Dans la famille Ouasfane, je voudrais… le frère : Driss. Bonne pioche pour le Sporting Club de Toulon car le petit frère d’Anthony, dont la suspension a pris fin en équipe fanion, brille avec les U19 Nationaux de Franck Seva. Et pourtant la concurrence est rude à ce poste. Mais Driss a attendu d’avoir sa chance et a su la saisir. Ainsi à l’AC Ajaccio lors de la victoire des Azur et Or lors d’un match « référence » (2-1) Ouasfane a sorti une prestation de choix aux côtés de Gharça en défense centrale et en l’absence de Joe (blessé). Et plus intéressant encore il a confirmé contre Castelnau (1-1) où il a clairement tenu la baraque tant l’équipe n’était pas dans un grand jour et a même fini à dix contre onze.

Test parfait cette année

Ouasfane a fait du…Ouasfane car le style des deux frères est identique. En clair beaucoup d’engagement physique, un jeu de tête au-dessus du lot et des envies de relance propre. Au rayon des progrès à effectuer il y a surtout savoir canaliser son agressivité, ne pas sortir du match et ne pas prendre des risques inconsidérés. Avec sa chevelure à la « David Luiz », Driss Ouasfane ne passe pas inaperçu et possède le charisme ainsi que le talent pour voir plus haut. Le test cette année est parfait car il va se frotter aux meilleurs attaquants de France dans ce championnat National. Une valeur sûre pour un Franck Seva qui semble avoir trouvé la bonne alchimie en défense avec Alves, Bamba, Joe, Gharça et Ouasfane en chef de file. A suivre…