Les journées se suivent et se ressemblent pour l’équipe fanion du Sporting. En effet match après match l’effectif s’appauvrit et le coach Fabien Pujo doit faire des miracles. Ainsi pour le déplacement à Annecy (samedi 18h) Zouaoui et Atlan sont suspendus alors que Diallo, Preira et Mama Seïbou sont toujours blessés, Barbier pas qualifié. Heureusement que Ouasfane et Medoukali sont opérationnels. Toutefois c’est bien l’aspect offensif qui pose problème car Gomis ne s’est pas entraîné de la semaine alors que Guillavogui (épaule) demeure très incertain. Un dernier test sera effectué le concernant lors de l’ultime entrainement. Une nouvelle fois Goncalves l’homme en forme aura de lourdes responsabilités. En défense le staff a la volonté de chambouler les choses le moins possible. Ainsi il est possible qu’Ouasfane soit décalé à gauche même si Leleu postule lui-aussi à une place de titulaire.

Des retrouvailles…

Tout dépendra de l’état de forme de Medoukali qui n’a pas joué depuis 15 jours et le déplacement à Martigues… En clair les options ne sont guère nombreuses. C’est donc en mode « commando » que les Azur et Or iront à Annecy et retrouveront leur ex-coéquipier Morgan Kamin mais aussi l’ex attaquant hyèrois Delgado. « Nous sommes sur une spirale positive en championnat. L’idée est de poursuivre notre série. Annecy est une formation irrégulière capable de tout qui pratique un football offensif et bien léché. Il faudra être solide pour pouvoir jouer les contres à fond » explique le coach Fabien Pujo.
Bien finir l’année civile va désormais être le leitmotiv du groupe.