Le coach de l’équipe fanion était aux anges après le succès enregistré à Saint-Priest (1-0) pendant que Fréjus St-Raphaël à Grasse (3-0) et Annecy devant MDA (1-0) perdaient des points précieux. Sans doute un tournant…

C’est le scénario idéal ?

Oui car nous n’osions pas espérer un tel scénario aussi favorable. Que Fréjus-St-Raphaël laisse des plumes à Grasse pouvait se concevoir mais qu’Annecy perde chez lui contre MDA était assez improbable. Il faut reconnaître que ce sont de bons signaux.

D’autant que l’équipe a fait le boulot à Saint-Priest ?

C’est vrai et surtout sans des éléments forts en attaque comme Goncalves ou Ghrieb. C’est Guilavogui qui nous délivre en profitant d’une glissade adverse mais dans l’ensemble ce succès est logique car nous aurions dû marquer avant. L’équipe a fait preuve de maturité et nous sommes vraiment solides.

On sent que le groupe est focus sur la montée en National ?

C’est clair qu’il y a eu une bascule dans les têtes et l’expérience de l’an passé aide des cadres comme Sahnoune ou Atlan qui ont pris la parole afin d’impliquer les autres. Il y a une sérénité et une force tranquille qui se dégage. Si nous réalisons la passe de 5 victoires consécutives contre l’OL2 vendredi soir alors nous aurons fait un pas supplémentaire avant d’enchaîner Grasse et Fréjus-St-Raphaël à l’extérieur.