Hasards du calendrier, le promu qu’est le Sporting Club de Toulon accueille en ouverture du National un relégué de Ligue 2 : L’AS Béziers (vendredi 20h à Bon Rencontre). Un gros défi d’entrée pour les hommes de Fabien Pujo invaincus depuis mi-décembre dernier. Des Azur et Or qui par la force des choses vont sans doute devoir faire dans la continuité. En effet les options ne sont pas nombreuses pour le staff car Moulet et Kanté sont suspendus alors que Mama Seïbou de retour d’une magnifique Coupe d’Afrique des Nations a eu droit à un peu de repos… Trois forfaits simultanés au milieu de terrain qui tombent forcément mal. « Il va falloir trouver la meilleure option dans le cœur du jeu » avoue le coach Fabien Pujo. Et comme Seye ou Caumet sont encore en phase d’adaptation l’entraîneur toulonnais devrait faire confiance aux artisans de la montée.

Confiance aux anciens

A savoir la défense type, la doublette Bayo-Ech-Chergui à la récupération puis un quatuor classique avec le seul Delgado en guise de nouveauté. L’ex Hyèrois étant associé à Barbier alors que Guilavogui et Gomis seront chargés de mettre le feu dans la défense adverse. « Béziers a pris quatre buts à Sète lors de son dernier match amical et va venir pour se rassurer sans doute en 5/3/2. C’est une défense expérimentée articulée autour de Tacalfred ou Mostefa qu’il va falloir bouger. A nous de réussir notre entame pour emmener le public avec nous. En National l’intensité est supérieure à celle du CFA il faudra gérer les temps forts et les temps faibles » conclut-il. Après plus de dix ans d’attente le Sporting retrouve le National et entend bien conserver sa dynamique pour partir fort. D’autant que le calendrier est chargé avec d’autres relégués de Ligue 2 à suivre comme le Red Star et le Gazelec Ajaccio. Bienvenue au troisième échelon hexagonal…