Le préparateur physique de l’équipe fanion revient sur le stage à Chambon-sur-Lignon qui a permis de travailler en profondeur. L’objectif étant d’être prêt pour la reprise face à Béziers.

Comment s’est déroulé le stage ?

Très bien. Les conditions sont idéales et les joueurs ont beaucoup travaillé. Ils ont effectué l’équivalent d’un marathon en terme de courses avec plus de 42 km. Par ailleurs nous avons assuré dix séances d’entraînements et deux matches amicaux.

Deux matchs nuls face au Puy (2-2) et Andrézieux (1-1). Que retenir d’autre ?

Sur le premier match face au Puy il y avait davantage de fraîcheur et nous avons égalisé à 2-2 après avoir été mené 2-0 grâce à Mambu et Seye. Contre Andrézieux ce fut plus dur physiquement car nous avions enchaîné les grosses charges de travail. Toutefois nous avons encore égalisé grâce à Preira sur penalty. C’est positif.

Prêt pour Béziers ?

C’est l’objectif. Grâce aux dix GPS offerts par le kinésithérapeute Jean-Pierre Lanfranchi nous avons pu individualiser le travail. Un joueur comme Kanté a perdu presque 3 kg et a montré l’étendue de son talent. Il n’y a pas eu de blessés hormis Mambu gêné par un oignon. Désormais nous allons réduire l’intensité pour retrouver de la fraîcheur et gagner en explosivité.