SC Toulon

Le Sporting brille en Jeunes !

13 avril 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Que ce soit du côté de Marseille lors de la Champion’s cup ou à Montpellier pour la Danone Cup les jeunes du Sporting Club de Toulon ont brillé.

Immense bravo tout d’abord aux U11 de Bernard Hadèle, John Mendy et Marvin Da Sylva qui en Champion’s cup ont obtenu leur billet pour la finale au stade Vélodrôme. Un bel exploit car avec 148 équipes en lice il fallait être costaud. Et avec quatre victoires, un nul et une défaite les Azur et Or ont tenu leur rang et terminé 2e derrière Air Bel. A retenir la belle prestation de Louane Hadèle, la fille de Bernard, en défense qui s’en est magistralement sortie au milieu de tous les garçons. Le gardien et capitaine Marius Fachin a réalisé de nombreuses interventions probantes alors qu’en pointe Wesley Jacques a concrétisé les efforts de tout un groupe.

« C’est le plus grand rassemblement de la catégorie et notre équipe a montré de belles choses. C’est vraiment intéressant pour le futur. C’est une grande première pour le club qui n’avait jamais atteint un tel niveau » explique Bernard Hadèle plus que satisfait. Bravo donc aussi à Adam Maroc, Goresse Gomes, Kenzo Heggan, Rayan El Mansouri, Kelyan Temmin, Timoty Marmat, Lucas Techer et Kenzi Sif.

Prendre du plaisir

De leur côté les U12 avaient fort à faire à Montpellier lors de la Danone Cup avec 64 équipes au compteur. Dans l’ensemble les Varois ont été fabuleux car La Valette a terminé 2e, le Racing Toulon FC (3e) et Fréjus St-Raphaël (10e). Les Azur et Or de Florent Raffaelli ont équilibré leur bilan avec 3 victoires, 2 nuls et 3 défaites pour terminer à la 33e place. Qu’importe l’essentiel était ailleurs pour le coach. «Cette compétition magique était une récompense pour l’ensemble des enfants. Voilà pourquoi j’ai voulu élargir mon groupe au maximum. L’idée était de prendre du plaisir avant tout. Les enfants et les parents se sont régalés c’est parfait » explique t-il. Le 1er match contre Cannes-Bocca a pesé lourd psychologiquement. Les Azur et Or ont frappé trois fois la barre avant d’encaisser un but à la dernière minute (1-0). Et dans un tournoi où chaque défaite est rédhibitoire ce fut fatal. Une bonne expérience néanmoins car Teddy Adeline en défense et Djibril Soner en attaque ont prouvé leur valeur.

Richard Martini : « Nous avons raté le coche »

11 avril 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

L’un des entraîneurs de la PHA revient sur le match assez particulier perdu contre l’Estérel dimanche à Mercheyer (2-1) car ses hommes ont raté deux penalties…

Que de regrets… ?

Je n’ai pas les mots. Rater deux penalties est quelque chose de rare et nous n’avions pas besoin de ça étant donné notre situation au classement. C’est comme ça. Dans un passé récent nous avions su élever notre niveau de jeu face à Fréjus-St-Raphaël (2-1), Six Fours le Brusc (3-1) ou le Gardia Club (3-0). Là nous avons affiché des lacunes.

Lesquelles ?

Je n’ai rien à reprocher aux jeunes U19 qui amené de l’enthousiasme et une envie de dingue. En revanche je n’ai pas aimé le comportement de certains de mes cadres qui n’ont pas tenu leur rang. Nous avions beaucoup d’absents mais l’adversaire aussi et cela n’est pas une excuse…

Vous y croyez encore ?

Oui bien sûr. Nous ne lâcherons rien. Il faudra récupérer des points à St-Tropez où ce ne sera pas simple face à un concurrent direct. De plus nous allons avoir beaucoup de joueurs suspendus mais j’espère que la solidarité nous permettra de réussir un petit exploit. Les écarts sont minimes et tout peut aller très vite.

Retrouver le chemin de la victoire !

7 avril 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Match vraiment particulier pour les Azur et Or qui accueillent la réserve de l’AS Monaco à huis clos samedi (16h à Bon Rencontre). Une décision qui fait suite aux incidents d’après match à Fréjus-St-Raphaël. Ce match et la prochaine venue du Hyères FC sont concernés par l’absence de monde en tribunes. La priorité va à la réserve en CFA2 qui doit se sauver et ainsi des éléments comme Fall et Manas évolueront certainement à l’étage inférieur à Alès. Enfin Sahnoune, Ouasfane et David Gomis sont suspendus. Voilà pourquoi Dominique Veilex a du composer avec de nombreux impératifs pour composer son équipe.

Djaballah titulaire

Ainsi l’axe sera composé du tandem Leleu-Medoukali alors qu’au milieu Cilia évoluera en alter ego de Moulet. En pointe retour de Djaballah pour épauler Christophe Gomis. « Il faut arrêter cette série noire. Finir en roue libre serait un manque de respect pour le club, le maillot ou les supporteurs. J’attends une réaction et j’espère que les erreurs commises contre l’OGC Nice (5-4) auront été retenues car Monaco est certainement l’équipe qui joue le mieux et surtout le plus vite vers l’avant » analyse le coach toulonnais. Difficile de se motiver donc mais il reste un ultime petit challenge : finir meilleur varois. Pour l’instant Fréjus-St-Raphaël et le Hyères FC sont devant…

Communiqué de presse

7 avril 2017|Actualités Saison 2016-2017, Infos Club, News|

Dominique Veilex ayant demandé à être libéré de manière anticipée de ses missions d’entraineur du groupe CFA pour raisons familiales, il a été décidé d’un commun accord avec la direction du club de mettre un terme à son contrat.

Il dirigera donc demain soir son dernier match sous les couleurs Azur et Or face à l’AS Monaco.

Les joueurs ont été informés que la direction de l’équipe fanion sera confiée pour la fin de saison à Luigi Alfano et le staff actuel.
Il sera ainsi assisté par le préparateur physique Christian Maccario et l’entraîneur des gardiens Charles Massei.

Le Sporting Club de Toulon souhaite à Dominique Veilex bonne chance dans sa nouvelle vie et remercie Luigi d’avoir accepté d’assurer cette fin de saison.

Les négociations étant très avancées, le club pense pouvoir communiquer d’ici 15 jours le nom du « coach » de la saison prochaine.

Philippe Patrick (Fiat / Opel) : « Important de soutenir un club ambitieux »

6 avril 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Le directeur de la concession Fiat / Opel a évoqué le partenariat productif conclu avec le Sporting Club de Toulon lors de la soirée de lancement du nouveau et magnifique SUV Stelvio d’Alfa Roméo. Pas une surprise car l’intéressé est un vrai amateur de foot…

Quel est votre rapport au monde du football ?

Je suis un vrai amateur de football. En tant que Troyen de naissance je suis un fervent supporter de l’Estac. A l’époque où je travaillais pour la concession Renault j’avais eu la chance de rencontrer Daniel Vacelet le fondateur du club. Mon plus grand souvenir reste un match mythique en 2001 face à Leeds United en coupe de l’UEFA. L’Estac d’Alain Perrin avait perdu 4-2 en Angleterre et menait 3-1 dans un stade de l’Aube en fusion grâce à Rothen avant d’encaisser un but cruel en fin de match. A l’époque Leeds c’était du lourd avec Kewell, Dacourt ou Viduka…

Soutenir le Sporting coulait donc de source ?

J’ai toujours eu la chance de travailler dans des villes de footeux comme Strasbourg, Dijon ou Auxerre. J’ai d’ailleurs rencontré Guy Roux pour ce qui reste un événement marquant tant le personnage est charismatique. Le Sporting Club de Toulon est un club ambitieux qui veut retrouver les sommets et j’aime ça. Notre partenariat a débuté en juin dernier et il s’est avéré productif car nous avons généré des contacts et du business. Il y a un vrai échange et des renvois d’ascenseur. C’est parfait.

Cette soirée en est le symbole ?

Effectivement car il y a une belle délégation du club. De mon côté je suis déjà allé deux fois à Bon Rencontre et j’espère pouvoir y aller plus souvent l’année prochaine. Il faut concilier les emplois du temps et ce n’est pas toujours simple. Le lancement de notre nouveau SUV Stelvio d’Alfa Roméo était une belle occasion de se retrouver. La voiture est sublime et a rencontré un vif succès. Elle pourrait faire office de prime de montée en National ou plutôt en Ligue 2 ! A voir avec Claude Joye…

Marc Zanotti : « Des faits de jeu défavorables »

5 avril 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

L’entraîneur toulonnais revient sur le match nul davantage concédé qu’obtenu contre Nîmes à Mercheyer (2-2) car son équipe menait 2-0. Un résultat positif malgré tout qui permet d’entretenir l’espoir…

Quel sentiment prédomine à froid après ce nul contre Nîmes (2-2) ?

Objectivement sur l’ensemble du match, le partage des points n’est pas illogique. Je n’oublie pas que Bottega, notre gardienne, a  encore sorti quelques interventions décisives. Les regrets viennent du fait que nous menions 2-0 et que donc nous avions le match en mains…

Qu’a-t-il manqué pour tenir le résultat ?  

De l’expérience car nous n’avons pas l’habitude de mener au score et encore moins par deux buts d’écart. Les faits de jeu nous ont été défavorables car un penalty extrêmement généreux a été accordé aux Nîmoises mais heureusement Bottega l’a repoussé. Et puis il y a un énorme hors-jeu sur l’égalisation adverse après une déviation de la tête… C’est rageant.

Point positif l’attaque qui a bien fonctionné ?

Oui car avec les absences de Goldberg et Thiibaut il faut trouver des alternatives. Je suis content pour Bouscaya qui a ouvert le score en reprenant un ballon repoussé par la gardienne sur un tir de Deflisque (5e) et pour  Dussourt qui a doublé la mise d’un bon tir croisé (25e). Nous restons dans le coup pour la place de barragiste. La lutte continue…

Une éclatante revanche !

28 mars 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Les Azur et Or se sont largement imposés face à Agde dimanche à Bon Rencontre (5-1) et gardent donc des espoirs de maintien. Surtout en jouant de la sorte…

C’était le match de la dernière chance et les Azur et Or ont survolé l’événement contre Agde. Il faut dire que les apports de Manas, Cilia et Borges ont considérablement augmenté le niveau général de l’équipe. Tout aurait pu tourner court néanmoins car le gardien toulonnais Guibout doit intervenir avec brio en face à face avec un attaquant agathois (6e). Par la suite les Toulonnais déploient un beau jeu collectif avec quelques opportunités notamment pour Gadacha auteur d’une rentrée assez tonitruante. Au milieu Manas et Cilia débordent d’activité alors que Naili et Césarini en défense centrale gagnent un nombre record de duels. Agde plie et va rompre sur un jaillissement du véloce Guilavogui qui se faufile entre le gardien et son défenseur pour tendre la jambe et marquer 1-0 (28e).

Triplé de Guilavogui

Le plus dur est fait car en 2e période le Sporting va se venger de l’aller (6-2). Sur un centre de Ronchetti, Henaini laisse filer un ballon dont profite Manas pour marquer à bout portant 2-0 (60e). Le calvaire agathois peut commencer. Guilavogui en face à face « oublie » Henaini et se heurte au gardien visiteur (62e) mais se rattrape quelques minutes plus tard pour s’offrir un doublé (72e) puis un triplé (75e). Passeur sur le but précédent Manas distille un corner que reprend Henaini de la tête au 1er poteau 5-0 (77e). Un raz de marée que même une réduction tardive du score d’Agde n’altérera pas. Une véritable démonstration. D’équilibre, de force, d’envie, de technique et d’efficacité. En jouant comme ça le Sporting se sauvera…

Dominique Veilex : « Une défaite imméritée »

27 mars 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

L’entraîneur toulonnais revient sur la défaite concédée à Marseille (2-0) où son équipe a manqué de réussite. Coup dur supplémentaire l’expulsion de David Gomis juste avant l’ouverture du score.

Ce match à Marseille ?

La défaite est imméritée car nous avons totalement maîtrisé la première période avec notamment une tête de Leleu sur la barre et une opportunité franche pour Moulet sur une frappe enroulée. L’OM n’a rien et se contente de jouer bas en balançant devant. A la pause je ne voyais pas comment nous pouvions perdre. Un fait de jeu a tout changé…

L’expulsion de David Gomis ?

Oui car juste après l’OM ouvre le score. David a eu des mots violents « en l’air » que l’arbitre a pris pour lui… C’est dommage car l’adversaire en a profité pour marquer. Du coup par la suite ce fut plus difficile surtout que Preira s’est aussi blessé. En contre nous prenons un 2e but alors qu’il y a un contrôle de la main et que toute la défense s’arrête…

La petite trêve va faire du bien ?

Je l’espère car les coups durs s’enchaînent. Il va être important de se recentrer sur nous-mêmes pour se donner des challenges. Ce ne sera pas simple avec deux rencontres à huis clos qui se profilent. Il est hors de question de finir en roue libre…

 

MARSEILLE – TOULON
2-0

Gagner pour les supporters !

24 mars 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Un match contre l’OM n’est jamais anodin, neutre et banal. A l’aller, dans un stade Bon Rencontre en fusion avec 3 500 spectateurs, les Azur et Or avaient fait tomber les phocéens (2-1). Ce match retour (samedi 18 h à Carnoux) se fera sans les supporters car un arrêté préfectoral leur interdit le déplacement. Nul doute que les hommes de Veilex joueront pour eux et aussi avec l’idée d’effacer le calvaire de la 2emi-temps contre l’OGC Nice (5-4). Ainsi il devrait y avoir des changements notamment au niveau des latéraux car Cilia et Borges ont déçu. Du coup ce sont Cantareil et Leleu qui pourraient être titularisés.

Fall et Cousyn titulaires

A noter le retour de Fall dans l’axe car Ouasfane est suspendu. Au milieu les absences de Buisson et Sahnoune seront compensées par les apports de Cousyn et Bayo. Moulet complétera le trio pour servir les attaquants que sont les frères Gomis et un Preira qui a déjà planté 4 buts ! Seule interrogation qui de Manas ou Baty prendra place sur le banc ? « J’attends une réaction de mon équipe qui a complètement lâché la rencontre face à Nice en 2e période. Cette rencontre a toujours une saveur particulière et il va falloir être fort car l’OM joue son maintien. Nous avons vu face aux Aiglons que le moindre relâchement sera sanctionné » explique Veilex. La motivation devrait donc venir d’elle-même…

le résumé vidéo du match

22 mars 2017|Actualités Saison 2016-2017, News|

Retrouvez le résumé vidéo du match face à l’OGC Nice (4-5)

TOULON – NICE (18/03/2017)

 

Découvrez l’ensemble des résumés vidéos des matches de la saison sur la page SPORTING TV