Après le nul davantage concédé qu’obtenu face à Béziers en ouverture à Bon Rencontre (0-0) les Azur et Or doivent relever un nouveau défi grandeur nature avec un déplacement au Red Star (vendredi 20h au stade Bauer). En effet les banlieusards parisiens, relégués de Ligue 2, font partie des favoris pour l’accession. Ces derniers n’ont pas joué lors de la première journée suite au forfait du Gazélec Ajaccio et risquent donc de partir fort sur leurs terres comme pour mieux se rassurer. « Il faut s’attendre à un gros pressing initial. A nous d’être costauds et solidaires pour laisser passer l’orage. Si c’est le cas alors au fil du temps nous pourrions avoir des opportunités pour faire mal » avoue le coach Fabien Pujo. Ce dernier devrait d’ailleurs opter pour un 4/3/3 avec la titularisation de Seye au milieu aux côtés d’Ech Chergui et Caumet.

Delgado plutôt que Barbier ?

En attaque Delgado plus à l’aise pour prendre les espaces pourrait être préféré à Barbier. Le groupe est toujours privé de Diallo, Moulet et Mama Seïbou (en phase de reprise) alors que Kante est suspendu et Gomis blessé. A l’inverse retour de Bayo désormais qualifié et apparition de Pioton car Mambu arrivé en retard à la convocation a été écarté ! « Il va falloir appréhender un synthétique à l’ancienne avec des rebonds assez bizarres. L’ambiance risque d’être au rendez-vous car le Red Star possède un kop ultra présent mais mes joueurs ont l’habitude car nos supporteurs sont fantastiques. C’est un bon match à jouer pour s’étalonner. Il n’y a pas de pression négative à se mettre » conclut-il. Le Sporting va entrer de plein pied en National lors de ce déplacement périlleux. Voilà pourquoi l’attente est énorme, les espoirs aussi.