Le Sporting invaincu depuis le 8 septembre dernier est tombé dans le derby face au Hyères FC au terme d’un match spectaculaire et haletant jusqu’au bout. Sans leur stratège Kenny Moulet préservé suite à sa blessure à Annecy, les Azur et Or ont souffert au niveau de la maîtrise collective et de la justesse de jeu. Les hommes de Pujo vite menés sur un coup du sort et un centre raté terminant lucarne opposée (21e) ont réagit sur un corner d’Atlan remisé de la tête par Bayo vers Ech-Chergui dont la reprise à bout portant fait mouche 1-1 (31e). La défense toulonnaise avec un axe Sahnoune-Ouasfane impérial tient le choc mais les Hyèrois sont dangereux. En attaque seul Guilavogui parvient à créer du danger car la défense hyèroise assez basse annihile la vitesse de Goncalves.

Pinheiro pour quelques centimètres

A la reprise Bayo sauve un ballon sur la ligne (55e) et les visiteurs repassent devant dans la foulée sur une attaque placée, menée assez vite 1-2 (60e). Puis fait le break sur un contre rondement mené 1-3 (67e). C’est fini ? Non car l’ex Toulonnais Mickael Blanc est expulsé juste après pour une intervention musclée sur Goncalves (70e). Le Sporting est relancé et pousse fort. Bayo d’une tête à bout portant sur le coup franc qui suit oblige le portier adverse à une parade miracle (71e). C’est Kenny Michel tout juste entré qui réduit le score de la tête sur corner 2-3 (86e). Ouasfane harangue ses troupes et Toulon joue direct pour égaliser. Il en faut de quelques centimètres sur un missile de Pinheiro qui rase le poteau (93e). Fin de série mais la lutte continue…