Après l’épidémie de grippe ayant occasionné le report du derby à Fréjus St-Raphaël, le Sporting Club de Toulon rattrape un nouveau match en retard à Pontarlier (samedi 15h). Et avec un effectif ragaillardi puisque Moulet et Barbier sont de retour. En revanche Fall, Ech-Chergui et Medoukali sont blessés alors que Pinheiro est malade. Du coup Leleu devrait être préféré à Diop au poste de latéral droit car un rude combat s’annonce sur un terrain compliqué et face à une équipe vaillante. « En pleine réussite surtout car Pontarlier reste sur deux succès et un nul en marquant souvent dans les cinq dernières minutes » précise Fabien Pujo le coach Azur et Or. Pour le reste ce sera du classique avec certainement le retour comme titulaire de Guilavogui en attaque et au sein d’un 4/3/3.

L’atout Barbier

« C’est un match important pour lancer une série. Il va falloir être attentifs concernant les phases arrêtées car il sera sans doute impossible de poser le jeu. Pontarlier évolue en général assez bas et regroupé. A nous de gagner en justesse technique pour les déstabiliser » poursuit-il. L’apport de Barbier pour pouvoir sauter les lignes et jouer les « 2e ballon » devrait être un atout majeur même si l’intéressé ne tiendra sans doute pas les 90 minutes. Du coup Kenny Michel, préféré à Preira sur le banc, aura sans doute l’occasion de montrer l’étendue de son talent en relais de l’ex attaquant du Cannet en Roussillon . Un Sporting en mode guerrier qui doit impérativement prendre des points ne serait-ce que pour rendre les sept heures de bus moins longues au retour…