Le grand jour est arrivé. Encore une victoire contre Chasselay MDA (samedi 18h à Bon Rencontre) et l’équipe fanion retrouvera automatiquement le championnat National. Le champagne est au frais et la fête annoncée car 5 000 spectateurs sont attendus. Toutefois il reste 90 minutes et en football tout peut aller très vite. « Les matches de Ligue des Champions cette saison ont montré que rien n’était jamais acquis. Chasselay va venir pour se faire plaisir, attaquer et marquer des buts. A nous de faire le nécessaire pour que le rêve ne se transforme pas en cauchemar. Nous nous sentons costauds mais il faut finir le boulot » explique le coach Fabien Pujo.

Avec Medoukali et Christophe Gomis

Quelques changements sont à attendre après le succès ramené de l’AS Monaco 2 (3-1). Ainsi Sahnoune suspendu sera suppléé par Medoukali dans l’axe de la défense. Logique. Au milieu Christophe Gomis dont la rentrée a été probante avec notamment un but magnifique sera titularisé à la place de Ghrieb. Pour le reste ce sera du classique. On ne change pas une équipe qui gagne et qui n’a toujours pas perdu en 2019. Si prés du but et après avoir beaucoup souffert les Azur et Or ne peuvent pas terminer autrement qu’en apothéose. Il y a tout pour s’offrir un beau moment et surtout franchir le cap symbolique entre le milieu amateur et le monde professionnel. Un match qui doit rester dans les mémoires…