L’entraîneur adjoint du Sporting revient sur la victoire à Martigues (2-0) après un match engagé qui va laisser des traces physiquement.

Grosse performance à Martigues ? 

Oui car nous sommes tombés sur une équipe martégale hyper athlétique. Ce fut un combat pendant 90 minutes. Nous avons fait une excellente première mi-temps avec beaucoup de maîtrise technique. Ce fut plus difficile en deuxième car Martigues a poussé fort d’entrée mais nous avons tenu le choc.

Ce match va t-il laisser des traces ? 

Disons que le staff médical va avoir du boulot car il y a des blessés comme Viviani, Medoukali et surtout Goncalves qui a pris un coup au visage et a été victime d’un tacle énorme où nous avons craint le pire. Il faut dire qu’il a fait un super match. Sa vitesse et celle de Guilavogui ont fait mal aux martégaux.

Sur quoi avez-vous fait la différence ? 

L’organisation tactique avec un 3-4-3 qui a gêné l’adversaire. Physiquement nous avons répondu présent et le tandem Goncalves-Guilavogui a frappé au bon moment avec un but pour le premier et un penalty obtenu pour le second. Reste à bonifier tout ça contre l’OGC Nice et nous serons idéalement placés.