame de championnat canon est rentré dans le rang et aspirera sans doute à se relancer. D’autant qu’à l’aller les banlieusards lyonnais avaient profité de l’expulsion d’Ouasfane pour revenir de 3-0 à 3-2. En clair match compliqué en perspective mais qui pourrait permettre de frapper un grand coup.